Les 7 (vrais) Meilleurs Aspirateurs Robots 2018 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherche, j’ai sélectionné 7 modèles d’aspirateurs robots parmi tous ceux actuellement disponibles sur le marché.

Si vous en avez les moyens, je vous recommande les yeux fermés le Neato Botvac D7 Connected. Mais si votre budget est un peu plus serré, un des meilleurs rapports qualité/prix du moment est sans doute constitué par le Eufy RoboVac 11S.

Je vous invite à découvrir, en fin d’article, mon guide d’achat. Celui-ci sera apte, je l’espère à vous guider dans vos choix si vous désirez vous lancer dans l’aventure des aspirateurs robots.

Meilleur pas cher
eufy Robot aspirateur RoboVac 11 Slim - Robot Autonome Super Fin Silencieux à Aspiration Puissance 1300 Pa, Technologie BoostIQ, 100 Minutes d'autonomie
Meilleur milieu de gamme
iRobot Roomba 960, aspirateur robot avec forte puissance d'aspiration, 2 brosses anti-emmêlement, idéal pour animaux, capteurs de poussière, parfait sur tapis et sols, connecté, programmable via app
Meilleur haut de gamme
Neato Botvac D7 Connecté Wifi - Aspirateur Robot intelligent avec système de navigation laser & limites virtuelles - Application compatible avec Alexa
Eufy RoboVac 11S
iRobot Roomba 960
Neato Botvac D7 Connected
299,99 EUR
Dès 699,90 EUR
823,37 EUR
Meilleur pas cher
eufy Robot aspirateur RoboVac 11 Slim - Robot Autonome Super Fin Silencieux à Aspiration Puissance 1300 Pa, Technologie BoostIQ, 100 Minutes d'autonomie
Eufy RoboVac 11S
299,99 EUR
Meilleur milieu de gamme
iRobot Roomba 960, aspirateur robot avec forte puissance d'aspiration, 2 brosses anti-emmêlement, idéal pour animaux, capteurs de poussière, parfait sur tapis et sols, connecté, programmable via app
iRobot Roomba 960
Dès 699,90 EUR
Meilleur haut de gamme
Neato Botvac D7 Connecté Wifi - Aspirateur Robot intelligent avec système de navigation laser & limites virtuelles - Application compatible avec Alexa
Neato Botvac D7 Connected
823,37 EUR

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleurs aspirateurs robots pas chers

Avec la démocratisation des prix qu’ont subie les aspirateurs robots ces dernières années, il est possible de trouver certains modèles performants à moins de 300 €.

Bien entendu, il y a toujours des points sur lesquels les fabricants auront fait des concession, mais les articles que je vous ai sélectionnés ici, au vu des fonctionnalités intéressantes qu’ils offrent, constituent tous un rapport qualité/prix plus que correct.

Eufy RoboVac 11S : le meilleur pas cher

Eufy RoboVac 11S

Prix
299,99 EUR
Avantages
Design compact et agréable
Puissance d’aspiration correcte
Silencieux
Inconvénients
Système de navigation aléatoire

Le premier robot de ma sélection est relativement neuf sur le marché, mais les critiques semblent plutôt unanimes. Eufy est une marque parue fin 2016, et il s’agit d’une filiale de la marque Anker, célèbre pour ses batteries externes, et dont les produits sont généralement d’excellente qualité. Voyons s’il semble en être de même chez Eufy.

Avec sa forme ronde plutôt traditionnelle et son revêtement brillant, le RoboVac 11S semble plutôt de bonne facture et les finitions ne présentent aucun défaut. Par contre, si le couvercle en verre trempé est anti-rayures, il accroche pas mal les traces de doigts. Son réservoir de 0,6 litres, lui, est d’une taille correcte, mais ne permet pas non plus le nettoyage d’espaces trop sales.

Le “s” signifiant “slim”, il s’agit, comme son nom l’indique, d’une version plus fine du précédent RoboVac 11. Et avec moins de 8 cm de hauteur, il est en effet plutôt compact, ce qui lui permet de passer plutôt facilement sous la plupart des meubles.

