Les 6 (vrais) Meilleurs Lits Parapluie – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches, je vous propose ma sélection des 6 meilleurs lits parapluie, parmi une vingtaine de modèles actuellement disponibles sur le marché.

Personnellement, si je devais investir dans un nouveau lit parapluie, je crois que je craquerais pour le Babysun Plume, qui m’a particulièrement séduite par son design et son côté pratique.

Vous trouverez à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider à trouver LE lit parapluie qui vous accompagnera tout au long des premières années de vie de bébé.

Meilleur pas cher
Hauck Lit Parapluie Dream'N Play Plus, beige/gris
Meilleur milieu de gamme
Babysun Lit Parapluie Ultra-Light Plume
Meilleur haut de gamme
Babybjörn Lit de voyage léger avec drap-housse
Hauck Dream’N Play Plus
Babysun Plume
Babybjörn Light
42,63 EUR
104,67 EUR
Dès 179,00 EUR
Meilleur pas cher
Hauck Lit Parapluie Dream'N Play Plus, beige/gris
Hauck Dream’N Play Plus
42,63 EUR
Meilleur milieu de gamme
Babysun Lit Parapluie Ultra-Light Plume
Babysun Plume
104,67 EUR
Meilleur haut de gamme
Babybjörn Lit de voyage léger avec drap-housse
Babybjörn Light
Dès 179,00 EUR

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleurs lits parapluie pas chers

Vous trouverez dans cette catégorie des lits parapluie qui, sans fioritures, remplissent parfaitement le rôle qu’on attend d’eux, et ce pour un investissement moindre.

Hauck Dream’N Play Plus : le meilleur pas cher

Hauck Dream’N Play Plus

Prix
42,63 EUR
Avantages
Prix abordable
Montage facile
Ouverture à tirette
Inconvénients
Poids assez élevé
Matelas très fin

Avec le Hauck Dream’N Play Plus, on obtient un lit parapluie très fonctionnel pour un tout tout petit prix.

Le montage est très facile. Il suffit d’attraper les deux barreaux qui constituent la longueur du lit et de les tendre vers le haut jusqu’à entendre le “clic” de blocage.

On fait ensuite de même avec les côtés latéraux, puis il suffit d’appuyer sa main sur le fond du lit, au centre, jusqu’à l’obtention d’un nouveau “clic” signifiant que celui-ci est bien en place.

Ça y est, votre lit est monté ! Il suffit d’y dérouler le matelas et bébé peut dormir en toute sécurité.

Pour le pliage, c’est fort pareil : une fois le matelas retiré, on actionne tour à tour la poignée au centre de chaque barreau en la soulevant légèrement (mécanisme à clapet). On commence par les longueurs, on enchaîne avec les largeurs. Les 4 bords se replient et il suffit d’aggriper la poignée du fond du lit pour rabattre complètement celui-ci.

On enroule le paquet ainsi obtenu dans son matelas et on glisse le tout dans le sac de transport (fourni avec le lit). On se retrouve alors avec un bagage de 80x27x26 cm et 8kg.

Admettons-le, ce n’est pas ce qu’il y a de plus léger et compact, mais ça reste très correct.

Si on regarde à présent la composition de ce lit parapluie, on se rend compte que, comme beaucoup de modèles de cette gamme, la tête et le fond sont en tissu opaque, tandis que les côtés sont en filet 100% polyester. Niveau design, le modèle existe en différentes couleurs.

Le matelas, lui, n’est pas très épais (un peu plus d’1 cm). Il s’agit bien ici d’un lit d’appoint, qu’il est déconseillé de prendre pour un usage intensif, au risque que le dos de bébé ne soit pas assez soutenu.

Par contre, il a l’avantage d’être d’une dimension classique: 60×120 cm. Du coup, il est facile de trouver des draps adaptés, ou d’ajouter un matelas supplémentaire si, pour une raison ou l’autre, on devait utiliser ce lit plus régulièrement.

Le petit plus sympa de ce modèle par rapport à d’autres de la même gamme de prix ? L’ouverture que l’on peut pratiquer sur l’un des deux côtés.

Fini de vous tuer le dos quand votre enfant est plus grand (non je n’ai pas dit gros !) : il peut ainsi passer par cette ouverture pour monter et descendre lui-même.

Attention, rien n’est enlevé ici à la sécurité, puisque cette fenêtre est uniquement ouvrable de l’extérieur du lit, via un système à tirette. Votre enfant ne pourra donc pas se faire la belle pendant la nuit !

