Les 6 (vrais) Meilleurs Moules à Gâteaux 2018 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 6 meilleurs moules à gâteaux parmi plus d’une trentaine de modèles commercialisés en ce moment.

Mon préféré, c’est sans conteste le Tefal J1609602 Success, le moins cher de tous et aussi le meilleur rapport qualité-prix.

À la fin de ce comparatif, vous trouverez un guide d’achat qui vous aiguillera plus précisément sur votre quête universelle du meilleur moule à gâteaux.

Meilleur pas cher
Tefal J1609602 Success Moule à Manque Aluminium Brun 24 cm
Meilleur milieu de gamme
USA Pan Bakeware Mini Round Cake Pans, 6 Well, Nonstick & Quick Release Coating, Made in the USA from Aluminized Steel
Meilleur haut de gamme
Calphalon Classic Moule rond 22,9 cm antiadhésive Moule à charnière
Tefal J1609602 Success
USA Pan 1240HM
Calphalon Classique
Dès 9,30 EUR
26,52 EUR
74,90 EUR
Meilleur pas cher
Tefal J1609602 Success Moule à Manque Aluminium Brun 24 cm
Tefal J1609602 Success
Dès 9,30 EUR
Meilleur milieu de gamme
USA Pan Bakeware Mini Round Cake Pans, 6 Well, Nonstick & Quick Release Coating, Made in the USA from Aluminized Steel
USA Pan 1240HM
26,52 EUR
Meilleur haut de gamme
Calphalon Classic Moule rond 22,9 cm antiadhésive Moule à charnière
Calphalon Classique
74,90 EUR

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleurs moules à gâteau pas chers

Dans cette catégorie, j’ai essayé de trouver les meilleurs moules à gâteaux qui utilisent des matériaux peu coûteux, notamment l’aluminium et le silicone.

La concurrence était rude, mais trois seulement ont survécu à mon regard pâtissier – et intransigeant !

Tefal J1609602 Success : le meilleur pas cher

Tefal J1609602 Success

Prix
Dès 9,30 EUR
Avantages
Petit prix
Aluminium : léger et homogène
Revêtement efficace qui passe au lave-vaisselle
Inconvénients
Bords un peu bas

Je commence ce comparatif avec une marque incontournable dans le domaine de la cuisine : Tefal. La marque française – d’Annecy d’ailleurs, il me semble – était une des premières à proposer des revêtements anti-adhésifs à base de téflon, d’où son nom.

Du coup j’imagine que comme moi, vous avez au moins une poêle ou une plaque de four de la marque. Et pour cause, Tefal a fait de nombreux progrès avec les années sur la qualité et la résistance des revêtements, tout en maintenant un rapport qualité-prix hautement compétitif.

La gamme Success, c’est un peu dans cette lignée. Success, comme dans “réussi son gâteau à tous les coups”. Et il est à noter que c’est le moins cher de ce comparatif, puisqu’il coûte moins de 6€.

Le revêtement n’est plus du tout en téflon : les matériaux ont beaucoup évolué ces dernières années. Il s’agit d’un alliage de métal breveté par la marque sous le nom de ProBaking.

L’avantage des revêtements métalliques est plutôt évident. Même s’il faut éviter d’y aller avec le côté brosse de l’éponge, la résistance est quand même meilleure.

Et puis c’est aussi un avantage au niveau de la santé : le revêtement est ici garanti sans cadmium, PFOA ou plomb, des matériaux qui sont soit dangereux, soit dont la dangerosité est discutée.

Le corps du moule, lui, est en aluminium recyclé. Outre l’aspect écologique, qui est toujours chouette, c’est un choix pertinent.

L’aluminium a de très bonnes propriétés de régulation et de répartition thermique, et garantit donc une cuisson homogène. L’autre avantage de l’aluminium, c’est qu’il est très léger. En témoigne le poids de ce modèle sur la balance, qui ne dépasse pas les 200 gr.

Il est disponible en 24 ou 26 cm. Les moules de 24 cm conviennent tout à fait pour des gâteaux jusqu’à 8 parts.

Parmi les nombreux avantages de ce moule, il y a le fait qu’il passe au lave-vaisselle. C’est un autre progrès majeur des nouveaux revêtements Tefal.

Le seul regret que j’ai à formuler ne concerne ni la réalisation du produit, ni la qualité de la gamme Success en général, mais le design de ce modèle en particulier. Je trouve que la finition des bords – dont l’arrondi n’est pas marqué – le rend moins agréable à l’utilisation.