Il est fourni à l’achat avec sa station de recharge, une brosse de nettoyage principale, 4 brosses rotatives (il y a deux brosses rotatives à l’avant de l’appareil et deux de rechange), un filtre de rechange, une télécommande (avec piles comprises, c’est un bon point à souligner même si c’est anecdotique), et même des colliers de serrage en plastique pour organiser vos câbles. La station de recharge elle-même participe de la compacité de l’engin, puisqu’elle est de petite taille et comporte un compartiment où ranger facilement la télécommande.

Si la brosse de nettoyage principale est un peu petite, sa combinaison avec les deux brosses rotative est plutôt efficace. Il convient néanmoins principalement aux sols durs ou aux tapis à poils courts (mais c’est généralement le cas pour tous les aspirateurs robots). Malgré cela, il reste très silencieux, avec un volume sonore de seulement 55 dB.

Il dispose de 3 modes d’aspiration : Normal, boostIQ et Max. En utilisation normale, vous pouvez compter sur une autonomie de 100 minutes environ, contre à peu près 60 en en boostIQ et 45 en max, ce qui est très honorable.

S’il dispose d’un détecteur d’obstacles ainsi que d’un capteur de vide, il n’effectue pas, comme c’est souvent le cas avec les aspirateurs robots sortant actuellement sur le marché, de système de cartographie de la pièce. Il se déplace donc selon un système aléatoire, mais son autonomie lui permet néanmoins d’aspirer correctement une grande surface avant de devoir passer par la case recharge.

Je vous disais qu’il était fourni avec une télécommande. Celle-ci sert, entre autres, à paramétrer la programmation anticipée par jour et par heure. Mais elle peut également vous permettre de déplacer manuellement l’aspirateur avec les touches directionnelles, ce qui peut se révéler très pratique lorsque vous voulez nettoyer une surface précise.

Au final, proposé à moins de 300€ à l’heure d’écrire ces lignes, le Eufy RoboVac 11S est un petit aspirateur robot très performant malgré sa compacité. Et s’il n’est pas le meilleur du marché, ne serait-ce qu’à cause de son système de navigation aléatoire, il dispose de précieux atouts, dont son silence n’est pas le moindre.

Dirt Devil M607 : l’aspirateur robot au meilleur prix

Dirt Devil M607

Prix
94,99 EUR
Avantages
Prix mini
Résultat satisfaisant sur sols durs
Silencieux
Inconvénients
Faible contenance
Modèle ancien, il ne possède presque pas d’options

Dirt Devil n’est pas nouveau dans le monde du ménage. Et avec cet aspirateur robot, il est arrivé sur le marché avec l’idée de proposer un produit au meilleur prix. Et en effet, à moins de 100€ à l’heure d’écrire ces lignes, le M607 est l’aspirateur robot le moins cher de ma sélection. Mais Dirt Devil s’est déjà brûlé les doigts en proposant des produits d’entrée de gamme en sacrifiant par ailleurs lourdement leurs performances. Il semblerait bien que ce ne soit pas le cas ici.

Noir et rouge, avec une bande anti-collision siliconée, le Dirt Devil fait sérieux et il est bien fini. Sur le dessus de l’appareil, on retrouve trois led : charge complète, réservoir plein et batterie vide. Le reste est ultra minimaliste : un bouton d’alimentation et une prise.

C’est en fait ici que Dirt Devil a pu faire des économies : en proposant un robot dépourvu d’intelligence artificielle dynamique et ne fonctionnant pas avec une application mobile.

Est-ce vraiment un problème ? Sans doute pas pour ce prix-là. Afin de couvrir toutes les surfaces, il alterne successivement trois modes de déplacement. Le mode aléatoire lui permet de faire plusieurs angles droits au hasard pour couvrir par bandes une grande partie de la pièce. En mode spirale il évolue en cercles concentriques. Enfin, en mode périmètre, il longe les obstacles et les murs pour nettoyer dans les coins.

Sa forme ronde l’empêche de correctement dépoussiérer les angles droits sur quelques centimètres, mais cette méthode est suffisante pour bien dégrossir le ménage. D’autant plus qu’avec sa hauteur réduite (3 cm), il passe presque sous tous les meubles.

