Les 6 (vrais) Meilleurs Répéteurs WiFi 2018 – Comparatif Complet

Après des heures de recherches et de comparaisons, j’ai trouvé qu’un répéteur Wifi se détache des autres par sa qualité et ses performances, et c’est le Netgear Nighthawk EX7300, champion du milieu de gamme.

Meilleur pas cher
NETGEAR WN3000RP-200PES Répéteur Wifi N300 Transformez les zones mortes en zones couvertes
Meilleur milieu de gamme
NETGEAR EX7300-100PES Répéteur Wi-Fi Mesh  2.2 Gigabit/s, compatible avec toutes les Box Internet
Meilleur haut de gamme
TP-Link Répéteur 1900 Mbps Wi-Fi Gigabit Bi-Bande: 600 Mbps en 2.4 GHz et 1300 Mbps en 5 GHz, 5 Ports Ethernet Gigabit, Compatibilité Universelle, Installation Facile (RE580D)
Netgear N300
NetGear Nighthawk EX7300
TP-Link RE580D
20,99 EUR
80,75 EUR
112,89 EUR
Meilleur pas cher
NETGEAR WN3000RP-200PES Répéteur Wifi N300 Transformez les zones mortes en zones couvertes
Netgear N300
20,99 EUR
Meilleur milieu de gamme
NETGEAR EX7300-100PES Répéteur Wi-Fi Mesh  2.2 Gigabit/s, compatible avec toutes les Box Internet
NetGear Nighthawk EX7300
80,75 EUR
Meilleur haut de gamme
TP-Link Répéteur 1900 Mbps Wi-Fi Gigabit Bi-Bande: 600 Mbps en 2.4 GHz et 1300 Mbps en 5 GHz, 5 Ports Ethernet Gigabit, Compatibilité Universelle, Installation Facile (RE580D)
TP-Link RE580D
112,89 EUR

 

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleurs répéteurs WiFi pas chers

Ne vous attendez pas à décrocher l’affaire du siècle à ce niveau de prix. Beaucoup de modèles de cette gamme sont de mauvaise qualité, je les ai donc éliminés d’office. Je vous présente donc les plus performants dans cette gamme.

J’ai mis l’accent sur la simplicité de mise en route, la force du signal et la fiabilité de la marque.

Netgear N300 : le meilleur pas cher

Prix
20,99 EUR
Avantages
Voyant de test de l’intensité Wifi
Petit et très discret
Port Fast Ethernet audio/vidéo
Inconvénients
Wifi 2,4 GHz seulement
Un seul port Ethernet

Les réseaux Wifi sont juste fantastiques parce qu’ils permettent de s’affranchir des câbles Ethernet.Plus besoin d’installer des goulottes voyantes ou de faire des trous dans les murs. Mais souvent, la faiblesse du routeur c’est son impossibilité à atteindre certaines zones difficiles parce que des obstacles font écran aux ondes. Ce sont parfois des murs très épais ou des recoins un peu inaccessibles, d’autres fois ce sont des pièces qui sont en dehors du bâtiment principal. Le Répéteur Netgear N300 permet de pallier facilement à ce problème.

L’affirmation du constructeur que c’est un appareil universel est tout à fait exacte. Il n’y a absolument aucun problème de connexion, même à un appareil qui ne soit pas de la marque Netgear.

Pour commencer, l’installation est très facile. Il suffit simplement de le brancher dans une prise murale et d’utiliser le WPS (Wi-Fi Protected Setup) pour connecter votre routeur au répéteur Netgear N300 en cliquant simplement sur le bouton WPS sur chacun d’eux. Simple comme bonjour. La fonctionnalité WPS a mis du temps à s’imposer parce qu’au début elle était sujette à beaucoup de problèmes. Mais depuis, cette norme très pratique a su s’imposer et elle est vraiment formidable de simplicité. Sans elle, il faut passer par des manips sur l’ordinateur avec quand même un certain nombre de processus à mettre en place. Donc très bon point pour le Netgear N300 qui dispose de cette norme.

C’est un petit boîtier de 7 cm sur 6 environ qui n’est pas sans faire penser à R2D2. Il est limité à la norme wifi 2,4 gigahertz (GHz). Il respecte les normes 802.11B, 802.11G, 802.11n Donc attention si votre routeur fonctionne sur la bande 2,4 GHz et 5 GHz vous allez limiter la potentialité de votre réseau à 2,4 GHz sur la partie répétée. Le gros plus pour ce petit bonhomme qui coûte un peu plus de 20 €, c’est qu’il dispose d’un Port Fast Ethernet permettant de connecter des appareils audio/vidéo. Ça rattrappe un peu le coup si vous brancher en ethernet ne vous pose pas de problème.

Ses voyants “intelligents” contribuent à localiser l’emplacement idéal pour une couverture Wifi optimale.  Pour que le répéteur wifi fonctionne bien, il faut savoir le placer au bon endroit. Il faut aller au bout de la puissance du routeur mais ensuite revenir un peu pour que le répéteur puisse disposer d’une bande passante suffisante pour ensuite pouvoir la renvoyer.

Le N300 de chez Netgear est conçu pour un débit de 300 Mbps ce qui n’est pas folichon mais a le mérite d’apporter la connexion pour surfer sur Internet dans les extrémités de la maison. Un autre inconvénient du N300 c’est qu’il ne dispose que d’un seul port Ethernet pour connecter en filaire des appareils comme des imprimantes ou des consoles de jeux. En fait, tout dépendra de ce que vous souhaitez dans les zones périphériques de votre habitation. Si c’est juste de la consultation ce répéteur conviendra parfaitement. Mais en revanche si vous voulez connecter beaucoup d’appareils, alors il va s’avérer limité à mon goût.

A ce prix là, il joue parfaitement le rôle de répéter le signal internet, c’est la fonction essentielle d’un répéteur, somme toute.

D-Link DAP 1620 : Bon rapport qualité-prix

Prix
44,90 EUR
Avantages
Bande passante à 5 GHZ
Excellent rapport qualité-prix
Installation facile
Inconvénients
Le boîtier chauffe parfois
Limité en puissance dans certains environnements

Cet appareil est très facile à mettre en œuvre, soit par son système d’installation intégré, soit par d’autres applis existantes. Brancher, synchroniser, et c’est bon. Sa technologie est récente puisqu’il est conforme à la norme IEEE 802.3ac et surtout utilise les fréquences de bande passante à 2,4 gigahertz (GHz) et à 5 gigahertz. Cette dernière permet de prendre en charge les appareils plus gourmands : ordinateurs, tablettes… tandis que la bande 2,4GHz sera réservée à la plupart des smartphones et aux objets connectés.

