Les 8 (vraies) Meilleures Sorbetières 2018 – Comparatif Complet

J’ai sélectionné pour vous, parmi un choix initial de 24 produits, les 8 meilleures sorbetières, pour concocter de délicieux desserts. En ce qui me concerne, je prendrais bien la Cuisinart ICE40BCE, histoire de pouvoir préparer plusieurs goûts à la fois !

Meilleur pas cher
Sorbetière Princess 282605 – Prépare de la crème glacée maison – contenance  1,5 litre
Meilleur milieu de gamme
Krups GVS241 Sorbetière 1.6L Blanc/Métal
Meilleur haut de gamme
Cuisinart ICE40BCE Sorbetière Machine à glace Duo, 2 bols accumulateurs de froid (2x1L)
Princess 282605
Krups GVS241
Cuisinart ICE40BCE
29,99 EUR
83,95 EUR
84,99 EUR
Meilleur pas cher
Sorbetière Princess 282605 – Prépare de la crème glacée maison – contenance  1,5 litre
Princess 282605
29,99 EUR
Meilleur milieu de gamme
Krups GVS241 Sorbetière 1.6L Blanc/Métal
Krups GVS241
83,95 EUR
Meilleur haut de gamme
Cuisinart ICE40BCE Sorbetière Machine à glace Duo, 2 bols accumulateurs de froid (2x1L)
Cuisinart ICE40BCE
84,99 EUR

 

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleures sorbetières pas chères

Voilà une première sélection de sorbetières petit budget qui valent le coup.

Princess 282605 : la meilleure pas chère

princess sorbetière

Prix
29,99 EUR
Avantages
Prix abordable
Design élégant, en inox
1,5 L
Avec minuterie et écran LCD
Inconvénients
Livret de recettes non fourni

Un second modèle de sorbetière dans la même gamme de prix : la Princess 282605. Conçue en acier inoxydable, elle propose à nouveau un bol d’1,5 litres qui va nous permettre de réaliser de délicieuses glaces.

Le petit plus : un écran LCD, bien pratique pour savoir où on en est.

Le procédé est identique : on place la cuve, qui est amovible, dans le congélateur. Autant la laisser là en permanence, surtout pendant la saison estivale.

On peut ainsi dégainer sa sorbetière à tout moment. On peut y mettre tout type d’ingrédient, et créer des recettes absolument originales.

J’adorerais particulièrement y faire des crèmes glacées bien fruitées. Les pièces sont amovibles, et, surtout, passent toutes au lave-vaisselle. L’entretien est donc simplissime.

Avec un bol de cette capacité, on peut réaliser jusqu’à 1,5 litre de glace, soit assez pour une famille standard. Comme je l’ai dit, on met le bol au congélateur, pendant un temps de 8 heures.

Il faut qu’il soit assez froid pour que la crème devienne crème glacée, en sachant que le temps de réalisation de la glace est d’environ 20 minutes. Le modèle comprend bien sûr une minuterie qui va être pratique, surtout pour les sorbets qui ont une texture particulière, et donc des délais de conception précis.

On peut retirer le bol et le placer au congélateur pour conserver la glace qui n’aurait pas été mangée.

Une ouverture permet aussi d’ajouter toute sorte de bonus à nos glaces et crèmes glacées pendant le processus : des noix, des morceaux de chocolat, ou des morceaux de fruits. On peut réaliser toutes les recettes imaginables : une glace à la fraise avec un coulis de fraise.

Ou une crème glacée caramel beurre salé, avec des morceaux de caramel. Pour les intolérants au lactose, on peut réaliser des glaces en remplaçant le lait par du lait de soja ou du sirop d’agave.

Autre point fort du modèle : il est compact, et, une fois rangé, ne prendra pas beaucoup de place dans une cuisine. On peut même imaginer l’emmener avec nous en vacances.

Et, à noter, le modèle Princess est garanti 24 mois. L’ensemble est robuste et de bonne qualité.

Pensez toutefois à laisser un peu de marge au niveau du remplissage de la cuve, car pendant le brassage, la préparation a tendance à prendre du volume. Sur ce modèle, le câble est aussi un peu court, munissez-vous donc d’une rallonge selon votre cuisine.
Pas de livre de recettes inclus, mais internet en regorge.