S’il lui reste encore de la batterie à la fin de cette opération, il recommence le cycle jusqu’à ce qu’il tombe à court d’énergie. Il faut alors le rebrancher et le recharger (il ne dispose pas de base de recharge). Il dispose d’une autonomie d’une heure environ, et se recharge en quatre heures.

Si il ne détecte ni n’anticipe les obstacles, il est à même d’identifier un vide – escalier, trappe… – et de délimiter le périmètre grâce à un petit capteur. Ainsi, on évite les chutes et les chocs inutiles qui étaient légion lors du lancement des premiers aspirateurs-robots.

Il est donc relativement autonome malgré son manque de fonctionnalités. Reste le problème du réservoir : avec 0,27 litres, on est fort juste niveau contenant.

En matière d’aspiration, il se débrouille plutôt bien grâce à deux brossettes rotatives assez puissantes, mais il est important de noter qu’il est davantage efficace sur des sols durs. Pour les tapis et les moquettes, sa puissance de 17W se révèle franchement insuffisante. Par contre, il est, du coup, un modèle extrêmement silencieux, avec seulement 50 dB.

En définitive, c’est un pari plutôt gagné pour Dirt Devil qui, avec le M607, propose un aspirateur robot à prix mini qui conviendra même aux sceptiques. Je le recommande pour vous faire une idée de ce type de produit ou pour ceux qui veulent un compagnon de ménage correct. Mais ne revendez pas tout de suite votre aspirateur classique : un vrai ménage occasionnel restera nécessaire !

Ecovacs Deebot N79S : un best-seller qui le mérite

Ecovacs Deebot N79S

Prix
199,00 EUR
Avantages
Pas mal de fonctionnalités pour son prix
Contrôle via télécommande, app ou Alexa
Bonne capacité d’aspiration sur surfaces dures
Inconvénients
Réservoir trop petit
Assez bruyant

Même si le nom Ecovacs Deebot n’est pas le plus connu dans le monde des aspirateurs robots (Roomba et Neato reviennent le plus souvent) je vous propose ici l’aspirateur robot qui a été le best-seller début d’année 2018. Un des principaux facteurs de son succès, bien entendu, est son bas prix. Mais en a-t-il dans le ventre ?

Bien sûr, dans ce budget, il est dépourvu d’options sophistiquées, mais il possède néanmoins quelques atouts qu’on ne rencontre pas toujours dans l’entrée de gamme.

Tout d’abord, il dispose des fonctionnalités détection des obstacles et reconnaissance du vide, ce qui lui évite des suicides intempestifs dans vos escaliers (c’est déjà ça…). Mais encore, il peut être contrôlé via une télécommande ou l’application Ecovacs Home sur votre smartphone… Et, même, depuis peu, par la voix, grâce à Alexa !

Côté design, il s’agit à nouveau d’un aspirateur rond, qui fait environ 8 cm de haut. Son aspect brun brossé lui donne un look plutôt élégant, et les revêtements anti-choc souples ne gâchent en rien le visuel. Par contre, c’est peut-être là son plus gros point négatif, il n’a un réservoir que de 0,3 litres. C’est un peu peu.

Il est livré, à l’achat, avec sa station de recharge, une brosse principale, deux brosses latérales et une télécommande. Dommage qu’il n’y ait pas, comme avec le Eufy, de brosses de rechange. Mais il faut avouer qu’à ce prix on ne peut tout avoir !

Point de vue aspiration, il se révèle plutôt performant, sur sols durs et tapis fins. Bien entendu, son système de navigation est aléatoire, mais vous pouvez y programmer quatre modes : le mode Auto permet un nettoyage global, le mode Edge lui fait longer les bords de la pièce, le mode Spot lui fait nettoyer en profondeur une zone bien précise, et le mode Max permet une aspiration accrue. Ce mode peut néanmoins être un peu trop bruyant que pour l’utiliser en votre présence, car, déjà en mode normal, il atteint la barre des 67 dB. C’est donc le plus bruyant de ma sélection jusqu’à présent.

Enfin, il dispose d’une bonne autonomie : jusqu’à 100 minutes en mode Auto, comme son concurrent Eufy. Un avantage est qu’il dispose du RTH et revient donc automatiquement à sa base quand il arrive en bout de batterie.