Utilisé en point d’accès, sa portée est de 15 mètres environ. Dans une maison d’habitation et même dans des bureaux c’est la plupart du temps largement suffisant.

Pour être honnête, il faut dire qu’il est assez mal considéré par certains commentateurs mais à mon avis assez injustement. Cet appareil est à moins de 50 € et il offre tout de même des fonctionnalités très intéressantes.

Prenons par exemple son débit qui est à 1200 Mbps (Mégabytes par seconde) ce qui est très honorable, largement au-dessus des attentes de beaucoup. Ensuite il faut considérer qu’il est sur les deux réseaux 2.4GHz et 5GHz ce qui est franchement dans cette gamme un très bon rapport qualité-prix. Franchement il y a pas de quoi râler.

Si je vous dis enfin qu’il jouit de la technologie WPS pour une installation quasi immédiate, vous allez adorer. Il dispose de deux antennes jumelles qui peuvent pivoter à 160 degrés et d’un port Ethernet, classique.

C’est tout ? Ben, c’est déjà pas mal. Et si je vous disais qu’en plus des fonctionnalités que nous avons déjà observées, le D-Link DAP1620 dispose de trois petites lampes LED sur le devant qui vous permettent de vérifier l’intensité du signal wifi.

Il est plébiscité par une majorité importante d’utilisateurs. Avouez que les  commentateurs à l’esprit chagrin sont parfois pires que les critiques de films. Cet appareil est à la fois versatile (5GHz) et simple d’utilisation.

Les meilleurs répéteurs WiFi milieu de gamme

Le milieu de gamme propose des appareils qui disposent d’une plus grande portée, d’un plus grand débit et sont souvent beaucoup plus pratiques à utiliser. Outre le dual-band (2,5 et 5Ghz) incontournable, on peut commencer à voir apparaître des fonctionnalités intéressantes, comme la compatibilité avec la technologie MU-MIMO.

NetGear Nighthawk EX7300 : le meilleur milieu de gamme

Prix
80,75 EUR
Avantages
Technologie Mu-Mimo
Impressionnant de débit et de vitesse
Installation simplissime
Inconvénients
Encombrant

Ce répéteur est une vraie bête de somme, un mulet qui transporte les charges à la vitesse d’un pur sang. Il accomplit un travail incroyable de transfert de données. L’harmonisation des technologies avec lesquelles il est élaboré produit un résultat fabuleux. Tout est optimisé en vue de l’objectif à atteindre.

Il est compatible avec toutes les normes Wi-Fi 802.11b/g/n et 802.11ac donc pas de souci de compatibilité avec les matériels anciens et ceux qui viennent de sortir sur le marché. Il dispose de la technologie double bande avec les fréquences 2.4GHz & 5GHz(11ac).

Avec ses trois antennes, un port Ethernet, il est compatible avec toutes les Box internet dont la livebox et la Freebox.

Le Netgear Nighthawk X4 s’installe en quelques minutes seulement. Les utilisateurs peuvent lancer la procédure de répétition du Wifi par un seul clic sur le bouton WPS du routeur suivi d’un clic sur le bouton du répéteur Netgear. Premièrement, vous le branchez à une prise murale dans la même pièce que le routeur et vous appuyez sur le bouton WPS. La LED WPS va clignoter quelques secondes. On appuie ensuite sur le bouton WPS du routeur. On attend quelques secondes que la LED s’allume en vert, indiquant une liaison réussie avec la bande 2,4 GHz du routeur et c’est tout bon. Vous déplacez le répéteur jusqu’à une zone où le signal est encore bon. Le tour est joué.

Un joli blanc qui passe bien de partout sur le plan intégration dans l’environnement. Ce répéteur n’utilise pas d’antennes externes (bon en même temps il est déjà assez encombrant comme ça)  et en lieu et place, il intègre un réseau d’antennes internes dans son châssis légèrement effilé ainsi que de multiples amplificateurs haute puissance.

C’est un répéteur à double bande qui peut atteindre des vitesses maximales de 450Mbps sur la bande 2,4GHz et 1,733Mbps sur la bande 5GHz (ça déménage, non ?) et il intègre les dernières technologies Wi-Fi qui améliorent encore les performances, y compris la formation en faisceau – ou beamforming-, qui envoie les données directement aux matériels connectés plutôt que sur un large spectre (gain de temps d’encombrement des données) et le streaming MU-MIMO, qui lui aussi transmet les données aux clients compatibles simultanément au lieu de les transmettre séquentiellement. Le mariage des deux est hallucinant d’efficacité.

Sur le côté gauche, un commutateur Point d’Accès, un bouton On/Off, un bouton Reset et un bouton WPS. Le panneau avant est doté d’indicateurs LED, pour l’alimentation, l’activité WPS, l’activité de liaison avec le routeur et l’activité de liaison avec les matériels connectés. Les LED du routeur et des matériels connectés sont vertes lorsqu’il y a une excellente connexion, ambre lorsqu’il y a une bonne connexion et rouge lorsque la connexion est mauvaise.

La gestion par ordinateur est souple et puissante. Elle permet tout, de la sécurité des accès à la gestion des bandes passantes, elle est intuitive et simple.

Le Netgear Nighthawk EX7300 a deux inconvénients mineurs. On peut regretter qu’il n’ait pas de sortie pass-through et que sa taille bloque deux prises électrique mais on lui pardonne facilement vu ses performances hors normes liées à un mixage intelligent des technologies qui boostent le débit. C’est très réussi, du coup ça marche super bien. C’est l’un des répéteurs les plus rapides du marché, si ce n’est le plus rapide. Il fonctionne avec la norme MU-MIMO qui booste encore plus ses performances naturelles déjà excellentes. Le Netgear Nighthawk EX7300 est le choix à faire, c’est celui que je vous conseille, et je suis certain que vous me ferez deux bises pour le jour de l’An 😉

TP-Link RE450 : Le plus performant à ce prix

Prix
82,99 EUR
Avantages
Norme MU-MIMO
Facile à installer
Très rapide pour les gros volumes
Garantie 3 ans
Inconvénients
Volumineux et encombrant
Pas de sortie pass-through

Ce répéteur double bande se branche dans n’importe quelle prise murale et fournit des vitesses de débit impressionnantes et une bonne portée de signal. Il ne pèse pas lourd mais avec ses quasi 17 cm il est encombrant. Il lui manque aussi une prise de passage pass-through. Malgré les deux inconvénients que je viens de citer, son débit et surtout sa portée en distance en font un bon appareil digne de la sélection.