Duronic IM540 :  une sorbetière efficace à petit prix

duronic sorbetière

Prix
34,99 EUR
Avantages
Prix abordable
Très simple à utiliser
1,5 L
Inconvénients
Mode d’emploi en anglais
Nettoyage après décongélation totale du bol

Premier modèle que j’ai gardé dans cette sélection : la Duronic IM540, qui permet pour une trentaine d’euros de réaliser de délicieux sorbets, mais aussi des glaces et de nombreux desserts.

Ce type de sorbetière est très simple à utiliser : on met le bol de la sorbetière au congélateur pendant toute une nuit, soit 8 à 12 heures. La température idéale doit y être de -18°C.

On place également les ingrédients destinés à concevoir le sorbet au réfrigérateur. Puis, une fois que les ingrédients sont froids, et que le bol est congelé, on place le bol dans la sorbetière.

On place le bol dans la sorbetière, on démarre l’appareil, on verse les ingrédients, et le tour est joué. C’est l’action de la pale, combinée au bol réfrigéré, qui va faire que les ingrédients se transformeront en glace, en sorbet, ou en yaourt glacé.

Selon les ingrédients qu’on y met et la texture que l’on souhaite, le processus peut durer de 15 à 30 minutes.

Le modèle est muni de pieds antidérapants, il est donc stable pendant tout le processus. On y trouve en plus un minuteur intégré qui va permettre de réaliser les recettes sans être trop regardant : on peut laisser la machine fonctionner.

Tous les éléments de l’appareil sont amovibles, il est donc très simple à nettoyer. Au niveau de l’hygiène et de la sécurité, les éléments sont conçus sans BPA, aucune crainte non plus à ce niveau donc.

Le bol propose une grande contenance, avec des dimensions de 18 x 15 centimètres : on peut donc réaliser à chaque préparation jusqu’à 1,5 litres de glace. L’entonnoir destiné à verser les ingrédients est aussi bien large.

De nombreux avantages pour cette sorbetière, qui avec son prix tout doux permet de réaliser des glaces saines, artisanales, sans aucun additif. Je peux contrôler la quantité de sucre que je vais y mettre, mais aussi m’adapter à chacun, en retirant par exemple le lactose.

Il est aussi très facile avec ce principe d’inventer ses propres recettes, en rivalisant d’originalité au niveau des ingrédients. En plus du contrôle des ingrédients, on contrôle la texture : à vous d’adapter cela à vos goûts.

Et le tout est rentable, car la conception d’un sorbet ne demande pas beaucoup d’ingrédients. Un livre de recettes est tout de même inclus pour créer des recettes classiques, auxquelles vous pouvez ajouter votre petit bonus.

Quelques exemples de recettes classiques pour vous faire saliver un peu : les classiques, au chocolat ou à la vanille, la glace à la mangue, le sorbet au fruits rouges, ou encore le sorbet à la banane.

Le niveau sonore, pendant le fonctionnement, est relativement faible. On peut regretter, selon les temps de préparation, des délais parfois un peu plus longs, parfois jusqu’à 45 minutes, mais tout dépend de la texture souhaitée.

La notice comprise avec la sorbetière est en anglais mais reste compréhensible, et elle reste très simple à utiliser. Si vous ne voulez pas du délai de 8 heures de congélation du bol et des ingrédients, il faudra vous tourner vers un modèle un peu plus onéreux.

Il faudra aussi attendre que le bol décongèle pour le nettoyer. Mais à ce prix, ce n’est qu’une question de rythme à prendre.

Aicok ICE-BL1500C : une sorbetière performante

aircok sorbetière

Prix
35,69 EUR
Avantages
Prix abordable
Facile à nettoyer
1,5 L
Inconvénients
Temps de congélation plus long

On arrive au troisième choix de cette sélection, toujours à moins de 50 euros : la sorbetière Aicok ICE-BL1500C. Elle va nous permettre de réaliser des crèmes glacées, une multitude de sorbets et de glaces.

Le fouet va permettre de mélanger la préparation avec des fruits ou des crèmes. Et, ici, le livret de recettes est inclus.

Dans la même gamme de prix, on nous propose toujours un bol d’1,5 litres de contenance. C’est selon moi le volume idéal pour une famille avec enfants, et rien ne vous empêche d’en mettre moins.