Au final, s’il ne s’agit pas du meilleur aspirateur robot du marché, le Ecovacs Deebot N79S offre beaucoup d’options pour son petit prix. L’engouement qu’il a notamment connu début 2018 (mais qui continue de s’affirmer aujourd’hui) n’est donc pas du tout démérité.

Les meilleurs aspirateurs robots de milieu de gamme

Dans cette section, je vous propose deux aspirateurs robots qui, quoiqu’ils soient un peu âgés, ont fait leurs preuves. Leur avantage ? Comme il s’agissait à l’époque d’aspirateurs haut de gamme, ils disposent de toute une série de fonctionnalités très pratiques, mais se trouvent à l’heure actuelle à un prix démocratique.

iRobot Roomba 960 : le meilleur milieu de gamme

iRobot Roomba 960

Prix
Dès 699,90 EUR
Avantages
Prix diminué
Bonne puissance d’aspiration sur sols durs
Une des meilleures applications
Système de navigation bien pensé
Inconvénients
Autonomie moyenne
Assez bruyant

iRobot – pas le film, la compagnie – est leader aux Etats-Unis en matière d’aspirateurs robots, et la marque s’implante progressivement en France. Et si ce modèle a été lancé à 1200€ en 2016, on le trouve aisément aujourd’hui à un prix bien plus abordable.

Son design est extrêmement soigné, avec une surface minimaliste. Et pour cause : on note que, comme d’autres modèles nés depuis 2015, tout se fait par smartphone (iOS et Android seulement).

L’application est une des mieux optimisées et des plus intuitives. Trois modes sont disponibles : automatique, performance ou éco, qui correspondent peu ou prou à trois puissances d’aspiration.

Son système de navigation est unique : couplé à un repérage laser, le Roomba 960 utilise une caméra spéciale qui cartographie les pièces. Une intelligence artificielle optimise les déplacements pour passer partout. Sa détection des obstacles est sans faille, et il met un point d’honneur à passer au plus près sans les heurter pour limiter le bruit. Ajoutons à cela une forte puissance d’aspiration, même en mode éco. Sur les moquettes et les sols durs, le résultat est proche de l’impeccable.

En plus, il est facile à entretenir puisque ses brosses sont principalement en caoutchouc. Pas de bourrage, et on peut les laver à l’eau environ une fois par mois. Le collecteur d’1L est très confortable et suffit amplement. C’est d’autant plus honorable qu’il est muni d’un filtre HEPA facile à changer. Il faut souligner la facilité avec laquelle on accède aux différentes composantes de l’appareil, qui garantissent un entretien aisé et rapide.

On regrettera par contre un volume sonore un peu élevé, qui dépasse rapidement les 70 dB, et une autonomie discutable (75 minutes). Il retourne cependant bien à sa base automatiquement pour se recharger et finir le travail.

Bien qu’il soit un peu âgé par rapport à d’autres concurrents, le Roomba 980 continue de mériter son prix et figure toujours parmi les meilleurs aspirateurs robots disponibles sur le marché.

Neato Botvac D5 : le concurrent ex-aequo

Neato Botvac D5

Prix
379,00 EUR
Avantages
Bonne puissance d’aspiration sur sols durs et moquettes
Design en D pratique pour aspirer dans les coins et le long des murs
Autonomie correcte vu la puissance
Système de navigation via télémétrie laser
Inconvénients
Programmable uniquement via app
App pas des plus intuitives

Neato Robotics, géant américain qui s’est aisément emparé du marché des aspirateurs robots, a lancé fin 2016 son D5, l’appareil connecté ultra-fonctionnel. Petit bémol : absolument toutes les fonctionnalités passent par le smartphone

On retrouve d’abord la marque de fabrique Neato dans le design, avec sa forme en D, idéale pour passer parfaitement dans les lignes droites et les angles. Avec ce modèle, la firme robotique a fait le choix de débarrasser complètement l’appareil des commandes habituelles : on a donc un produit ultra-design, en plastique brossé de bonne facture, qui n’est muni que d’un bouton d’alimentation. Il possède deux brosses rotatives inclinées et une ligne en silicone pour piéger les micro-poussières. Le réservoir de 0.7L n’a pas changé depuis les premiers modèles en 2013, et pose donc toujours le problème de la nécessité d’une vidange régulière.