Attention aux routeurs un peu trop anciens qui pourraient ne pas être compatibles avec ce répéteur. Il est à la norme 802.11ac, la plus élaborée, avec un débit de données maximum de 450Mbps sur la bande 2.4GHz et 1,300Mbps sur la bande 5GHz. C’est une très grande capacité de transfert. Deux antennes escamotables de chaque côté et une qui sort du haut de l’appareil lui donnent tout à fait l’allure d’un supporter de l’OM – j’écris ces lignes au lendemain de leur victoire.

Joli design, l’appareil est blanc et gris brillant. Ses mensurations de 8 x 7 x 16 cm ne lui permettent pas de postuler à un concours de mannequins. Son cadre encombrant bloque l’accès à la deuxième prise dans les prises doubles et comme il n’a pas de prise dite “de passage”, ça peut être gênant. Il faut lui en allouer une directement au mur, ou le brancher sur une multiprise peu sollicitée.

Le port Ethernet permet de le connecter via un câble standard à des appareils à connexion filaire tels des lecteurs de Blu-Ray, des consoles de jeux, des enregistreurs vidéo ou des télévisions connectées. Ces dernières sont d’ailleurs de plus en plus gourmandes en bande passante.

Un indicateur lumineux indique la puissance de signal reçue par le répéteur Wi-Fi RE450, ce qui aide à trouver la position idéale pour le placer à l’endroit opportun afin qu’il joue son rôle à plein. L’anneau est bleu lorsque la rallonge a une bonne connexion avec le routeur, et rouge lorsqu’elle est trop éloignée. Il clignote en bleu lorsqu’une connexion WPS est en cours et s’éteint lorsqu’il n’y a pas de connexion active. Sous le bouton se trouvent des indicateurs d’état des bandes 2,4GHz et 5GHz et un indicateur d’alimentation. Le côté gauche contient des boutons d’alimentation et de réinitialisation et un bouton qui éteint les lampes LED. Sur le côté droit se trouve un port LAN d’un gigabit, et il a une prise de connexion électrique à l’arrière.

L’installation du RE450 est un jeu d’enfant, surtout si votre routeur prend en charge le WPS. Commencez par le brancher sur une prise proche de votre routeur et attendez que le voyant d’alimentation devienne bleu. Appuyez sur le bouton WPS de votre routeur et appuyez immédiatement sur le bouton WPS du répéteur. Une fois que l’anneau LED passe du bleu clignotant au bleu fixe, c’est bon. Vous pouvez maintenant déplacer le répéteur à un endroit qui se trouve idéalement à mi-chemin entre votre routeur et le point mort de votre maison. Si l’anneau LED devient rouge, vous devez rapprocher le prolongateur de votre routeur.

Le mode « haute vitesse » combine les performances des deux bandes 2.4 et 5 GHz pour obtenir les meilleurs débits, ça déboite grave ! Pour ce mode, une bande est utilisée pour l’émission et la seconde pour la réception. Quand un utilisateur découvre la bande à 5 GHz il est souvent scotché et bluffé. Cela apporte un réel confort de connexion. Certains utilisateurs ont vu leur connexion multipliée par 2 ou 3. Attention, dans ce cas c’est aussi parce que leur répéteur limitait la puissance du routeur mais on ne pourra jamais aller plus loin que la connexion que donne le routeur, c’est une évidence. Parfois il faut changer le routeur pour avoir plus de connexion.

La console de gestion Web du RE450 vous permet de visualiser l’état de votre réseau et de créer des SSID (identifiants) pour les deux bandes. Vous pouvez également sélectionner un protocole de sécurité (WEP, WPA ou WPA2) et attribuer des mots de passe pour chaque bande. D’autres paramètres comprennent des contrôles d’accès avec les modes liste blanche et liste noire qui limitent les périphériques qui peuvent utiliser le réseau étendu. Pour les plus calés d’entre-vous, une option DHCP avec une liste de clients DHCP, un journal système et une option de mise à niveau du logiciel.

Le TP-Link RE450 est un excellent choix si vous cherchez à étendre la portée de votre réseau Wifi. Il offre un fort débit de proximité avec de très bons résultats aux tests de PCMag américain. De plus, c’est vraiment un jeu d’enfant que de l’installer. Certes, il immobilise deux prises électriques et n’a pas de prise pass-through, et avec son unique port ethernet, c’est un peu court. Cela dit, sa performance globale est super bonne et il coûte moins chers que ceux qui ont les mêmes performances que lui. Le TP-Link RE450 offre des scores de débit parmi les plus rapides du marché. Il se classe naturellement parmi les meilleurs c’est pourquoi il a vraiment sa place dans cette sélection.

Linksys RE7000 : Bon choix si vous avez un routeur Linksys

Prix
77,42 EUR
Avantages
Intègre la technologie MU-MIMO
Bonnes performances de débit à proximité immédiate
Facile d’installation
Inconvénients
Pas de prise pass-through
Performances moyennes à longue portée

Le Linksys RE7000 intègre malgré un prix assez bas la technologie MU-MIMO et rien que cette fonction lui mérite une place dans cette sélection. Cette dernière technologie fluidifie énormément le débit et le facilite. Comme je l’explique dans mon guide d’achat plus bas, elle joue le rôle d’un péage d’autoroute à 30 km à l’heure, les véhicules passent sans s’arrêter.  On peut aussi voir l’image d’un rond-point qui permet toujours le trafic même en période d’affluence. Les données, au lieu d’attendre leur tour, arrivent à s’insérer dans la circulation. Ça fait toute la différence avec les appareils qui ne disposent pas de cette technologie.

Ce répéteur s’insère dans une prise électrique. Avec ses 12 cm de hauteur il prend un peu de place quand même mais moins que les deux précédents appareils. Par contre ses performances sont inférieures à celles du Netgear EX7300 qui est mon meilleur choix parmi tous les répéteurs.

