Les 5 (vraies) Meilleures Batteries Externes 2018 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 5 meilleures batteries externes parmi plus d’une cinquantaine de modèles commercialisés en ce moment.

Mon favori du moment, c’est le Anker Powercore Lite, qui en plus d’être légère et compacte, propose de bonnes performances, ainsi qu’un port USB-C.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider à choisir la batterie externe qui vous conviendra le mieux !

Meilleur pas cher
Anker PowerCore Lite 10000 mAh Batterie Externe Portable powerbank Fine et légère pour iPhone, Samsung Galaxy et Autres
Meilleur milieu de gamme
ZMI USB Pd Batterie de Secours et Hub pour Macbook/Macbook Pro/Pixelbook / Nintendo commutateur/Pixel / iPhone 8 Charge Rapide Batterie Externe Pack Portable Power Bank
Meilleur haut de gamme
Anker PowerCore+ 26800 USB C Batterie externe avec Power Delivery - Power bank USB Type C 30W avec technologie Power Delivery pour iPhone X / 8 / 8 Plus, MacBooks
Anker Powercore Lite
ZMI
Anker PowerCore+
25,99 EUR
85,95 EUR
69,99 EUR
Meilleur pas cher
Anker PowerCore Lite 10000 mAh Batterie Externe Portable powerbank Fine et légère pour iPhone, Samsung Galaxy et Autres
Anker Powercore Lite
25,99 EUR
Meilleur milieu de gamme
ZMI USB Pd Batterie de Secours et Hub pour Macbook/Macbook Pro/Pixelbook / Nintendo commutateur/Pixel / iPhone 8 Charge Rapide Batterie Externe Pack Portable Power Bank
ZMI
85,95 EUR
Meilleur haut de gamme
Anker PowerCore+ 26800 USB C Batterie externe avec Power Delivery - Power bank USB Type C 30W avec technologie Power Delivery pour iPhone X / 8 / 8 Plus, MacBooks
Anker PowerCore+
69,99 EUR

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleures batteries externes pas chères

Autant le dire tout de suite : il y a beaucoup, vraiment beaucoup de modèles low-cost en matière de batteries externes.

Les modèles de cette catégorie ont, en prime, l’avantage de s’adresser chaque fois à un public différent. C’est sans aucun doute dans cette catégorie que vous trouverez votre bonheur.

Anker Powercore Lite : la meilleure pas chère

Anker Powercore Lite

Prix
25,99 EUR
Avantages
USB-C
Bonnes finitions
Légère et compacte
Inconvénients
Coque en plastique

Anker, c’est tout simplement le poids lourd des batteries externes d’entrée et milieu de gamme. J’en ai moi-même plusieurs, et la qualité des ports – avec une bonne résistance au branchement – et des composants électroniques m’ont permis de lui faire entièrement confiance avec mon matériel.

Vous allez le voir, cependant, ça ne signifie pas nécessairement que ces produits sont parfaits. C’est même un miroir du deuxième modèle de ce comparatif, Xiaomi : on troque un avantage pour un autre. Le tout, pour le même prix, c’est de savoir ce qui est le plus important pour vous.

Avant toute chose, parlons du design. Si la taille est très similaire à celle du Xiaomi, le poids est pas mal plus léger, avec seulement 200g sur la balance. Ce trait est même mis en avant dans le nom, Powerlite.

Seulement, il faut savoir à quoi ça tient, et ce n’est pas dû à l’optimisation – quand même assez limitée à ce prix – des composants électroniques. Si elle est si légère, c’est avant tout parce que sa coque est en plastique, et non pas en aluminium.

On renonce donc aux avantages de ce matériau, notamment à la résistance aux chocs, même si je dois admettre que le plastique utilisé par Anker est généralement de bonne qualité. Il faut aussi noter que la solidarité des pièces entre elles se ressent, notamment par la compacité.

Or c’est souvent là que se trouve le point de faille des batteries : si elles tombent et que les éléments ont trop d’espace pour se déplacer, il y a un risque d’endommagement.

D’expérience, ma batterie Anker 5000mAh, encore moins compacte que celle-ci, en a vu de toutes les couleurs. Et malgré sa coque en plastique, je n’ai jamais eu le moindre dommage à déplorer.

Question performances, cette batterie offre la même capacité que la Xiaomi, c’est à dire 10 000 mAh avec une autonomie réelle qui frôle les 7 000. Mais contrairement à son concurrent, au lieu de deux ports USB type A, on a un seul port USB-C.