Certains nostalgiques regretteront la disparition d’un écran interactif comme sur leurs modèles précédents, d’autres apprécieront son aspect minimaliste et élégant. On regrettera en tout cas l’aisance d’emploi des modèles précédents, car l’application, si elle offre beaucoup de libertés, est assez peu intuitive. Il faudra donc un peu de temps pour la prendre en main. Une lecture attentive du manuel est conseillée pour vraiment profiter de toutes les options disponibles.

Et elles sont nombreuses ! Planification, cartographie de la pièce, connexion WiFi, mise en pause, alertes batterie et réservoir plein… L’application détecte en outre tous les problèmes et vous alerte en cas de perte d’aspiration, d’objet coincé dans ses moteurs, de changement de filtre, etc. Notez que ce filtre, justement, n’est pas un Hepa. Il faudra donc en acheter un séparément si cela est indispensable pour vous.

Une des grandes innovations de Neato, déjà mise en place sur ses produits depuis 2015, c’est la navigation laser. Le robot cartographie la pièce en temps réel grâce à une grille de reconnaissance 3D et navigue en zigzag sur toutes les surfaces libres. Cette particularité, jointe à sa forme innovante, lui permet un des nettoyages les plus efficaces.

Du coup, il peut se permettre d’avoir un moteur plus puissant puisque le nettoyage prend moins de temps. Et sa capacité d’aspiration s’en retrouve plus que correcte. La surface est impeccable, et presque comparable à celle obtenue avec les aspirateurs classiques d’entrée de gamme. Il convient également aux moquettes, avec pas moins de 96% d’efficacité. En matière de bruit, on tourne autour de 60 dB, ce qui est acceptable, surtout dans la mesure où la fonction de programmation permet de le faire tourner en son absence.

Sa batterie li-ion lui permet d’avoir une autonomie assez confortable de 90 minutes environ, malgré sa grande puissance d’aspiration. Il peut donc couvrir jusqu’à 80m2 sans difficulté et revient à son poste de charge automatiquement.

En outre, l’achat du D5 donne droit à une mise à jour régulière du software. Cette-dernière permet de bénéficier des dernières nouveautés en matière de programmation et de profiter au mieux des différentes fonctionnalités hardware de cet aspirateur robot. En définitive, il est un choix sûr. Mais si vous avez un peu plus de moyens, je vous recommande sa version plus récente, le D7 dont je vous parle juste après.

Les meilleurs aspirateurs robots haut de gamme

Dans la catégorie des aspirateurs robots haut de gamme, je n’ai sélectionné que deux produits qui valent, à mon sens, leur prix plus élevé. Et c’est dans cette catégorie qu’on va pouvoir retrouver Dyson, si populaire dans le monde des aspirateurs. Qu’en est-il du domaine des aspirateurs robots en particulier ?

Neato Botvac D7 Connected : le meilleur haut de gamme

Neato Botvac D7 Connected

Prix
823,37 EUR
Avantages
Design renforcé
Application enrichie
Système de navigation via télémètre laser permettant une couverture parfaite
Inconvénients
Prix un peu élevé

Bon, je ne vais pas la faire longue. Vous voyez tout ce que j’ai pu dire de positif à propos du D5 ? Eh, bien le D7 embarque le tout. Mais du coup, qu’est-ce qui fait son plus et justifie son prix plus élevé ?

Tout d’abord, le D7 se munit, cette fois, d’un revêtement métallisé plutôt que d’un revêtement plastique. D’une part c’est plus beau (mais bon, ce n’est pas non plus le plus important), mais surtout, cela en fait un appareil plus robuste. Point de vue filtre, on a directement, cette fois, un filtre Hepa.

S’il n’embarque toujours qu’une seule touche (puisqu’il fonctionne toujours via application), il dispose cette fois de 4 leds qui vous renseignent le le mode de nettoyage sélectionné, la qualité de la connexion WiFi et l’état de la batterie. C’est un petit plus non négligeable, puisqu’il vous évite de devoir recourir à l’application pour de simples vérifications.