Verdict : ce lit parapluie se révèle très fonctionnel, tout en restant simple et passe-partout. Il est utilisable de la naissance de l’enfant jusqu’à ses 3 ans environ.

Et s’il ne fait pas dans les fioritures (il n’est fourni qu’avec son matelas et son sac de transport), il vous est toujours possible de commander auprès de Hauck le matelas en mousse conçu pour un usage plus intensif (ah tiens, ils ont compris que le matelas de base était perfectible ?), la table à langer ajustable au sommet du lit, ou encore la garde-robe (une petite étagère en tissu double étage qu’on glisse au fond du lit et à laquelle on accède via la fenêtre à tirette).

Babymoov Sweet Night : pratique en toute circonstance

Babymoov Sweet Night

Avantages
Montage facile
Ouverture à tirette
Roulettes
Inconvénients
Matelas très fin

Avec le Babymoov Sweet Night, on reste dans le côté simple et pratique du lit parapluie.

Il s’agit à nouveau d’un modèle très facile à monter et à démonter, via le même système de clip (Easy, non ?).

On tend les barreaux de la longueur puis ceux de la largeur jusqu’à entendre le “clic” de sécurité, puis on appuie sur le centre du fond de lit jusqu’à blocage de celui-ci, et on y insère le matelas.

Pour le pliage, il y a une légère différence avec le Hauck Dream’N Play Plus : cette fois, on soulève d’abord la poignée au fond du lit avant d’actionner les clip des barreaux de la longueur puis ceux de la largeur en les soulevant légèrement.

Une fois le lit enroulé dans son matelas et glissé dans son sac de transport, vous obtenez cette fois un bagage de 78x22x22 et 6,9 kg, soit quelque-chose de déjà un peu plus léger et compact.

Côté composition, on retrouve ici le sommet et le fond en tissu opaque, et les côtés en filet polyester (je vous avais dit que c’était du classique !). Par contre, ce lit n’est disponible qu’en une couleur, mais le mélange taupe et kiwi est toujours passe-partout et élégant (enfin ça n’engage que moi…).

On retrouve le même système d’ouverture par tirette externe pour pratiquer une fenêtre d’accès facile au pied du lit.

Par contre, le vrai plus par rapport au modèle précédent, ce sont les roulettes autoblocantes. Non seulement le lit plié est aisément transportable, mais même déplié vous pouvez aussi le déplacer à votre gré dans la pièce (bon ça dépend du niveau d’encombrement de celle-ci… Je ne suis pas sûre que j’arriverais à quelque chose dans mon salon !).

Une fois ces roues en position bloquée, le lit dispose de 7 pieds, ce qui lui garantit une stabilité optimale (bébé pourrait presque y faire des cumulets).

Le matelas est à nouveau aux dimensions standard 60×120… mais à nouveau très fin !

Également utilisable de la naissance aux trois ans environ, au final, le Babymoov Sweet Night a l’avantage sur son concurrent ci-dessus d’être plus léger et compact, et de disposer de roues. À vous de voir si l’usage que vous en ferez vaut la différence de prix.

Les meilleurs lits parapluie de milieu de gamme

Nous en venons ici à des lits parapluie qui, pour un investissement un peu plus important, vous permettent un énorme gain en matière de poids et de facilité de transport et d’usage.

Babysun Plume : le meilleur milieu de gamme

Babysun Plume

Prix
104,67 EUR
Avantages
Montage facile
Poids léger
Textures aptes à faciliter le sommeil
Matelas épais et déhoussable
Inconvénients
Trombone nécessaire pour la fenêtre d'ouverture

Comme son nom l’indique, le Babysun Plume joue la carte du lit parapluie ultra léger.

Le système de montage et pliage est différent, mais en bien puisque c’est encore plus facile.

Pour le montage, il suffit de sortir le lit de son sac de transport, de déployer son cadran, de déplier le pieds jusqu’à entendre le “clic” de blocage et d’y installer le matelas. Simple comme bonjour, non ?

Pour le pliage, on enlève le matelas, on retourne le lit, et on actionne les pressions à la base de chaque pied pour les replier. On referme le cadran, on le glisse dans le matelas et on remet le tout dans le sac.

Au final on obtient un bagage de 67x17x55 cm… pour seulement 4,5 kg !