Elle est également compatible avec la charge rapide à 2.4A, bien que trop limitée en output pour prendre en charge le Qualcomm Quick Charge. Là encore, c’est dans un autre domaine de prix.

Cette batterie externe est livrée avec une pochette de voyage, une garantie de 18 mois, et le SAV d’une grande marque efficace.

Conclusion ? Si vous cherchez davantage de design et la présence d’un second port, il vaut mieux s’orienter vers la Xiaomi. Mais si vous voulez une adaptation au standard USB-C, Anker est la seule marque à la proposer pour ce prix-là.

Xiaomi Mi 10000 : une batterie externe solide et correcte

Xiaomi 10000

Prix
Dès 20,49 EUR
Avantages
Coque aluminium
Deux ports USB
Ultra-fine et élégante
Inconvénients
Pas de port USB-C

Autant le dire, des batteries 10 000 mAh à moins de 30€, il y en a beaucoup. Vraiment, vraiment beaucoup. Alors qu’est-ce qui nous a poussé à sélectionner ce modèle plutôt qu’un autre ?

Eh bien, niveau design, c’est déjà un bel effort pour ce prix. La nouvelle batterie externe Xiaomi ne fait que 14 mm d’épaisseur – c’est un tiers moins que le modèle précédent de la même marque.

Je déplore qu’elle soit, en revanche, un tout petit peu plus longue d’1cm – ce qui s’explique aisément par la présence de deux ports USB au lieu d’un.

L’autre atout design, c’est son élégante finition aluminium. Il faut savoir que c’est relativement rare dans cette gamme de prix, où la plupart des marques se sont contentées d’une coque en plastique. Le problème, dans ce cas-là, est double.

En plus d’être plus vulnérable aux chocs que l’aluminium, le plastique n’a pas non plus les mêmes vertus isothermiques. C’est un point important si vous vivez dans une région chaude ou que la batterie est exposée au soleil, dans la mesure où les batteries au lithium-ion qui équipent l’immense majorité de ces appareils sont très sensibles à la chaleur.

Parlons un peu de sa capacité en énergie. Vous allez le voir tout au long de ce comparatif, il y a un point important à comprendre quand on parle de batteries externes.

L’autonomie affichée en mAh est indicative, elle illustre la capacité maximale de celle-ci.

En réalité, l’autonomie réelle est toujours inférieure, et elle a tendance à réduire graduellement avec l’usure de la batterie. Un petit peu comme les disques durs HDD.

Cette différence m’a permis de vraiment comparer les batteries les unes avec les autres.

Avec la Xiaomi, on atteint les 6900mAh en moyenne sur les modèles commercialisés.

Déçu ? Ne le soyez pas.

Quand on la met dos à dos avec des batteries externes de constructeurs moins connus et moins sérieux, on peut passer la barre des 50% d’autonomie affichée/réelle.

Et puis, 6900mAh, c’est assez pour recharger l’iPhone 6 presque 4 fois. Autant l’admettre, si on pense bien à la recharger régulièrement, c’est amplement suffisant.

D’autant qu’il y a une autre donnée à étudier, c’est celle du rendement. Le rendement, c’est le calcul de la perte d’énergie dépensée pour charger la batterie, par rapport à son autonomie réelle en utilisation.

Pour faire simple, avec les progrès des batteries lithium-ion de ces dernières années, une batterie avec un rendement inférieur à 90% ne vaut pas vraiment le détour, et c’est encore le cas de nombreux modèles d’entrée de gamme. Pas celle-ci : à 93%, c’est un score tout à fait satisfaisant.

En matière d’ergonomie et de sécurité, tout y est. Je vous passe les détails techniques, mais elle est équipée de capteurs de sécurité pour éviter les surtensions, les surchauffes, les court-circuits, et tous les autres désagréments. Vous avez la certitude de ne pas abimer vos appareils en les branchant sur cette batterie.

Elle est également équipée de la charge rapide – c’est à dire supérieure à 2A – à condition qu’on ne branche qu’un appareil à la fois. En effet, les 2.4A en output sont partagés entre les deux ports USB.

Il n’y a pas de quoi être déçu, c’est une limitation standard dans cette gamme de prix. Il en va de même pour l’absence d’un port USB-C : pour profiter de ce type de branchement, il faut viser une gamme plus haut.

En conclusion, on a donc, pour environ 25€, une batterie ultra-compacte, sérieuse, en aluminium, avec une autonomie réelle de 6900mAh, et c’est une très bonne affaire.