L’entonnoir est bien large : on verse donc le mélange dans la sorbetière selon ses besoins. La sorbetière dispose d’un moteur puissant qui va permettre de réaliser rapidement les glaces : un délai classique de 20 à 30 minutes, une fois que le bol est congelé.

Ici, tout est amovible, et donc facile à utiliser et à entretenir : le fouet, le couvercle, et le bol. La minuterie intégrée permet de mettre la machine en mode automatique, elle s’arrêtera donc toute seule une fois la glace réalisée.

On est encore ici sur un modèle fiable, sans BPA, et surtout, garanti 2 ans, sans compter une garantie satisfaction qui s’étale sur 30 jours. Vous pouvez donc vous permettre de tester le modèle.

Sur ce modèle, on nous conseille des temps de congélation un peu plus long. Mais cela veut aussi dire que le temps de préparation sera plus court. On doit donc mettre le bol au congélateur, en position verticale, pendant à peu près 12 heures.

Pour savoir si le bol est congelé, rien de plus simple : secouez le bol, et si vous n’entendez rien, c’est que le liquide est suffisamment gelé. Autre petite astuce : mettre le bol dans un sac de congélation. C’est mieux pour éviter que les parois ne soient complètement gelées.

Une fois le bol retiré du congélateur, vous pouvez y mettre la préparation, qui doit tout de même être froide. Veillez à ce que la sorbetière soit déjà allumée.

Mettez ensuite le couvercle sur la partie moteur, ainsi que le fouet, réglez la minuterie, et le tour est joué. On a une bonne glace en une trentaine de minutes, voire moins.

Dernières astuces sur ce produit : la première fois, on peut mettre le bol au congélateur pendant 24 heures lors de la première utilisation pour plus d’efficacité. Et si on veut réaliser des crèmes glacées plus solides, on peut ajouter à la préparation du lait écrémé, de la crème fraîche épaisse, ou encore un blanc et un jaune d’œuf.

Seb IG500131 : une sorbetière classique et compacte

seb gelato

Prix
49,99 EUR
Avantages
Prix abordable
Compacte
Répartition homogène du froid
Inconvénients
1 L seulement

Dernier modèle qui vaut une cinquantaine d’euros : le modèle IG500131 Gelato de chez Seb. Encore un modèle qui nous permet à la fois de réaliser des glaces, des sorbets, ou des yaourts glacés, avec une texture bien homogène sans cristaux.

Elle est aussi plutôt compacte, et rentrera sans problème dans tous les congélateurs.

La cuve, conçue en aluminium, fait ici 1 litre, et un petit livret de 15 recettes est fourni. Toutes les pièces passent au lave-vaisselle. Au niveau du temps de fabrication de la glace, on reste dans une moyenne de trente minutes.

Une technologie un poil plus avancée va permettre à ce modèle de garantir une répartition du froid homogène. L’ouverture prévue sur le couvercle transparent va aussi nous permettre d’ajouter des ingrédients pendant la préparation, que ce soit des morceaux de fruits, de noix, ou de chocolat.

Une fois que la sorbetière est activée, je verse donc la préparation à l’intérieur. Le bol est resté toute la nuit au congélateur. Grâce au couvercle transparent, je peux voir le travail de transformation à l’œuvre, et mieux contrôler la texture, tout en y ajoutant ce que je veux.

C’est surtout la pale qui permet de bien brasser et répartir le mélange. Le produit est digne de la gamme Seb !

On peut maîtriser la composition de ses glaces et sorbets, on peut contrôler et fabriquer la quantité exacte de glace que l’on désire, et le rendu final est onctueux. La machine est aussi silencieuse.

Pour ce qui est des points négatifs : certains trouveront peut-être la texture un peu molle. Dans ce cas, on peut mettre la préparation au congélateur quelques dizaines de minutes, ou la manger telle quelle.

Toutefois attention avec cette astuce, car la texture pourrait devenir dure comme du béton. Le bol doit aussi pouvoir rentrer dans le congélateur, en considérant qu’on ne peut, selon la notice, pas le mettre à la verticale.

En effet, cela ferait glisser le liquide réfrigérant d’un seul côté, ce qui rendrait le processus inégal.

Les meilleures sorbetières de milieu de gamme

On passe au milieu de gamme, avec deux modèles de sorbetière qui valent moins de 100 euros.