Et concernant l’application justement, certains détails ont été revus pour améliorer l’expérience utilisateur, dont un guide pas à pas lors de la première utilisation,. On y retrouve par ailleurs tout ce qui faisait le succès sur le D5 (la programmation anticipée, l’obtention d’un compte-rendu du nettoyage effectué, etc.) mais également la fonction “No Go Lands”, qui permet d’installer des balises virtuelles pour limiter l’accès à certaines zones.

Point de vue des brosses de nettoyage, elles sont toujours fort semblables, prenant toute la largeur de l’appareil et alternant caoutchouc et poils, mais ces derniers sont plus resserrés et plus souples, ce qui limite encore plus l’effet balayage pour privilégier une meilleure aspiration.

Un autre petit ajout sympathique : s’il ne dispose toujours pas d’une conservation en mémoire des obstacles rencontrés, et s’il continue à tenter de passer sous les meubles trop bas pour lui, il est capable, concernant les obstacles un peu hauts pour lui (comme un câble, par exemple), de surélever ses roues pour se dégager seul.

Enfin, last but not least, sa puissance d’aspiration est encore renforcée, sans doute en partie grâce au travail effectué sur les brosses. Il obtient toujours un résultat impeccable sur sols durs et moquettes (mais ne fait toujours pas de miracles sur les tapis à poils longs).

Au final, avec son design renforcé, ses brosses améliorées, son application enrichie, sa couverture des surfaces et sa gestion des obstacles sans faille, le Neato Botvac D7 Connected constitue plus que probablement le meilleur aspirateur robot actuellement disponible sur le marché.

Dyson 360 Eye : Le premier aspirateur robot cyclonique

Dyson 360 Eye

Prix
815,54 EUR
Avantages
Aspiration cyclonique
Design original
Très peu énergivore
Inconvénients
Le prix reste élevé malgré son âge
Système de navigation via caméra
Réservoir bien trop petit et mal placé

On ne présente plus Dyson : depuis le milieu des années 2000, le géant de l’aspiration a révolutionné la ventilation et les aspirateurs avec sa technologie cyclonique. Avec le Dyson 360 Eye, lancé fin 2015, il a eu la prétention d’offrir le premier aspirateur robot cyclonique, et a promis deux fois plus de puissance d’aspiration que ses concurrents. Est-ce que cela s’est vérifié dans les faits ?

Un peu plus de 800€ : c’est ce qu’il faudra débourser pour avoir cet aspirateur pour le moins atypique. Look agressif, design chrome et bleu presque futuriste…

Comme beaucoup de modèles à partir de 2015, l’essentiel de la programmation se fait via smartphone (iOS et Android). L’interface physique, elle, reste très minimaliste. On peut programmer le nettoyage à l’avance et recevoir des rapports d’erreur.

La cartographie, elle, n’est pas intégrée : c’est l’aspirateur robot qui l’effectue lui-même avec son “eye”, son œil 360 degrés qui justifie ce drôle de nom. La reconnaissance ne se fait donc pas via un laser, mais via une interprétation d’un rendu vidéo, avec les imprécisions que l’on connaît à ce type de technologie.

Au niveau de l’entretien, certains choix de conception sont regrettables. D’abord, le réservoir se trouve sous l’appareil, ce qui le rend assez difficile d’accès. De plus, il ne fait que 0,33 litres, soit à peu près la même chose que le Ecovacs Deebot N79S, qui nous avait déçus à ce sujet. Ce défaut de conception est sans aucun doute celui qui a coûté au Dyson la première place de ce classement.

La technologie cyclonique, elle, reste impeccable. 99.9% des poussières restent piégées et solidifiées dans l’aspirateur, et un filtre HEPA récolte les plus fines. L’aspiration consomme moins d’énergie qu’un modèle lambda pour une puissance vraiment idéale, et ce sur toute la longueur du robot. Il fonctionne aussi bien sur sol dur que sur moquette.

Parce que ce modèle est un peu ancien, il ne faut pas compter sur plus d’une heure d’autonomie, mais l’intelligence artificielle embarquée renvoie l’aspirateur robot à sa base pour une recharge quand c’est nécessaire.