Tronsmart Trim : une grande autonomie

Tronsmart

Prix
30,97 EUR
Avantages
20 000 mAh
3 ports dont un USB-C
Compatible Qualcomm Quick-Charge
Inconvénients
Recharge trop longue

Ce modèle est un peu différent des deux premiers. La Xiaomi mettait l’accent sur la qualité de la coque et le dual-port; la Anker sur la rapidité de la charge, le poids et le standard USB-C. Ici, malgré plusieurs limitations dont je vais parler plus en détail, on est face à un excellent rapport qualité-prix.

Parce que ce ne sont pas 10 000mAh, mais 20 000mAh d’autonomie.

Ce choix a un prix en matière d’ergonomie. Le poids est important – presque 400 g – et elle est bien plus grande que ses concurrentes.

Du point de vue de la qualité de construction, pour une trentaine d’euros seulement, on a bien entendu une coque en plastique.

Cette batterie externe comprend pourtant bien de nombreux avantages. Au-delà de sa grande autonomie – suffisante pour charger un Samsung Galaxy 9S plusieurs fois.

Mais ce qui retient mon attention, c’est surtout l’output total de 6.5A, suffisant pour une sortie de 3.0A sur chacun des deux ports. Ça fait qu’elle est compatible avec la charge rapide de nombreux smartphones, mais aussi de la Qualcomm Quickcharge 3.0.

Au total, ce sont trois ports, dont un USB-C, pour une adaptabilité totale à l’utilisation que vous comptez en faire.

La batterie est livrée avec un seul câble USB-A, un peu court à mon goût – 20cm – et sans adaptateur de prise secteur. On retrouve néanmoins une pochette de voyage, pratique pour protéger l’appareil.

De manière générale, vous l’aurez compris, c’est un modèle mitigé. La qualité du matériel en elle-même laisse à désirer, bien que la batterie externe remplisse très bien son contrat. Les 20 000 mAh sont un atout pour ce prix, mais c’est vraiment son avantage principal.

Car au-delà de ça, elle souffre de quelques lacunes de conception. Par exemple, il aurait été préférable, avec un mAh pareil, que la charge de la batterie elle-même bénéficie du Quickcharge. En l’occurrence, il faut compter au moins 7h pour une recharge complète : c’est très restrictif.

La Tronsmart évite cependant plusieurs écueils. Il n’y a aucune surchauffe à constater, et elle est bien équipée de tous les garde-fous de sécurité pour éviter d’endommager la batterie ou les appareils que vous y branchez.

Ne serait-ce que pour ça et son autonomie impressionnante pour ce prix, elle méritait de faire partie de ce classement.

Les meilleures batteries externes de milieu de gamme

Idéalement, dans cette tranche de prix, j’ai essayé de trouver des batteries externes avec une bonne finition et une autonomie supérieure à 15 000 mAh.

Ce que j’ai trouvé dépassait toutes mes espérances, puisque la batterie externe que j’ai dénichée permet aussi de charger certains ordinateurs portables.

ZMI : la meilleure de milieu de gamme

ZMI

Prix
85,95 EUR
Avantages
45W d’output pour ordinateurs portables
Design soigné
20 000 mAh à 3A
Inconvénients
Un seul port USB

On passe très largement la barre des 50€, mais c’est pour la bonne cause : cette batterie externe peut servir de batterie de secours pour votre ordinateur portable, grâce à sa grande autonomie et au standard USB-C.

De fait, c’est la plus polyvalente et la plus performante dans cette gamme de prix. On en parle en détail.

Si vous cherchez une batterie externe USB-C qui peut maintenir votre Chromebook à flots, c’est le meilleur choix. Même si les constructeurs d’ordinateurs ont fait des progrès et qu’il est de plus en plus facile d’avoir accès à des prises secteur dans les trains ou les cafés, c’est toujours sympa d’avoir une solution de secours.

Même si la coque est en plastique – un point légèrement problématique, je vous en parlerai plus tard -, je dois admettre qu’il y a eu de gros efforts en matière de design. Sa forme arrondie permet de se glisser partout sans problème.

Avec ses 20 000 mAh et son standard USB-C de charge 45W – suffisant pour la plupart des ordinateurs portables – la ZMI fait tout à fait l’affaire.

Il faut admettre que c’est un gros morceau de technologie, avec ses 405g sur la balance. On envisagerait plutôt de le ranger dans la pochette de son PC que dans sa poche.