Selon les goûts, on peut aussi dire qu’ils ne sont pas tout à fait assez hauts. Ça passe pour un cheesecake ou un brownie, mais peut-être pas pour les amateurs de gros, gros gâteaux au chocolat.

Vous pouvez en revanche jeter un coup d’oeil aux nombreux autres modèles de la gamme Success qui présentent les mêmes avantages techniques que celui-ci.

Silikomart SFT 180 : le moule en silicone qui a tout pour lui

Silikomart SFT 180

Prix
9,49 EUR
Avantages
Facile à nettoyer
Bonne répartition thermique
Ergonomie soignée
Inconvénients
Tolérance thermique 230 degrés seulement

Pour un prix un peu plus élevé, on change de matériau : le silicone. C’est une approche complètement différente de celle de Tefal, et elle a ses avantages. Disons que c’est chacun ses goûts, certains l’adorent, d’autres n’arrivent pas à s’y faire.

Le silicone, ce n’est pas du plastique. C’est un dérivé de la silice – donc d’origine minérale – qui présente des propriétés très intéressantes en cuisine. D’abord, c’est une matière qui résiste très bien à l’eau, à la chaleur et au froid.

Seul bémol : ce modèle-ci n’utilise visiblement pas le meilleur silicone possible, puisque la température maximale n’est que de 230 degrés, en moyenne 100 de moins que d’autres modèles. C’est cependant suffisant pour une utilisation de tous les jours.

Mais c’est aussi une des plus hygiéniques : contrairement au plastique et à certains revêtements, elle présente très peu d’aspérités. Donc, moins de refuge pour les microbes et les débris alimentaires. Ce n’est pas pour rien que c’est le champion des produits pour bébés.

Ce modèle est donc un peu plus cher que le Tefal, même s’il est un peu plus petit avec une circonférence de 18 cm seulement.

Le silicone, c’est avant tout une autre manière de faire, et il y a quelques petits coups à prendre. Par exemple, il ne faut pas trop enfoncer la lame quand on découpe les parts. Les préparations sans matière grasse sont également un peu plus délicates.

Mon petit conseil de pâtissier du dimanche, c’est de placer un rond de papier sulfurisé au fond, pour ne pas avoir à se poser de question : le beurrage ne suffit pas toujours selon les textures après cuisson.

Si vous suivez ces astuces, en revanche, c’est un plaisir à utiliser. Contrairement au métal rigide, vous pouvez jouer un peu sur la flexibilité du moule pour démouler votre préparation en douceur, sans avoir à vous servir d’un couteau.

La répartition thermique est également très avantageuse, puisque le silicone n’est pas un conducteur de chaleur instable. Il est également facile à nettoyer.

Les moules à gâteaux en silicone sont disponibles à des prix très variés. Ceux qui ont déjà l’habitude d’utiliser ces ustensiles seront peut-être un peu déçus par les limitations de celui-ci – notamment son diamètre réduit.

Mais si vous voulez vous mettre à l’essai, pour des cheesecake par exemple, ou des brownies aux noix – mon préféré – c’est l’idéal.

Levivo : le silicone pratique

Levivo

Prix
14,99 EUR
Avantages
Silicone de bonne qualité
Poignées
Bague rigide au niveau des bords
Inconvénients
Bords un peu bas

Ce troisième moule à gâteaux est également en silicone. Il est aussi légèrement plus cher, et je vais expliquer pourquoi.

Comme je l’ai déjà dit, les moules en silicone sont généralement plus coûteux que ceux en aluminium, à cause d’un prix de production plus élevé.

Mais le silicone présente des avantages très intéressants : ce matériau souple, minéral, peut endurer les températures d’un four ou d’un congélateur. Et ses vertus sont également hygiéniques.

Celui-ci est, avant toute chose, beaucoup plus grand que le moule en silicone dont j’ai parlé précédemment. Avec une envergure de 24 cm et une hauteur de 5 cm, il est similaire au Téfal que j’ai présenté au début de ce comparatif.

La grande différence avec les deux modèles précédents, c’est son ergonomie. Le bord supérieur du moule est en silicone rigidifié par une bague de métal, et dispose de petites poignées.

La bague de métal permet de ne pas risquer de déformer son gâteau quand on l’attrappe, surtout pour les pâtisseries souples comme les cheesecakes ou les glaçages. Les poignées présentent, elles, un avantage plutôt évident.