Le Linksys RE7000 est facile à installer. Bien que ses performances sont moyennes, il fonctionne très bien à proximité des périphériques. Si votre installation fait que vous avez une zone non atteinte par le réseau, vous pourrez y placer cet appareil dans la mesure où vous travaillez à une distance inférieure à 7 à 8 m du répéteur, dans la pièce où il se trouve où dans la pièce voisine. Au-delà, les performances sont un peu plus courtes.

Avec des dimensions de 8 cm x 12,5 cm x 4,6 cm, le RE7000 est un peu moins encombrant au Netgear EX7300 et surtout, il n’occupe qu’une des 2 prises électriques juxtaposées. On regrette quand même l’absence d’une prise pass-through. Le châssis blanc brillant contient quatre antennes internes et des circuits qui prennent en charge les dernières technologies de réseau bi-bande 802.11ac.

Il intègre tout de même les anciennes normes ce qui fait qu’il est compatible avec les anciens modèles de routeurs. Il intègre également la formation des données en faisceau plutôt qu’en large spectre, ce qui envoie directement les signaux Wifi aux appareils connectés (comme un faisceau de lumière plutôt que comme un gaz) et le streaming MU-MIMO, qui envoie les données aux clients compatibles simultanément, plutôt que séquentiellement.

Le RE7000 est un appareil AC1900 qui supporte des débits allant jusqu’à 300Mbps sur la bande 2.4GHz et 1.733Mbps sur la bande 5GHz, ce qui est excellent pour un appareil de cette gamme. Lorsqu’il est couplé avec un routeur qui le permet, il ajoute à toutes ces fonctionnalités celle de l’itinérance (Roaming) qui connecte automatiquement le périphérique connecté au routeur ou au répéteur qui va choisir automatiquement le signal le plus fort (on est en double bande), sans avoir à se connecter à un SSID (identifiant) différent. C’est un réel avantage. Pas mal, pas mal.

Il y a un seul port Ethernet LAN en bas du répéteur et les boutons WPS et Reset placés sur le côté droit. Le RE7000 utilise la technologie Spot Finder pour vous aider à trouver l’emplacement idéal dans la pièce, l’endroit où le signal est encore fort pour pouvoir être répéter correctement. L’indicateur LED sur la face avant de la rallonge est vert solide lorsque le répéteur a une connexion forte au routeur, orange solide lorsqu’il a une connexion faible, et orange clignotant lorsqu’il n’est pas connectée au routeur. Si vous ne pouvez pas obtenir un voyant vert solide lorsque vous positionnez l’extenseur, débranchez-le simplement et déplacez-le vers une prise plus proche de votre routeur.

Vous pouvez accéder aux paramètres du RE7000 en tapant http://extender.linksys.com dans la barre d’adresse du navigateur. Cela ouvre la page des paramètres de base de la console, où vous pouvez configurer les paramètres Wifi de base, comme le SSID et le nom du réseau, et passer du mode répéteur au mode point d’accès. Les paramètres avancés vous permettent de modifier les canaux et la largeur des canaux, de masquer le SSID et de modifier les paramètres de sécurité (WEP, WPA/WPA2 mixte ou WPA2 personnel).

Je ne vais pas entrer dans tout tous les détails techniques mais sachez que si vous ne vous y connaissez pas beaucoup, vous avez les réglages de base à mettre en place de façon très intuitive.  En revanche, si vous êtes pointu en informatique, vous allez pouvoir gérer de façon encore plus fine votre réseau Wifi.

Comme pour le Netgear EX7300, le E7000 est très facile à installer à l’aide de la fonction WPS. Je vous rappelle la procédure qui est la même : branchez à une prise murale dans la même pièce que le routeur et vous appuyez sur le bouton WPS. La LED WPS clignote quelques secondes. On appuie ensuite sur le bouton WPS du routeur. On attend quelques secondes que la LED s’allume en vert, indiquant une liaison réussie avec la bande 2,4 GHz du routeur et c’est bon. Vous déplacez ensuite le répéteur jusqu’à une zone où le signal est encore très convenable. Voilà, c’est terminé.

Dans le test de comparaison de l’intensité du débit, le RE7000 a donné des résultats mitigés, corrects à la plupart des distances mais toujours moins bons que le Netgear EX7300 qui reste notre meilleur choix.

Le Linksys RE7000 est un bon choix pour étendre votre réseau Wifi surtout si vous possédez déjà un routeur Linksys Max-Stream compatible et que vous voulez profiter de la fonction itinérance (roaming) Wifi. Il est facile à installer et prend en charge le streaming MU-MIMO, et sa fonction Spot Finder facilite la recherche d’un emplacement optimal. Le RE7000 a obtenu des scores relativement corrects dans les tests de proximité et de débit MU-MIMO, mais ses performances à longue portée sont insuffisantes sauf si vous avez un routeur Linksys.

Les meilleurs répéteurs WiFi haut de gamme

Passé un certain prix, il vaut mieux acheter un routeur complet qui peut aussi faire office de répéteur WiFi (c’est le cas de la plupart des routeurs milieu de gamme). Pour cela, voir l’excellent article de mon collègue Nicolas sur les meilleurs routeurs 2018, qui présente notamment un Linksys haut de gamme très, très versatile de ce point de vue.

Par contre, j’ai retenu un modèle tout à fait exceptionnel.

TP-Link RE580D : le meilleur haut de gamme

Prix
112,89 EUR
Avantages
Bonnes performances de débit
Hub de 5 ports ethernet
Bouton pour éteindre les lampes LED
Inconvénients
Pas de connectivité USB
Pas de contrôle parental

Si votre routeur est insuffisant pour apporter le réseau wifi jusqu’aux extrémités de votre lieu d’habitation ou de vos bureaux, cet appareil va vraiment vous changer la vie. Ce répéteur à double bande est de très bonne qualité et produit un débit très intéressant. Son gros intérêt est de pouvoir apporter dans les zones éloignées de votre maison un répéteur qui dispose de 5 ports ethernet. Ces ports permettent de câbler des périphériques tels que consoles de jeux vidéo, télévision, ordinateur directement par un câble RJ45. Le pari est gagné lorsqu’on peut apporter une grande quantité de bande passante jusqu’aux extrémités de la maison et la redistribuer via des ports Ethernet. C’est le top ça c’est sûr. Cela dit, il n’offre pas de contrôles parentaux et donc si vos zados sont planqués au fond de la maison sans surveillance, ça craint un peu. Je sais, je sais, les vôtres sont de petits anges…

Le RE580 mesure 16,2 x 24,2 x 4,4 cm. Beau design très classe, il arbore un dessus noir brillant, texturé aux côtés argentés,et dispose de trois antennes amovibles, orientables et réglables. Il est alimenté par un processeur double cœur de 1GHz. Il s’agit d’un appareil à double bande qui peut atteindre un débit de données théoriques de 600 Mbps sur la bande 2,4GHz et de 1.300 Mbps sur la bande 5GHz. Là aussi, ça déboite grave.