Krups GVS241 : la meilleure milieu de gamme

krups sorbetière

Prix
83,95 EUR
Avantages
Pièces de rechange disponibles
Minuterie et écran LCD
1,6 L
Inconvénients
Préparation très froide peut accrocher

On commence tout de suite avec la Krups GVS241, une sorbetière d’1,6 litres qui permet de réaliser glaces et sorbets.
Très simple d’utilisation, elle fonctionne par accumulation de froid.

On va donc la poser dans le congélateur pendant un temps moyen de 10 heures, puis d’y verser la préparation. On compte ensuite une vingtaine de minutes pour que le mélange se transforme en glace.

Point pratique : l’écran électronique, qui permet de savoir où en est le processus. Un rappel sonore permet de savoir que notre préparation est finie. La machine s’arrête automatiquement, on peut donc avoir l’esprit tranquille.

Gros point fort : les pièces de rechanges après votre achat seront disponibles pendant au moins 5 ans. On sait donc qu’on fait un achat sur le long terme.

La fabrication est de bonne, voire de très bonne qualité, tout en restant assez compacte pour ne pas trop prendre de place dans le congélateur. Même après utilisation, le bol de congélation reste bien froid, et on peut donc de nouveau congeler une autre glace, sans attendre à nouveau 24 heures.

Je ne conseille pas forcément de directement verser une préparation très froide dans le bol : en effet, elle risquerait de s’accrocher aux parois. On peut très bien utiliser une préparation que l’on vient de préparer, qui est à température ambiante, et le résultat sera idéal.

Le modèle est plutôt esthétique, tout en blanc et gris : je trouve qu’elle s’intègre bien à une cuisine. Le bleu de l’écran LCD s’y intègre bien, et j’aime son aspect visuel général. La notice incluse est à lire, surtout si c’est la première fois que vous utilisez ce type d’appareil.

Malgré mes conseils, et la facilité d’utilisation, il est bon de ne pas rater son premier essai pour rapidement prendre la main. Le manuel est d’ailleurs assez pratique, mais il manque peut-être de détails sur les différents programmes disponibles sur la machine.

La prise en main de la sorbetière reste intuitive, et le résultat facilement satisfaisant.

Comme sur les modèles précédents, on est ici sur une technologie d’accumulation du froid qui peut être un point négatif, car il faut attendre une dizaine d’heures pour que le bol soit suffisamment froid. Encore une fois, c’est une question d’organisation.

Il suffit de placer son bol au frigo la nuit, et ce n’est pas gênant au niveau du temps. Il faut donc toujours prévoir le coup.

La cuve d’1,6 litres est plus volumineuse que sur la plupart des modèles de cette gamme, ce qui va permettre de faire des glaces pour 6 à 8 personnes. C’est donc un produit ergonomique et efficace qui correspond bien à son prix.

Et pour résoudre le bémol de l’accumulation du froid : il suffit de laisser continuellement la cuve au réfrigérateur.

Cuisinart ICE30BCE : une sorbetière pour familles nombreuses

cuisinart ice30cbe

Prix
92,49 EUR
Avantages
Solide, garantie 2 ans
Design agréable
2 L
Inconvénients
Nettoyage après décongélation totate

Second modèle, qui vaut une centaine d’euros : la sorbetière Cuisinart ICE30BCE. On est ici sur un modèle fiable et solide, garanti 3 ans, en aluminium brossé.

La sorbetière est composée d’un bol accumulateur de froid, d’un mélangeur, d’un couvercle transparent avec une ouverture qui permet de rajouter de nombreux ingrédients.

Le processus pour réaliser glaces et sorbets faits-maison est toujours le même. On place le bol au congélateur pendant une 10-12 heures.

On dépose les ingrédients dans le bol gelé, puis on lance la sorbetière. Ensuite, c’est la machine qui s’occupe du reste : la glace est prête en une trentaine de minutes.

Le bras mélangeur permet de répartir le froid de façon bien homogène. Comme on le répète depuis le début de guide, la technique de l’accumulation du froid, en mettant le bol au congélateur, demande certes d’avoir un peu d’organisation.

Mais d’un autre côté, c’est aussi des économies d’énergies puisqu’on utilise le froid du congélateur qui est de toute façon disponible.