En conclusion, je vous dirais que cet aspirateur robot Dyson n’est pas le meilleur, mais qu’il a l’avantage non négligeable de porter sa technologie cyclonique à l’ère des robots. Personnellement, j’attends avec impatience que la marque sorte un nouveau modèle mis à jour, et qui aura, j’en suis sûre, appris de ses erreurs pour prendre aisément la première place du classement.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre aspirateur robot ?

Dans le monde des objets connectés et intelligents, les aspirateurs robots ont peiné à se faire une place. Et pour cause : qui aurait cru que passer l’aspirateur était si difficile ? Il a pourtant fallu des années pour perfectionner les intelligences artificielles qui régissent ces petits majordomes robotisés.

S’ils ont longtemps été considérés comme des gadgets, la baisse de prix et les progrès technologiques qu’ils ont subis les dernières années leur ont permis de s’ériger enfin comme concurrence sérieuse à la routine ménage des samedis pluvieux. Leur intelligence artificielle tient la route, ils sont plus fluidement couplés à une application smartphone, et il ne faut pas un Bac+8 Nouvelles Technologies pour s’en servir.

Le robot aspirateur face à l’aspirateur “classique”

Si vous vous demandez si l’aspirateur robot que vous lorgnez pourra complètement remplacer votre vieil aspirateur traineau, la réponse est non, pas tout à fait !

En effet, d’une part, les aspirateurs robots ont fait de grands progrès en matière de qualité d’aspiration, et, sur ce point, ils n’ont parfois rien à envier à certains aspirateurs classiques. Néanmoins,  ils n’en restent pas moins des appareils fonctionnant sur batterie et, dans ce domaine, des progrès sont encore à faire.

D’autre part, lorsque vous passez votre aspirateur traîneau, vous alternez sans doute assez souvent avec une brosse à main pour aspirer tout ce qui est en hauteur (meubles, rebords des fenêtres, etc.) ou encore vos fauteuils ou vos rideaux. Malheureusement, aucun aspirateur robot n’a encore été conçu pour remplir ces tâches (Spider Robot, Spider Robot, il sait grimper au plafond….)

L’aspirateur robot vous aidera donc fortement dans vos tâches ménagères en ce qu’il réduira l’urgence de passer l’aspirateur, mais un passage toutes les deux semaines ou mensuel (je laisse ça à votre discrétion) d’un aspirateur classique restera nécessaire pour effectuer les tâches inaccessibles au petit robot.

Le système de navigation

Trois systèmes de navigation existent actuellement.

Le système de navigation aléatoire

Les aspirateurs robots démunis d’une intelligence artificielle fonctionnent avec des programmes prédéterminés qui, normalement, devraient in fine couvrir toute la pièce.

Ils disposent souvent d’une détection des obstacles, mais elle est purement contextuelle : ils ne mémorisent ni n’anticipent leur localisation. Ces modèles sont souvent moins coûteux, mais aussi forcément moins efficaces.

Le robot devra en effet passer plusieurs fois dans tous les sens avant qu’il n’ait effectivement couvert toute la surface de votre pièce.

Le système de navigation via caméra

Un aspirateur avec caméra utilise un logiciel d’interprétation visuelle pour créer une cartographie 3D à partir de l’image recueillie. C’est le cas de plusieurs modèles parus depuis 2015-2016.

Cette technologie est un sérieux progrès par rapport à l’errance crétine des modèles antérieurs, mais elle n’est pas sans défaut. Cette interprétation est, naturellement, imparfaite. De plus, certains obstacles plus petits passent – littéralement – sous le radar.

Le système de navigation via télémétrie laser

Tout droit importée des milieux du bâtiment et militaires, la technologie laser est de loin la plus efficace à ce jour. Grâce à un maillage laser de ce qui se trouve en face de lui, l’aspirateur détecte tous les reliefs et obstacles.

Si l’intelligence artificielle suit, il peut même enregistrer la cartographie dans sa mémoire et apprendre le trajet parfait pièce par pièce. C’est également de loin la plus coûteuse, et seuls les modèles les plus récents ( à partir de 2016-2017) en sont munis.

Les fonctionnalités

Beaucoup d’options souvent vantées comme révolutionnaires par les fabricants sont mises en avant par ceux-ci. Mais lesquelles sont réellement utiles ?