Le haut du prolongateur comporte des indicateurs LED pour chaque bande radio, l’alimentation, l’intensité du signal et l’activité Ethernet. A l’arrière du boîtier se trouvent cinq ports Gigabit Ethernet, un bouton WPS, un bouton de réinitialisation, un bouton d’alimentation et un bouton qui allume et éteint les lampes LED. Il n’y a malheureusement pas de port USB pour cet appareil.

L’onglet Quick Setup vous guide à travers le processus de configuration initiale. Il ouvre sur des onglets Settings avec les options Statut, Région, Wifi, Réseau et Outils Système. La page État affiche une carte du réseau et les détails Wi-Fi pour chaque bande, et la page Région vous permet de choisir votre pays. Vous pouvez utiliser la page Paramètres Wifi pour connecter manuellement le répéteur à votre routeur, définir les paramètres de sécurité et créer des listes blanches et des listes noires à l’aide des paramètres de contrôle d’accès.

Dans le menu Réseau vous pourrez configurer les paramètres DHCP, et le menu Outils système vous permet de configurer les paramètres de durée et de temps, d’afficher les journaux système, de mettre à jour le logiciel et d’éteindre les lampes LED dans les heures de nuit par exemple. Il manque des contrôles parentaux qui vous permettent de créer des filtres de contenu, de bloquer des sites Web et de fixer des limites de temps.

Le bouton WPS et l’indicateur d’intensité du signal facilitent grandement l’installation et la configuration du répéteur. On branche l’appareil dans une prise près du routeur, on appuie sur le bouton WPS du routeur et immédiatement suite sur le bouton WPS du répéteur. En quelques secondes, la LED d’intensité du signal passe de clignotant à fixe, indiquant une connexion entre les deux dispositifs.

On déplace donc l’extenseur dans une zone qui se trouve approximativement à mi-chemin entre le routeur et le point mort qui a besoin du Wifi, on vérifie que le répéteur reçoit bien un signal fort du routeur et qu’il est prêt à fonctionner. Si votre routeur ne prend pas en charge la norme WPS, vous pouvez utiliser l’assistant d’installation rapide dans la console d’administration en vous connectant au SSID du répéteur et en tapant http://tplinkrepeater.net dans la barre d’adresse de votre navigateur. L’assistant vous guidera ensuite à travers un processus d’installation simple qui prend une minute ou deux avant que vous ne soyez prêt à mettre en place le répéteur.

Le RE580D s’est admirablement bien comporté lors des tests de débit réalisés par des experts. Il n’a rien à envier aux meilleurs, quelle que soit la bande soit en 2,4 soit en 5 gigahertz. (GHz). Sur certaines distances il est le meilleur, sur d’autres il est deuxième ou troisième ce qui en fait un très bon appareil.

Avec le répéteur TP-Link RE580D, vous pouvez apporter la connectivité Wifi rapide doublée d’un débit important aux zones de votre maison géographiquement excentrées ou inatteignables par votre routeur. Il est facile à installer et à configurer et excellent dans tous les tests qu’il a passé. Ce que l’on pourrait attendre à ce niveau de prix ce sont des ports USB et aussi un contrôle parental. Il est quand même beaucoup plus cher que le NetGear Nighthawk EX7300 que je conseille toujours comme le meilleur.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir le meilleur répéteur WiFi – Guide d’achat

Qu’est-ce qu’un répéteur Wifi ? Quelle est la différence avec un CPL ou un routeur ? Et quels sont les critères les plus importants au moment de faire son choix ?

D’abord une petite remarque

Il existe une foule de termes qui désignent le même type d’appareil. Les boosters WiFi, les répéteurs et les Extensions Wifi, c’est la même chose. Des appareils pour étendre la couverture WiFi sans augmenter la puissance de la bande passante. Il n’y a pas de différence clairement définie entre les dispositifs que les fabricants désignent comme des « répéteurs » et les dispositifs décrits comme des « prolongateurs ».

Le répéteur Wi-Fi

Comme son nom l’indique, les répéteurs Wifi sont de petits boîtiers qui sont disposés dans la maison de façon judicieuse. Il est conseillé de placer le répéteur à un endroit où le signal est assez puissant, ni trop loin ni trop près de la source. Il répètera le signal avec une très légère perte chaque fois. Cela permet d’étendre la capacité de connexion dans des endroits qui sont éloignés de la source initiale, une box ou un routeur.

Cet appareil fonctionne comme un relais pour étendre votre réseau dans les pièces éloignées. Vous augmentez ainsi la portée de votre réseau, et vous pouvez connecter tous vos appareils, partout dans la maison. C’est l’objectif du répéteur wifi. Attention, un répéteur wifi ne décuple pas la bande passante,  il la transmet avec une légère perte de signal chaque fois.

L’adaptateur CPL

Il a été très en vogue dans les années 2010 et reste encore efficace sous certaines conditions. Il s’agit de petits boîtiers qui fonctionnent en binômes ou trinômes et qui se branchent directement sur les prises électriques. Ces boîtiers sont reliés à la source via un câble RJ45 (Ethernet) et transportent littéralement le signal via le réseau électrique jusqu’à un autre point de la propriété.

C’est une solution particulièrement intéressante si, par exemple, vous avez une console de jeux au sous-sol qui n’obtient pas un signal suffisamment rapide ou fiable. Le kit peut se brancher directement dans la connexion Ethernet de la console et la connecter au routeur dans une autre partie de la maison.

Ce système trouve ses limites dans la configuration du réseau électrique de la propriété. Déjà en triphasé, ça ne passe pas ou très mal. Ensuite si le réseau électrique est scindé en deux ou trois parties (plusieurs tableaux électriques), là encore il y aura de grandes difficultés voire des impossibilités. Sinon dans un environnement clean sur le plan électrique, c’est un super bon moyen de transférer de la bande passante dans un endroit excentré. Par exemple vous allez rigoler, j’ai fait ça dans un poulailler qui se trouve à 200 m et j’ai pu amener le wifi dans de très bonnes conditions.