Petit plus : le site de la marque Cuisinart propose plein de recettes adaptées pour réaliser sorbets et yaourts glacés, en plus du petit livre de recettes fourni. Autre point à noter : il existe deux versions de ce modèle.

L’un avec une grande cuve de 2 litres, l’autre avec deux cuves d’un litre que nous verrons dans la gamme suivante. J’aime beaucoup la seconde version qui va permettre de réaliser deux parfums en même temps.

L’appareil est garanti 3 ans, et les finitions en aluminium sont particulièrement appréciables.

Sur le modèle dont la cuve fait 2 litres, on conseille toutefois un remplissage à 1,5 litres, car la crème glacée a tendance à prendre en volume. Il faudra, selon les recettes, compter entre 25 et 45 minutes de temps de préparation.

On peut ensuite mettre la glace une petite heure au frais si on veut qu’elle durcisse un peu. Attention : ne jamais laver le bol à congeler à l’eau chaude ! Il dispose en effet de capacités isothermes qui pourraient se dégrader.

Il faut d’abord attendre qu’il soit à température ambiante, puis le laver à l’eau froide.

Les meilleures sorbetières haut de gamme

Passons enfin aux modèles les plus hauts de gamme de cette sélection de sorbetière, dont les prix montent au-delà de cent euros.

Cuisinart ICE40BCE : la meilleure haut de gamme

cuisinart ice40cbe

Prix
84,99 EUR
Avantages
Couvercles transparents et ouverture facile
Temps de préparation moins long
2 x 1 L
Inconvénients
Bruyante
Préparation peut accrocher au bol

Démarrons avec un autre de modèle de chez Cuisinart, la sorbetière ICE40BCE. C’est celle-ci qui dispose de deux cuves d’un litre qui vont nous permettre de préparer deux glaces à la fois, et donc deux parfums différents.

Cela nécessite d’avoir de la place dans son congélateur pour disposer les bols, le temps qu’ils congèlent. On a donc deux bols, deux bras mélangeurs, et deux couvercles transparents, ce qui est tout de même plus rentable que d’acheter deux sorbetières de cette qualité.

Les temps de fabrication sont de fait moins long : on compte 20 minutes pour chaque parfum. J’aime beaucoup le côté créatif de ce modèle, qui permet à la fois d’ajouter des ingrédients et de tester plusieurs recettes en même temps.

La machine est d’une bonne puissance, 50 watts, c’est ce qu’il faut pour faire tourner les deux bras mélangeurs.

Ses couvercles transparents et avec une ouverture chacune pour vous laisser ajouter des ingrédients dans les bols pendant la fabrication. Elle possède également deux bras mélangeurs pour rendre votre préparation parfaitement homogène.

Le fonctionnement est ensuite identique : on congèle les deux bols pendant une dizaine d’heures, on prépare le mélange que l’on fait au moins refroidir à température ambiante. Puis on installe les bols sur la sorbetière, on y verse le tout, et on attend une trentaine de minutes.

Ici, pas de livret de recettes, mais vous trouverez tout sur internet, et également de nombreuses recettes sur le site Cuisinart.

Au niveau des points négatifs, on peut à la limite trouver le modèle un peu bruyant. Il arrive aussi qu’on ait à racler les bols lors du brassage pour éviter que la préparation ne s’accroche.

L’ensemble reste sinon d’un très bon rapport qualité-prix.

Cuisinart ICE 21 : une sorbetière efficace 

cuisinart ice21

Prix
Dès 251,00 EUR
Avantages
Préparation rapide
Garantie 3 ans
1,5 L
Inconvénients
Couvercle un peu fragile

Dernier modèle, le plus haut de gamme de chez Cuisinart que nous verrons : la sorbetière ICE21. Sur ce produit, le moteur est plus puissant, et le temps de préparation descend à 20 minutes.

On a toujours un couvercle avec ouverture, un bol isotherme. Cette sorbetière est aussi vendue avec une garantie 3 ans : c’est un modèle conçu pour durer sur plusieurs années.

Elle fonctionne très bien, et les recettes incluses dans le livret semblent délicieuses, en particulier la glace à la vanille. On ajoute les ingrédients, et le tour est joué !