Quiconque s’est déjà pris ses lasagnes sur les pantoufles sait de quoi je parle !

C’est donc une innovation intéressante par rapport à de nombreux moules en silicone dont la flexibilité est le principal atout et… problème. Il faut le manipuler avec beaucoup de délicatesse pour éviter de déformer ou de casser le gâteau à l’intérieur.

Sinon, il est très similaire au Silikomart : il passe au lave-vaisselle, au four jusqu’à 270 degrés et au congélateur jusqu’à -20.

Le seul bémol ? Vous l’aurez noté, la hauteur de 5cm ne diffère pas de celle du Téfal, ma critique est donc la même.

Pour éviter d’avoir des dizaines d’ustensiles, j’aurais préféré un moule qui permette de faire des gâteaux plus hauts en cas de besoin,

Les meilleurs moules à gâteau de milieu de gamme

Étant donné que j’avais déjà couvert les deux catégories majeures de moules à gâteaux en entrée de gamme, j’ai voulu voir quel moule un peu insolite on pouvait obtenir entre 15 et 30€.

Ces deux moules sont donc un peu hors-normes, mais ils présentent tous les avantages que je recherchais, et ils permettent de se montrer plus créatif.

USA Pan 1240HM : le meilleur de milieu de gamme

USA Pan 1240HM

Prix
26,52 EUR
Avantages
Acier inox durable
Bonnes propriétés antiadhérentes
Bonne taille x 6 mini-moules
Inconvénients
Ne passe pas au lave-vaisselle

Ce moule à gâteaux qui nous vient tout droit des États-Unis s’adresse à ceux qui aiment bien regarder Top Chef – ou Master Chef, bilingues redoutables que vous êtes – et qui, en voyant les épreuves de pâtisserie, se disent qu’ils aimeraient bien faire de petits gâteaux parfaits, aussi.

Pour moins de 30€, ce moule permet de faire six petits gâteaux de 10cm. Trop grands pour des cupcakes – de taille raisonnables, du moins – mais parfait, par exemple, pour six portions de tarte au citron.

Et vous verrez, ce n’est pas plus difficile que de faire un seul gâteau, mais le résultat esthétiquement, est très différent. Ce type de moules est difficile à trouver en France, mais je tenais à en dénicher un tout de même.

Il s’agit d’un moule en acier inoxydable avec un revêtement léger à base de silicone. Attention donc à ne pas trop gratter le matériau avec la partie dure d’une éponge ou d’un couteau.

C’est donc un moule un peu fragile, mais en revanche il présente d’excellentes propriétés anti-adhérentes. Il n’est pas nécessaire de beurrer le moule outre mesure – sauf si votre création est particulièrement fragile.

Par contre, il n’en est pas moins très facile à nettoyer et à entretenir. Les deux matériaux utilisés – l’acier et le revêtement superficiel en silicone – sont connus pour leur durabilité si on en prend bien soin.

C’est un produit, encore une fois, qui ne s’adresse pas à tout le monde. Mais comme la pâtisserie est quand même une affaire de plaisir et de créativité, je trouvais pertinent de vous présenter ce modèle un peu hors norme.

Ma petite suggestion : imaginez qu’au lieu de faire un seul gros gâteau au chocolat, vous surpreniez tout le monde en offrant six portions individuelles, sans aucun effort supplémentaire ? Ça a tout de suite plus de cachet, et ça fera ressortir le moindre travail de glaçage.

Wilton : l’assortiment de moules à gâteaux à étages

Wilton

Prix
20,37 EUR
Avantages
Idéal pour gâteaux à étages
Bonne répartition de chaleur
Bonne qualité de fabrication
Inconvénients
Entretien et beurrage nécessaire

Le Wilton, c’est un assortiment de trois moules à gâteau en étain de 10, 15 et 20 cm. Cette marque est connue au États-Unis pour des offres à petit prix.

Si cet assortiment présente ces dimensions, ce n’est pas pour rien : il s’agit du kit parfait pour faire des gâteaux à étages. En dehors de cette utilisation, difficile d’imaginer l’usage qu’on ferait d’un moule de 10cm de large !

Maintenant, j’ai mentionné qu’elles étaient en étain, et non pas en aluminium. L’étain est un matériau de cuisine plus noble, notamment en matière de répartition de la chaleur.

Couplé au discret revêtement antiadhérent dont ils disposent, c’est un excellent ustensile de cuisine. En revanche, comme tous les matériaux nobles, il convient d’en prendre bien soin.