J’ai pu placer 2 caméras IP pour surveiller la vie des poules, le bon fonctionnement du portier automatique etc. etc. Mon ordi a trouvé l’adresse IP des caméras sans aucun problème. High-tech mon poulailler non ? Avec les limites électriques dont je viens de vous parler ça peut être une bonne alternative. Il faut ajouter que parfois viennent se glisser sur la ligne quelques parasites qui viennent bloquer la réception. Dans ce cas, on réinitialise les appareils.

Le routeur

Le routeur c’est l’appareil de base qui va transformer le signal internet qui arrive chez vous en wifi. Il est normalement intégré dans toutes les box que vous louez dans les grandes marques, Orange, Bouygues SFR, etc. Le problème c’est que par souci d’économie, le routeur intégré n’est pas forcément le meilleur et donc l’idée de changer votre vieux routeur qui a déjà quelques années et d’en acheter un autre peut être excellente.  Voir à ce sujet le très bon article de mon collègue sur les meilleurs routeurs WiFi.

Dans quel contexte est-ce utile ?

Aujourd’hui, les routeurs et les box sont assez puissants. En général dans les appartements modernes, il n’y a pas de souci, le réseau wifi atteint toutes les pièces de la maison sans aucun problème. On peut commencer à trouver des difficultés dans les appartements anciens lorsque par exemple il y a un gros mur épais mais même là s’il y a une ouverture le réseau passe bien quand même.

Le souci va surtout commencer dans les maisons anciennes, même dans les maisons de ville. A l’étage principal, pas de souci mais dès qu’on monte d’un étage voire de deux, alors là commence les problèmes. Ça ne passe plus et Monsieur râle ou les enfants (et ils ont raison 😉 c’est un vrai scandale de ne pas avoir internet aujourd’hui. Et dans les maisons de campagne, là, je vous dis pas.

Chez moi ici j’ai des murs de 80 cm d’épaisseur, on dirait que les anciens les ont construits exprès pour se protéger des ondes wifi, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ont fait du bon travail de ce point de vue…

Donc il faut trouver des solutions pour que le réseau wifi soit harmonieusement réparti dans toute la maison. Dans les chambres parce qu’on y a besoin de wifi mais aussi dans tous les espaces d’habitation, la salle à manger principale et les annexes qui peuvent être des lieux de vie super intéressants. Une pièce abritée dans laquelle se trouve le barbecue, un fauteuil et des chaises de jardin sera un lieu extraordinaire pour recevoir internet (et épater vos amis).

Ne pas oublier la piscine parce qu’on y passe pas mal de temps l’été entre copains et avec la famille. C’est quand même trop sympa d’avoir un réseau wifi partout disponible Et pendant que les garnements font trempette, les dames regardent les photos et les messieurs se connectent sur BeSport.

Petites mises au point pour les nuls
(on est tous un nul sur un point ou un autre, donc ne vous fâchez pas)

Le signal Internet arrive à votre domicile de plusieurs façons généralement par le câble de l’ADSL. La fibre c’est bien meilleur et vous êtes très chanceux si vous l’avez, le signal internet arrive en très haut débit. Parfois il arrive par le satellite et parfois beaucoup plus rarement par un wifi collectif.

Quoi qu’il en soit vous avez au départ une quantité de bande passante (appelons ça le tuyau Internet), qui vous permet de recevoir ou d’envoyer une quantité de données, petites ou grandes en fonction de votre abonnement. Plus votre bande passante est importante dès le départ, plus le tuyau permettra à beaucoup de données de passer simultanément. Plus la bande passante est réduite, plus le tuyau s’engorge rapidement et vous rencontrez des difficultés de connexion.

Le réseau ethernet

La meilleure façon d’apporter Internet dans toute la maison, c’est de loin le réseau Ethernet. Ce sont des câbles (RJ45) qui partent du routeur et qui desservent toute la maison. Soit c’est déjà pré-installé chez vous dans ce cas c’est royal sinon je vous souhaite bien du plaisir pour la distribution des câbles. Il faut traverser les murs, mettre des gaines ou des goulottes, c’est moche et ce n’est pas toujours très facile cette affaire-là. Donc vous le voyez hormis une installation déjà existante, il vaut mieux utiliser le wifi .

Comment fonctionne un répéteur WiFi ?

Un répéteur WiFi contient effectivement deux routeurs sans fil, semblables au routeur sans fil que vous avez déjà chez vous ou au bureau. L’un de ces routeurs sans fil capte le réseau WiFi existant. Il transfère ensuite le signal à l’autre routeur sans fil, qui transmet le signal amplifié.

Comment installer un répéteur WiFi ?

Les répéteurs WiFi sont très faciles à installer. Tout ce que vous avez à faire consiste à placer le répéteur dans un endroit qui peut recevoir votre réseau WiFi existant, puis de brancher l’alimentation électrique. Vous pouvez ensuite vous connecter au répéteur WiFi via votre ordinateur, et entrer les détails de connexion et le mot de passe de votre réseau WiFi existant, pour permettre au répéteur WiFi de se connecter et de s’étendre.

Quels sont les critères de sélection d’un répéteur WiFi ?

Je passe en revue les points techniques les plus importants à vérifier avant achat.

Compatibilité avec votre Wifi

Les vitesses sont affichées en Mbps. La norme WiFi originale, IEEE 802.11, est sortie en 1997 et est maintenant obsolète. Depuis, ont été ajoutés les suffixes A, B, G, N et AC. Il n’y a absolument aucune raison d’acheter un répéteur Wifi dernier cri si votre routeur ne le prend pas en charge. Vérifiez  premièrement quel standard votre routeur supporte et s ‘il appartient à une catégorie antérieure à la norme N, songez à lui faire des funérailles en grande pompe.

Simple ou double bande

La norme 802.11n WiFi a également introduit la prise en charge de la double bande. Il couvre la bande 2,4 GHz utilisée depuis toujours, mais offre également la bande 5 GHz. En général, la bande des 2,4 GHz a une portée plus longue, mais la bande des 5 GHz permet des vitesses plus rapides, adaptées aux appareils plus gourmands comme les smart TV et les ordinateurs.