Il faut avoir conscience de quelques limitations de ses performances avant de se ruer dessus, en revanche. Il ne fournit que 45 W, c’est à dire 3 A à 15 V – le standard le plus répandu pour les chargeurs d’ordinateurs. Ce n’est pas suffisant pour tous les ordinateurs qui tournent à 20V, comme certains HP de bureautique du milieu des années 2010.

Dans ce cas, il faut se rabattre sur un modèle à 65 W, qui devrait couvrir tous les besoins du smartphone à l’ordinateur portable, en passant par les tablettes. C’est plus prudent. Si, comme moi, vous utilisez un standard à 12 ou 15 V, il fait parfaitement l’affaire.

Vous pourrez alors vous attendre à un coup de pouce jusqu’à 80% pour la plupart des batteries standard.

Il est capable de faire passer un Asus Zenbook 2 Deluxe de 10 à 84% en 1h30. Pas mal !

Son standard 3A le rend également très efficace pour les smartphones, puisqu’il est compatible avec le Qualcomm Quick-Charge.

Si je la conseille principalement comme auxiliaire de charge d’un ordinateur portable, c’est qu’elle présente un poids important pour un seul port de charge USB-C. Ça ne correspond pas tout à fait à l’utilisation qu’en font la plupart des gens, pour recharger un smartphone, une liseuse ou une cigarette électronique.

L’autre petit bémol, c’est que la batterie a tendance à chauffer légèrement quand on sollicite ses 45W de charge. Attention à ne pas la conserver dans un sac ou au soleil lorsque vous en faites cet usage.

Les meilleures batteries externes haut de gamme

Dans cette catégorie, j’ai donné la priorité à la meilleure qualité de construction, pour une autonomie supérieure à 20 000 mAh. Sans tomber dans des prix prohibitifs – supérieurs à 150€ – un seul modèle a tenu toutes ses promesses.

Anker PowerCore+ 26800 : la meilleure haut de gamme

Anker PowerCore+ 26800

Prix
69,99 EUR
Avantages
Grande autonomie
3 ports dont un USB-C
3 A d’output par port
Inconvénients
Achat nécessaire d’un chargeur Power Delivery

On termine ce comparatif avec un dernier produit Anker, la PowerCore+ 26800. Une batterie externe XXL qui présente une autonomie record de – comme son nom l’indique – 26 800mAh. Le prix, lui, n’est pas le même : on dépasse la barre des 120€.

Comme beaucoup de produits Anker, on est limités à une coque en plastique – avec les légers inconvénients qu’on connaît. Encore une fois, la solidité et la solidarité des composants reste satisfaisante, d’autant que les ports sont là aussi de très bonne qualité.

Elle dispose d’un port USB-C convertible 30 W et de deux ports USB 3 A. C’est insuffisant pour recharger la plupart des ordinateurs portables – à l’exception de certains modèles comme le MacBook Pro 13 -, mais tout à fait adapté pour trois appareils dont deux en charge rapide.

Malheureusement, le standard Qualcomm Quick Charge n’est pas supporté.

Naturellement, étant donnée sa très large autonomie, on atteint les 580 g de poids, et une envergure conséquente de 180x80x24 mm. C’est compréhensible quand on sait qu’on peut recharger 6 fois son Galaxy S7 ou 5 fois sa Nintendo Switch !

Ma plus grande déception, c’est qu’il faut utiliser un chargeur équipé de la technologie Power Delivery – et ce n’est pas le cas de tous. Il faut donc envisager d’acheter un chargeur USB-C homologué pour une quinzaine d’euros.

J’ai pris ce point en considération pour établir le rapport qualité-prix de cette batterie, d’autant qu’elle est souvent en promotion.

C’est donc un bilan très positif. Le rapport entre l’autonomie et le prix est parmi les meilleures, et la qualité Anker est un très bon point. La durabilité et la qualité de construction sont parmi les meilleures du marché.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre batterie externe ?

Il existe une grande variété de modèles, de tailles, de poids, de prix et de standards de charge. Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts.

Dans ce guide d’achat, je vais essayer d’expliquer en détail tous les critères que vous devez garder à l’esprit pour faire le bon choix.

L’autonomie

L’autonomie se calcule en mAh. Cette donnée vous permettra de savoir si vous pouvez charger un appareil à 100%, et combien de fois.

Attention, à l’exception d’Anker, très peu de constructeurs vous communiquent la donnée exacte. Aucune batterie ne fournit autant de mAh qu’elle ne le prétend, et cette donnée réduit tout au long de sa vie.

Pour être sûr de ne pas se faire avoir, il faut retirer environ 20% de la valeur affichée – et encore, c’est un peu pessimiste – et vous devriez avoir l’autonomie réelle.