À ce titre, ils ne passent malheureusement pas au lave-vaisselle, et il faut les laver à la main.

Je note également que la hauteur de 5cm est légèrement limitée pour faire des gâteaux très hauts. Mon astuce personnelle, si vous voulez faire un gâteau de mariage ou un anniversaire mémorable serait de doubler les quantités et de faire des piles de 2 gâteaux sur trois étages.

Vous devriez ainsi être en mesure de servir jusqu’à 20 personnes sans difficultés.

Comme moule à gâteau classique, cet assortiment n’est pas nécessairement celui qui vous conviendra. Mais pour faire des gâteaux à étages, c’est le must.

En effet, si vous achetez trois moules de marques différentes, ou que les proportions n’ont pas été étudiées, l’effet du résultat ne sera pas le même.

Les meilleurs moules à gâteau haut de gamme

Ce qu’on va chercher dans un moule haut de gamme, c’est la possibilité de faire un gâteau absolument parfait. Style, à un niveau Top Chef.

Et comme ça ne court pas les rues, j’en ai retenu un seul, le plus durable et le plus efficace que j’ai trouvé, qui présente aussi l’avantage d’être un moule à charnière.

Calphalon Classique : le meilleur haut de gamme

Calphalon Classique

Prix
74,90 EUR
Avantages
Charnière étanche
Grande taille
Ultra solide et durable
Inconvénients
Un peu cher

Il y a une autre catégorie de moules à gâteaux dont je n’ai pas encore parlé, ce sont les moules à charnière. Et si j’attends la catégorie haut de gamme pour le faire, c’est que les moules à charnière qui ne sont pas résolument parfaits ne valent pas un moule normal.

Quand on achète un moule de ce type à un prix concurrentiel – disons 20 ou 30 euros – on s’expose à de nombreux désagréments qui font que ce n’est plus si pratique que ça. Fuites, mauvaise répartition de la chaleur, impossible à nettoyer, trop fragile, etc…

C’est pourquoi, quitte à vous parler de moules à charnières, j’ai voulu vous présenter le meilleur. Et certes, il faut y mettre le prix, mais dites-vous bien qu’il s’agit d’un modèle que vous devriez pouvoir garder toute votre vie, de par sa qualité et sa durabilité.

Et si vous ne me croyez pas, vous pouvez faire confiance à ce produit autant que le constructeur : il est garanti à vie.

Il s’agit d’un moule en acier épais qui, quand on le prend dans la main, ne semble pas susceptible de se déformer si facilement. Le revêtement est à base d’aluminium, comme le Tefal dont j’ai parlé au début de ce comparatif.

On connaît donc les avantages et les inconvénients de ce matériau : s’il a de bonnes propriétés anti-adhérentes, il ne passe pas au lave-vaisselle et il faut le laver délicatement avec le côté doux de l’éponge.

En revanche, sa résistance à la température est légendaire : jusqu’à 300 degrés au four et -40 au congélateur.

Il mesure 22cm, avec une hauteur de 7,6 cm. Là, ça commence à devenir intéressant pour faire des gâteaux plus haut, d’autant que la charnière permet de le démouler très facilement.

Pour rappel, le principe d’un moule à charnière est très simple. Il est constitué de deux pièces mobiles : une base circulaire et une paroi cylindrique amovible. On ouvre et on ferme le moule étanche par une charnière.

C’est particulièrement pratique pour démouler délicatement un gâteau sans l’abîmer. C’est l’accessoire ultime pour faire des cheesecakes absolument parfaits, ou des crumbles fondants.

C’est donc, très clairement, le meilleur moule à gâteaux de ce comparatif en terme de qualité. Malheureusement, étant donné son prix, j’ai bien conscience qu’il ne conviendra pas à toutes les bourses !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre moule à gâteau ?

Les moules à gâteau, c’est une science. Presque un mystère.

Il y a encore des grands-mères mystiques qui font des gâteaux parfaits, jamais brisés, sans utiliser de revêtement Tefal.Il y a des gens parfaits sur Instagram qui font des cheesecakes impeccables avec des jolis accessoires pastels qu’on ne trouve nulle part, pendant qu’à Darty tous les moules sont toujours gris et moches.

Et puis il y a vous et moi. Qui cherchons désespérément un moule simple, efficace pour ce qu’on veut faire, à un prix correct, et durable, non de non.