Si vous avez un routeur à deux bandes, alors c’est judicieux d’opter pour un répéteur à deux bandes mais ce n’est pas une nécessité absolue car souvent en poste éloigné vous n’avez pas forcément de gros besoins sauf si le bureau où vous faites des téléchargements se trouve à l’extrémité de la maison.

Sont-ils à la norme MU-MIMO

La technologie Multi-Utilisateur, Multiple-Input, Multiple-Output est plus connue sous le terme MU-MIMO. Elle permet à un routeur (ou à un répéteur) Wi-Fi de communiquer avec plusieurs appareils sans fil simultanément. Cela réduit considérablement le temps d’attente de chaque appareil et permet d’obtenir un réseau sans fil beaucoup plus rapide. Dans une maison, les appareils connectés simultanément au réseau Wifi sont de plus en plus nombreux. La technologie MU-MIMO améliore énormément l’expérience Wi-Fi. Comment ça marche ? En fait, les appareils dotés de la technologie MU-MIMO fonctionnent beaucoup plus rapidement que ceux qui n’en ont pas, car tous les appareils connectés au réseau sans fil attendent moins longtemps leur tour pour récupérer les données depuis le routeur Wi-Fi. C’est un peu comme au péage d’autoroute, les péages à 30 km/h, cela fluidifie le trafic.

Normes de sécurité

Si vous habitez à la campagne loin de tout, pas de souci pour la sécurité. Mais si vous habitez en ville, dans un coin où il y a 4 millions d’utilisateurs de wifi pour 100 m2, j’exagère un peu, vous avez intérêt à trouver des wifi avec protection d’accès. Toutes les dernières versions ont cette fonctionnalité, la norme c’est WPA2-PSK (AES). Si votre routeur ne supporte pas le WPA, c’est une autre bonne raison de l’euthanasier.

Design

Si l’esthétique compte beaucoup pour vous, vous aurez le choix entre deux types de modèles esthétiques. D’un côté les répéteurs Wifi sous forme de petits blocs de plastique, conçus pour se brancher directement dans une prise murale avec leurs deux lampes Led comme des yeux qui leur donnent un petit air du robot R2-D2 de la Guerre des étoiles. L’autre modèle le plus répandu ressemble davantage à un routeur bardé d’antennes, ils sont un peu plus voyants et disposent de leur propre alimentation électrique.

Caractéristiques supplémentaires

Il existe plusieurs fonctionnalités additionnelles pour les répéteurs wifi. Certains disposent de plusieurs ports Ethernet et font donc office de Hub. Cela peut être très intéressant du côté de la télé, des consoles de jeux vidéos, de la box elle-même et du coup ça limite les appareils qui sont directement en wifi. En tout cas pour la télé c’est mieux qu’elle soit reliée directement en RJ45 cela permettra une meilleure connexion internet. Certains autres ont des fonctionnalités audio et permettent de diffuser de la musique ou des podcasts audio.

Facilité de connexion

La plupart du temps, pour vous connecter, vous aurez besoin de connaître le nom de  votre réseau ou le SSID de votre routeur, ainsi que votre mot de passe ou votre clé, afin d’établir la connexion. Ces informations se trouvent souvent à l’arrière ou sous le routeur.

Certains répéteurs wifi ont la fonction WiFi Protected Setup (WPS), ce qui facilite grandement les choses. Il suffit d’appuyer sur le bouton de votre routeur, puis sur le bouton du répéteur wifi et ils se connectent l’un à l’autre. Le routeur envoie au répéteur wifi certaines infos qui vont automatiser leurs relations mutuelles de sorte qu’il pourra se reconnecter à l’avenir sans que vous n’ayez quoi que ce soit à faire.

Fourchette de prix

En ce qui concerne les prix, ils vont varier entre 25 € et 150 € mais franchement, au-delà de 100 € ce sont souvent des fonctionnalités que l’on a en double quelque part donc à vous de voir si c’est vraiment intéressant. Surtout comme je vous l’ai déjà dit, veillez bien à la compatibilité de vos matériels existants avec les répéteurs que vous allez acheter.

Un peu de social

Quelques personnes ont des questions qui les taraudent alors je voudrais pousser un peu ce guide pour tenter de les aider.

J’ai du mal à obtenir un signal WiFi dans certains coins de ma maison. Que dois-je essayer en premier ?

Il y a quelques solutions à essayer avant d’opter pour une extension WiFi. Le plus simple est d’essayer de déplacer le routeur WiFi lui même si c’est possible d’installer une rallonge de câble RJ45 qui soit assez discrète pour ne pas être moche. Il doit être situé à l’endroit le plus central possible de tous vos points de connexion. Si cela n’aide pas (ou si changer d’emplacement n’est pas possible), vérifiez seulement si votre routeur est un vieux de la vieille et s’il doit être actualisé et remplacé par un modèle plus puissant. Comme je vous l’ai dit il existe un excellent article Chromebookeur spécifique sur ce sujet, consultez-le.

Mon WiFi est dans le meilleur emplacement possible ! Mon routeur est à jour ! Mais ma couverture n’est toujours pas fiable !

Ok, un répéteur WiFi est probablement la solution pour vous ! Consulter le comparatif plus haut et n’oubliez pas que pour moi le meilleur répéteur wifi est le Netgear EX7300.

Si vous avez des questions de ce genre, ou des suggestions, n’hésitez pas à me faire signe dans les commentaires !

À propos de l'auteur

Nicolas Orengo

Passionné par les nouvelles technologies, le logiciel libre et la politique du net, je suis toujours à la recherche des innovations qui vont améliorer et libérer notre expérience d'utilisateur.
Je suis convaincu que les nouveaux matériaux et logiques d'utilisation peuvent nous permettre de construire un monde de l'informatique durable et indépendant, au niveau du hardware comme du software.

  • Bonjour, je possède dans mon installation un routeur Netgear WPN824EXT (année 2008) qui me donne déjà un réseau wifi de bonne qualité, néanmoins, j’ai une pièce qui est limite en réception. Je n’utilise pas le wifi de ma box trop faible. Quel modèle me conseillez-vous pour un répétiteur Wifi ?
    Merci.
    Cordialement.

    • Bonjour,

      Tout dépend du budget que vous souhaitez allouer et du type d’appareils que vous utilisez dans cette pièce.