À partir de là, il suffit de regarder la capacité de charge de votre appareil, que ce soit une cigarette électronique, un smartphone, une liseuse ou une tablette.

Vous aurez alors une idée plus claire vis-à-vis de la capacité que vous recherchez dans une batterie externe.

La durabilité

Ici, on parle surtout de la solidité générale. Du point de vue des composants électroniques, si votre batterie est bien aux normes CE, elle sera équipée de dispositifs de sécurité qui lui assureront de beaux jours.

Si elle est bien basée sur une cellule de lithium-ion ou polymère, sa durabilité sera, sans surprise, d’environ 1000 cycles de charge.

Donc, quand on parle de durabilité et de solidité, il s’agit surtout de regarder les matériaux périphériques qui la composent. La plupart des batteries externes sont en plastique – un matériau plus léger que le magnésium ou l’aluminium, mais aussi plus fragile.

Étant donné que vous allez sans doute vous trimbaler avec votre batterie externe en permanence et qu’elle va être soumise à des chocs, si vous voulez une durabilité optimale, retenez ces petites règles d’or.

L’aluminium, c’est mieux, à condition que les pièces soient bien solidaires – donc, que le produit soit aussi compact que possible. Il vaut mieux choisir une batterie externe en plastique ultra-compacte comme celle d’Anker qu’une mauvaise batterie en aluminium : les chocs pourraient alors endommager les composants internes s’ils peuvent bouger.

Les batteries aux formes arrondies supportent mieux les chocs. Je me souviens qu’Anker avait sorti une batterie 5000mAh parfaitement cylindrique, et pour l’avoir utilisée – assez brutalement – pendant plusieurs années, elle est virtuellement increvable.

La portabilité

Les constructeurs font ce qu’ils peuvent, mais il n’y a pas de miracles. Si vous achetez une batterie 20 000 mAh, elle sera plus lourde qu’une 5000 mAh. D’expérience, sauf si c’est pour un long voyage, choisissez une batterie qui peut recharger vos appareils 2 fois maximum et favorisez une recharge quotidienne.

Ma batterie pèse 50 g, et comme je l’ai toujours dans ma poche, c’est important. Au-delà de 300 g, envisagez plutôt une utilisation sédentaire, ou prévoyez de la transporter dans un sac.

La sécurité

N’achetez jamais une batterie externe qui n’est pas aux normes CE. Vous risqueriez d’endommager les batteries des appareils que vous branchez dessus, surtout si elle n’est pas équipée d’un régulateur de tension électrique qui adapte l’output à ce que peut encaisser votre appareil.

L’indicateur de charge

C’est un incontournable, naturellement. Toutes les batteries externes de ce comparatif en sont équipées.

L’indicateur de charge doit être lisible, clair, si possible par tranches de 25% pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

La charge rapide

Quand on arrive à 2 A de capacité de charge, les appareils compatibles chargent plus rapidement. C’est toujours sympa, surtout si on ne veut pas laisser son smartphone vissé à la batterie externe pendant 5h.

La Qualcomm Quick Charge

Ce standard est un peu plus exigeant, puisqu’il nécessite 3.4 A. Les batteries externes qui en sont équipées sont généralement plus chères, mais vous pouvez envisager de faire de ce critère votre priorité si votre smartphone dispose de cette technologie.

Le nombre de ports

Là, c’est un peu la base. Les batteries les moins chères ne permettent que de brancher un appareil à la fois. Si vous voulez bénéficier de ports multiples, il faut viser au moins les 30€ hors promotions.

Ne cédez pas au sirènes de produits de marques méconnues qui vous promettent plus pour moins cher : le marché est déjà très compétitif, et les marques connues offrent déjà un rapport qualité-prix très avantageux.

Port USB-C ou Lightning

Ce sont deux autres standards de port qui permettent de recharger ses appareils plus rapidement. Le standard USB-C est progressivement de plus en plus universel, mais il n’est pas encore présent sur tous les appareils.

Attention à bien vous renseigner sur les compatibilités avant achat.

À propos de l'auteur

Nicolas Orengo

Passionné par les nouvelles technologies, le logiciel libre et la politique du net, je suis toujours à la recherche des innovations qui vont améliorer et libérer notre expérience d'utilisateur.
Je suis convaincu que les nouveaux matériaux et logiques d'utilisation peuvent nous permettre de construire un monde de l'informatique durable et indépendant, au niveau du hardware comme du software.

>