Il y a toutefois quelques petits points qui pourraient être améliorés. Déjà, le bol ne passe pas au lave-vaisselle : du fait de l’aluminium et du revêtement isotherme.

Il se lave idéalement à l’eau froide une fois qu’il est à température ambiante. Le couvercle est aussi un peu fragile, même si le modèle est garanti.
Mais même un choc sur le couvercle n’empêche pas une utilisation optimale de la machine. Il faut congeler le bol à l’avance, mais c’est le cas sur tous les modèles que nous avons vus jusqu’ici.

Les modèles qui disposent d’autres technologies que l’accumulation de froid se situent sur une gamme de prix plus élevée encore.

Hormis ces quelques bémols, l’ensemble est de bonne facture, et fonctionne très bien si l’on respecte la notice d’utilisation.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre sorbetière ?

Bien choisir votre sorbetière

Quels sont les différents types de sorbetières ?

On trouve deux principaux types de sorbetières :

  • Les sorbetières avec élément réfrigérant ou sorbetières à accumulation

C’est le type de sorbetière que nous avons vu tout au long de ce guide. Elles contiennent toutes un élément réfrigérant, le bol, que l’on doit placer au préalable dans son congélateur pendant 10-12 heures en moyenne.

Ce type de modèle nécessite donc à la fois d’anticiper le fait que l’on veuille faire des glaces, et d’avoir suffisamment d’espace disponible dans son congélateur. À moins de disposer d’un modèle qui contient deux bols, il faudra aussi, à chaque fois que vous voulez réaliser une glace d’une autre saveur, congeler le bol à nouveau.

Le gros avantage de ces modèles, c’est qu’ils ne sont pas chers : on en trouve dès 30 euros. C’est le modèle le plus utilisé et le plus vendu sur le marché.

  • Les sorbetières avec refroidissement intégré ou sorbetières autonomes

C’est un autre type de sorbetière qui sera plus onéreux. Les prix démarrent autour des 150 euros.

Ici, la préparation va refroidir de façon automatique : il n’y a rien à congeler au préalable. On va donc pouvoir préparer de nombreux parfums à la fois.

Ce sont aussi des machines beaucoup plus volumineuses, autour des 15 kilos au minimum. Elles prennent plus de place, et sont moins transportables.

Mais elles permettent en général de fabriquer une quantité plus importante de glace, et surtout, de ne pas prévoir les choses la veille, et de pouvoir alterner les parfums directement.
Et aussi : la sorbetière simple

On trouvait aussi, à l’origine, des sorbetières dites simples, mais que l’on retrouve de moins en moins. Sur ce type de machine, on versait la préparation dans le bol, avant de la placer au congélateur tout en la laissant connectée à une prise de courant : une méthode qui n’est pas sans danger.

De plus, les temps de préparation pouvaient aller jusqu’à 1 heure selon les modèles.

Une sorbetière : pour qui ?

Au moment de votre achat, le type de modèle que vous allez choisir dépend aussi de ce que vous comptez en faire.
Si cette sorbetière est destinée à un usage personnel et familial, le modèle à accumulation de froid restera le plus abordable et le plus adapté.

Une fois que vous aurez pris le rythme et l’habitude de placer le bol au congélateur, il ne vous faudra qu’une trentaine de minutes pour réaliser vos glaces.

Toutefois, si votre achat est destiné à un commerce, vous devez vous tourner vers une sorbetière autonome, sans quoi vous ne pourrez pas suivre le rythme de fabrication nécessaire. Il arrive qu’on trouve aussi encore des sorbetières simples, à l’ancienne, qui restent moins fiables.

Quel prix mettre dans une sorbetière ?

C’est sans doute le premier critère d’achat, car une sorbetière reste un accessoire que l’on achète pour le plaisir, et qui n’est pas forcément indispensable. On va donc prendre plusieurs critères en considération : la marque, la garantie, le type de machine, les temps de congélation et de préparation, ou encore le volume.

Selon ces critères, pour une sorbetière à accumulation, la gamme de prix va s’étendre d’une trentaine d’euros à plus de 200 euros. Les sorbetières autonomes, elles, ont un prix moyen de 500 euros.

Quel entretien ?

Au-delà du prix, on doit aussi réfléchir à la façon dont il nous faudra entretenir notre sorbetière. Dans la plupart des cas, les pièces sont amovibles et l’entretien est donc très facile.