      Si une seule pièce est concernée, à priori vous pouvez piocher sans souci dans les répéteurs de la gamme « pas chers » (maintenant il faut aussi voir pourquoi cette pièce en particulier est concernée: trop éloignée, murs trop épais,…?). Le choix entre le Netgear N300 et le D-Link DAP 1620 dépendra, entre autres, de la bande que vous souhaitez utiliser (2,4 GHz ou 5 GHz)en fonction de vos appareils.

      Belle journée,

  • Bonsoir j’ai aussi essayé des prises CPL pour avoir la connexion dans une autre pièce au 1er étage, vieille maison murs très épais, rien a faire ? je dois etre tres loin de la box, vous pensez qu’un répéteur pourrais le faire?

    • Bonsoir Anita,

      Normalement, en cas de murs épais, on recommande justement le CPL, qui s’affranchit de ces problème, puisqu’il passe par le réseau électrique, tandis que le répéteur WiFi, lui, amplifie justement le réseau dans des zones où il est mal capté mais est vite limité du coup par des obstacles comme des murs épais.

      Quand vous dites que les prises CPL n’ont pas fonctionné, que s’est-il passé exactement? Vous avez tout de même capté quelque chose mais c’était insuffisant ou vous n’avez rien capté du tout? Car il est également possible que ça n’ait pas fonctionné car vous avez un réseau électrique scindé?

  • Bonjour,

    Est-il possible de coupler deux répéteurs afin de couvrir une plus grande zone ?

    Est ce que le premier répéteur peut servir de relais sur le deuxième ?

    Merci

    • Bonjour vincent,

      Je n’ai pas trouvé de répéteur qui puisse être couplé en série.
      Par contre, si votre réseau électrique le permet, un CPL pourrait être une solution?

    • Bonjour,

      Chaque bâtiment est espacé de 300 mètres? Car dans ce cas, avec une telle distance un répéteur ne sera certainement pas efficace.

  • Salut
    J ai besoin de vos lumières répéteur wifi ou routeur?
    Ma box est à l étage j ai tiré 2 câble RJ45 pour le salon au RDC un câble pour le décodeur TV et l autre, pour l instant j ai installé un vieux répétiteur(TRENDnet TEW-435RM)avec des ports ethernet pour la TV connecte, 2 consoles, et une antenne wifi pour les tablettes et les smartphones de la familia. Le wifi et internet s écroule régulièrement alors je souhaite changer ça.
    Merci d avance pour vos conseils.

    • Bonsoir,

      Désolée du temps de réponse, il semblerait que votre post m’ait échappé.

      D’après ce que je comprends, votre Wifi ne s’écroule uniquement dans certaines pièces parce que vous êtes éloigné de votre box, mais il s’écroule partout en raison d’un usage simultané?
      Si c’est bien ça, un répéteur ne changera rien, car il va seulement permettre d’étendre la couverture WiFi sans augmenter la puissance de la bande passante (au contraire, il la transmet même avec chaque fois une légère perte de signal).

      Encore une fois désolée du temps de réponse,

      Belle soirée,

  • bonjour excellent article instructif. j’ai installé un répéteur netgear N300 dans la chambre mais tous les murs sont des murs porteurs et le wifi passe très faiblement malgré le répéteur, que dois je mettre à la place un signal meilleur merci

    • Bonjour Gigi 13013,

      Aie, si les murs sont épais à ce point, ça risque d’être compliqué.
      Vous avez déjà essayé de placer le répéteur dans d’autres prises pour voir si cela changeait quelque chose? Et dans le couloir à l’extérieur de la chambre?

      Sinon, il faudra peut-être essayer avec un répéteur plus performant…

      Belle journée,

  • Bonjour et bravo pour vos commentaires.
    Mon problème est simple , je désire un répéteur qui me permettra de limiter sa bande passante de façon à équilibrer mon débit entre le WIFI (à l’étage) et le reste qui est sur câble éthernet (PC et TV). Car actuellement, lorsqu’il y a un chargement sur le WIFI, j’ai le câble qui s’écroule en vitesse.
    Merci

    • Bonjour voiturier,

      Je ne suis pas sûre qu’un répéteur soit adapté dans votre cas. Celui-ci permet d’étendre votre connexion à des endroits qui n’en possèdent pas encore, avec, certes, une légère perte de la bande passante à chaque fois, mais il ne va pas limiter la bande passante dans une pièce qui possède déjà le WIFI de manière correcte.

      Je pense que, dans votre cas, il serait judicieux de changer de routeur pour investir dans un smart routeur, qui permet de limiter le niveau de bande passante alloué à chaque appareil. Vous pourriez ainsi limiter le WIFI pour qu’il ne fonctionne plus au détriment de la TV ou du PC.

      Belle journée,

  • re-re bonjour
    ca progresse bien grace à tes renseignements
    Que penses-tu d’une installation netgeart orbi RBK50 pour cette maison de 3 niveaux -1routeur et 1 satellite par niveau pour alimenter 3 tv avec les 2 fils existants

  • bonjour, et merci pour toutes ces explications
    Je possède une maison dite ancienne avec un circuit électrique sans prise de terre sauf pour les pièces d’eau.
    Est-ce que tous les répéteurs sont compatibles avec ces circuits…….merci

      • Bonsoir, je vous remercie pour votre aide
        Effectivement cette maison possède à chaque niveau un disjoncteur de séparation bien pratique en cas de panne. Donc, quelle installation avec quels appareils me conseillez vous pour avoir internet aux différents étages en sachant qu’il n’y a qu’une phase et neutre et que les CPL 500 passaient jusqu’au 1er étage.
        En vous remerciant par avance
        Bon WE

        • Bonjour Renaud,

          Les disjoncteurs de séparations ne sont pas un problème pour les CPL (j’ai consulté un ami électricien), le seul paramètre à connaitre encore est la longueur des fils électriques entre ta box et la pièce ou tu veux mettre ton CPL répéteur wifi. En effet, chaque CPL a une distance maximale par rapport a la box, si tu l’excèdes, ton CPL ne captera rien du tout.

          Bonne journée

          • Re-bonjour Sacha
            Avec tous ces éléments je commence à y voir plus clair.
            Je pense que je vais me tourner vers un répéteur .Y a-t’il une contrainte pour les circuits 2 fils avec la technologie MU-MOMO
            Encore merci et bonne journée

  • >