Le RTH

Le RTH – Ou Return to Home – est une option de plus en plus fréquente sur les objets connectés mobiles, comme les drones. En cas d’avarie ou de manque de batterie, ils reviennent en sécurité et s’occupent eux-mêmes de leur recharge. C’est aujourd’hui une fonctionnalité plutôt standard sur les produits de milieu et haut de gamme.

Le DNE

Le DNE – Ou Do Not Enter : matérialisée sous la forme d’un cordon physique ou d’une option de programmation, cette option permet d’interdire à votre aspirateur d’entrer dans une zone particulière. Idéale pour éviter les escaliers ou la pièce où vous avez débuté un puzzle géant, cette option est toujours pratique.

La programmation anticipée

Depuis 2015, presque tous les aspirateurs robots disposent de l’option de programmation anticipée de parcours, et c’est un des avantages principaux des aspirateurs robots. La programmation se fait directement sur l’aspirateur via un écran ou sur smartphone.

La connectivité

Sur certains aspirateurs robots, les options sont accessibles sur le boîtier lui-même. Sur d’autres, souvent plus récents, les fabricants ont choisi de faire migrer ces options sur une application smartphone.

Les avantages de ce dernier choix sont évidentes : on obtient un aspirateur robot plus léger, moins cher et plus design, puisqu’il ne dispose plus de logiciel embarqué. De plus, il suffit, virtuellement, que l’application soit mise à jour pour affiner encore davantage les performances de votre aspirateur.

Les désavantages se situent au niveau de la connection WiFi qui peut être capricieuse ou ne pas couvrir tout l’espace de la maison, mais également dans la compatibilité de cette application : souvent adaptée à Android ou iOs uniquement, elle laisse de côté les utilisateurs de Windows Phone, par exemple. Le problème est que, sans smartphone compatible, l’aspirateur robot devient pratiquement inutilisable !

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Maman de deux petits monstres, j'aime développer mon esprit créatif aussi bien dans ma vie personnelle que professionnelle.
Mes passions? La lecture, l'écriture, découvrir de nouvelles choses... Et regarder un bon petit épisode de Friends en me gavant de nourriture chinoise! ;-)

    • Bonjour,

      Nous essayons d’être les plus objectifs possible dans le choix des produits. Néanmoins un avis restant toujours quelque part un peu subjectif, il est possible que certains produits que vous estimez être de très bonne qualité ne se retrouvent pas dans notre sélection, cela ne signifie pas pour autant que ce ne sont pas de bons produits.

      Bonne journée

  • Effectivement, il manque les 2 Xiaomi, et plus spécialement le S50, dont le rapport qualité-prix n’a pas l’air d’avoir vraiment de concurrence.

  • Bonjour Monsieur Nicolas Orengo,

    Je réside dans un appartement de 45m2 en bord de mer et pour moi le principal problème au quotidien hormis la poussière, avec mes quatre enfants c’est surtout le sable !
    Sur carrelage et sol stratifié, selon vous quel robot aspirateur offre la meilleure efficacité d’aspiration et de résultat ?
    Vous en remerciant par avance, très cordialement.

    Monsieur Hervé M.

    • Bonjour Hervé ! Très bonne question.

      De ce que je comprends, vous avez donc un appartement relativement petit, avec des sols durs et la nécessité d’un nettoyage fréquent sur des particules relativement grosses.
      C’est une configuration idéale pour un aspirateur robot, à une condition : que le logiciel de navigation soit un peu malin. Le problème des espaces réduits (moins de 100m2) c’est que souvent les meubles couvrent une grande partie de l’espace, et qu’un aspirateur-robot un peu « bête » va gaspiller beaucoup d’énergie à contourner ces obstacles.
      Parce qu’il a la forme idéale pour passer dans les coins, qu’il a un des meilleurs logiciels de navigation et qu’on peut le programmer à distance / en avance, je te conseille le Neato Botvac D5 :
      https://www.amazon.fr/dp/B01KV1C1D6/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&linkCode=sl1&tag=chromebookeur-21&linkId=6c390391a8d9988f1d31629507f851d4

      Il est un peu plus cher, mais il se rendra plus utile dans votre cas qu’un autre modèle d’entrée de gamme 😉

  • >