La cuve est quasiment toujours amovible, et doit être rincée à l’eau froide. Elle est le plus souvent en aluminium ou en plastique.
Au-delà de l’entretien, il faudra aussi réfléchir à la taille de la sorbetière et à la façon dont vous pourrez la stocker quand elle n’est pas utilisée. Le poids peut aussi être un élément déterminant si vous comptez parfois l’emporter avec vous.

Quels critères prendre en compte lors de mon achat ?

La fréquence d’utilisation

Premier critère : la fréquence à laquelle vous allez vouloir manger de la crème glacée. La sorbetière à accumulation ne pourra être utilisée qu’un jour sur deux.

Si vous souhaitez vraiment réaliser de nombreux desserts et faire varier les parfums sur une même journée, optez pour une sorbetière autonome, qui vous permettra d’enchaîner les préparations pour un plus grand nombre de convives.

L’encombrement de l’appareil

Comme on l’a dit, il faut veiller à disposer de l’espace nécessaire pour accueillir votre toute nouvelle sorbetière. L’espace de rangement, dans votre placard ou sur votre plan de travail, mais aussi l’espace nécessaire dans votre congélateur, dans le cas d’une sorbetière à accumulation de froid.

C’est en effet là que vous laisserez le bol congeler. Veillez donc à vérifier ses dimensions et les dimensions de votre congélateur.

La capacité du bol

Celle-ci déterminera la quantité de glace que vous pourrez réaliser. Les volumes des bols oscillent entre 1 et 2 litres, parfois 3 litres.

Avec 1,5 litres, la taille standard, vous pourrez régaler jusqu’à 6 personnes, et au moins toute une petite famille. En général, il faut prévoir un peu moins que la capacité prévue sur l’emballage, car la préparation, selon la recette, peut prendre beaucoup de volume.

Le temps de refroidissement et le temps de préparation

Ces deux paramètres sont importants selon l’usage que vous souhaitez faire de votre sorbetière. Si vous préférez ne pas avoir de temps de refroidissement, optez pour le modèle autonome.

Toutefois, tous les modèles à accumulation ne proposent pas le même temps de congélation pour les bols : il est en moyenne d’une dizaine d’heures. La plus petite durée que l’on puisse trouver est de 8 heures.

En revanche, les temps de préparation peuvent beaucoup varier selon les modèles. Cela dépend aussi bien sûr de la quantité. Mais on peut compter des temps de fabrication qui vont de 20 minutes à 45 minutes.

La puissance de la machine va aussi jouer sur son efficacité : c’est le critère qui fera pencher la balance si vous hésitez entre deux modèles.

La minuterie

La grande majorité des sorbetières sont conçues avec une minuterie ce qui me paraît être un incontournable pour préparer des glaces sans tracas. Toutes en revanche ne disposent pas d’un arrêt automatique.

D’autres petits détails

Pour ce qui est des critères annexes, on peut citer le bruit, qui dépend du modèle. Ici, il vaut mieux lire les avis des clients pour se faire une idée.

On a aussi le choix des matériaux : je préfère les bols en acier inoxydable, car ils sont plus simples à entretenir, et plus durables. La conception de la sorbetière est aussi à regarder : plus le bras mélangeur tournera au plus proche du bol, plus la texture sera homogène et le froid bien réparti.

Ce que je peux préparer avec ma sorbetière

Petit détail sympathique à noter : les sorbetières permettent de préparer bien plus que des glaces et sorbets. On pense déjà au crèmes et yaourts glacés : vous pouvez à l’infini faire varier les textures et les recettes.

Vous pouvez aussi, par exemple, préparer des esquimaux glacés. Il suffit pour cela de verser des fruits mixés dans le bol mélangeur, de laisser le mélange se faire, puis de le verser dans des moules à esquimaux qui retourneront au congélateur.

Vous pouvez aussi, par exemple, réaliser des granités. Internet regorge d’idées originales pour vous rafraîchir en pleine saison estivale.

À propos de l'auteur

Delphine Christophe

Que dire de moi? Bonne question... Curieuse, gourmande et passionnée dans la rédaction (et quelques autres choses, mais ça c'est secret).... Le reste, vous le découvrirez par la suite ! ;)

>