Pas de panique, j’ai rédigé ce guide d’achat pour vous – et pour moi. Je vais vous expliquer les différents types de moules à gâteaux, leurs avantages et les tranches de prix auxquelles vous pouvez vous attendre.

Les matériaux

Les meilleurs moules sont faits de métal. Le silicone, c’est sympa, mais ce n’est quand même pas du même niveau. Plus spécifiquement, les meilleurs moules seront en aluminium ou en acier recouverts d’une couche d’aluminium.

L’alu, c’est en effet le meilleur matériau de cuisine, parce que la répartition de chaleur qu’il offre est inégalable. Quand c’est combiné à de l’acier, vous avez des matériaux efficaces et ultra-durables, résistants notamment aux variations de température et à la déformation.

Et ça, la question de la déformation, c’est plus important qu’il n’y paraît. Si vous voulez de beaux gâteaux réguliers, hors de question d’avoir un moule qui s’est partiellement déformé après un séjour au congélateur.

Vous pouvez aussi opter pour des moules en céramique, en pyrex ou en verre, mais d’expérience la convection de chaleur n’est pas la même. D’autant que la plupart des recettes, quand elles indiquent le temps de cuisson, partent du principe que vous allez utiliser un moule en métal; prudence, donc, si vous vous écartez des sentiers battus.

Les revêtements

Alors, les revêtements c’est aussi un sacré mystère. Et il y a une bonne raison à cela : chaque constructeur a déposé son propre brevet sous un nom tiré par les cheveux.

Je décrypte un peu.

Il y a trois revêtements majeurs utilisés pour les moules à gâteaux.

Le téflon

Le téflon, qui est de moins en moins utilisé – même par tefal – parce qu’il est ridiculement fragile. En témoigne la poêle que vous avez achetée 5€ seulement chez Leader Price et qui laisse des petits morceaux de téflon dans votre omelette parce que vous avez eu l’audace de gratter avec une cuillère en bois.

En plus, le téflon est assez mauvais pour la santé sur le long terme, et à cause de cette fameuse usure, si vous n’êtes pas prudents, vous allez finir par en manger pas mal.

Le seul avantage du téflon, en fait, c’est d’être très résistant à la chaleur, d’avoir parmi les meilleures propriétés anti-adhérentes et d’être très très peu coûteux.

L’aluminium

Le deuxième revêtement de la liste, c’est l’aluminium. L’aluminium est un peu plus coûteux, un peu moins anti-adhérent, mais il y a eu du progrès de ce côté.

La plupart des modèles Tefal récents sont en aluminium, et c’est ce que je recommande ce manière générale.

Il ne faut pas y aller trop fort avec l’éponge et utiliser des ustensiles en bois, mais c’est quand même plus solide que le téflon.

Le silicone

Enfin, il y a les revêtements en silicone qui sont très peu coûteux et anti-adhérents, mais qui ne passent pas au lave-vaisselle. Ils sont également fragiles parce que ce n’est qu’une fine couche de silicone sur du métal : si vous l’abimez, vous perdez toutes ses propriétés.

Prudence, donc, là encore.

C’est globalement tout pour les modèles sérieux. Vous aurez peut-être remarqué que je ne parle pas de la céramique : c’est parce que les propriétés de la céramique – ou plutôt de l’émail dont on le recouvre, comme dans les toilettes – sont par nature anti-adhérentes. Peu d’aspérités : peu d’adhérence.

Le cas des moules à charnières

Les moules à charnières ont toujours eu la côte aux États-Unis et en Angleterre, et depuis peu – sous l’influence anglo-saxonne – tout le monde se les arrache en France. Et les marques low-cost, voire bas de gamme, ont bien flairé le filon.

J’en ai brièvement parlé, mais vraiment : méfiez-vous des moules à charnières à moins de 30€. En plus d’être un bon moule classique, ce qui a un prix, ils doivent disposer d’une fermeture parfaitement étanche et ne pas se déformer sur la durée.

Visez aussi des marques comme Tefal, ou des modèles haut de gamme importées du Royaume-Uni où, décidément, le consommateur ne se laisse pas autant avoir qu’en France !

À propos de l'auteur

Nicolas Orengo

Passionné par les nouvelles technologies, le logiciel libre et la politique du net, je suis toujours à la recherche des innovations qui vont améliorer et libérer notre expérience d'utilisateur.
Je suis convaincu que les nouveaux matériaux et logiques d'utilisation peuvent nous permettre de construire un monde de l'informatique durable et indépendant, au niveau du hardware comme du software.

>