Cette fois, le lit est composé principalement de tissu opaque, à l’exception d’une fenêtre et d’une porte en filet. Cette disposition permet donc à bébé de dormir tranquillement, sans être dérangé par son environnement, tout en maintenant une bonne aération du lit et une surveillance facilitée.

Ici par contre, il n’y a pas de système de tirette pour ouvrir la porte en filet, il est nécessaire que vous preniez votre propre trombone pour procéder à l’ouverture !

La marque indique qu’elle a pensé cela dans l’optique de la sécurité de bébé, puisque, à moins de cacher un trombone dans son lange, il lui est évidemment impossible (tout comme à vous…) d’ouvrir la fenêtre et de s’échapper.  

Je crois que le système de tirette à simple face proposé par les modèles précédents faisait tout autant le job à ce niveau et se révélait plus pratique ! Mais cela permettrait également d’empêcher que soit un autre enfant qui vienne lui ouvrir (au cas où ils tenteraient de se faire une version crèche de Prison Break !).

Le matelas, cette fois, est plus épais (4,5 cm) et confortable. Il se révèle également déhoussable, soit un must pour le nettoyage.

Par contre, il est de dimensions moins pratiques : 60×113. Les housses standards peuvent être utilisées, mais à condition d’avoir un bon élastique, au risque de se déhousser.

Côté design, le modèle n’est disponible qu’en un seul colori, mais celui-ci est égayé par les petits lapins imprimés et est plutôt passe-partout.

Son utilisation est déconseillée au-delà de 15kg, un poids qui devrait donc être atteint dans les environs de 3 ans, enfin, si votre bébé n’est pas du même maxi-format que mon fils !

Instant Travel Cot AeroMoov : la simplicité de montage

Instant Travel Cot AeroMoov

Prix
149,99 EUR
Avantages
Montage très rapide
Poids léger
Deux niveaux
Inconvénients
Matelas de dimensions non standard

Vous connaissez le principe de montage des tentes Quechua ? Eh bien dans ce cas, vous ne serez pas dépaysé avec l’AeroMoov !

Ce lit parapluie prend littéralement seulement quelques secondes à se monter : on l’enlève du sac et…on déplie (on pourrait presque le lancer pour le voir se déplier seul dans les airs !).

Je vous avoue que c’est pour ça que j’ai personnellement opté pour ce modèle lors de l’arrivée de bébé 2.

Son rangement est très compact, même si c’est d’une autre manière que ses concurrents : une fois le lit replié et glissé dans son sac de rangement avec le matelas, on obtient un bagage de 72x72x12 cm, soit une surface plus large, mais d’une épaisseur bien moindre.

Du coup, niveau rangement, il se glisse facilement derrière une armoire, ou dans le coffre de la voiture sous l’ensemble des bagages… Et tout cela pour un poids toujours mini : 4,7 kg.

Niveau composition, on se retrouve avec une forme assez originale, plus arrondie et avec une base fort large. Cela s’explique parce que l’AeroMoov peut s’utiliser sur deux niveaux : un rehausseur intermédiaire utilisable jusqu’à environ deux mois, puis un lit au niveau du sol dans lequel l’enfant peut dormir jusqu’à ses trois ans environ.

Le montage du rehausseur est très aisé, via un système de tirettes : une première tirette qui relie les deux parties du matelas lui-même selon que vous l’utilisez en grand ou petit format, et une tirette qui permet d’attacher le pourtour du petit format au pourtour du lit (c’est sans doute pour cela que la marque déconseille son utilisation au-delà des deux mois de l’enfant : ce système ne résisterait sans doute pas à un trop gros poids).

Le matelas perd ici un peu en épaisseur (et en confort donc) : 3 cm, ce qui garantit néanmoins toujours un support optimal.

Entier, il mesure 60×110 cm et sa version découpée pour le rehausseur 60×80 cm. Autant vous dire qu’il s’agit ici sans doute du plus grand défaut de l’AéroMoov, vous devrez investir dans les housses de la marque pour qu’elles s’ajustent correctement au matelas (en tout cas, moi, je n’ai pas réussi à trouver de housses adaptées dans d’autres marques) !

La tête du lit est en tissu opaque, et les trois autres côtés sont composés d’une partie opaque, mais d’une majorité de filet. Cela s’explique par la volonté de la marque d’en faire un lit/parc nomade, où la surveillance optimale de bébé est de mise à tout moment.

Il existe plusieurs variantes du design de base, mais elles consistent toutes en un dégradé de gris.

J’ai particulièrement apprécié, sur ce modèle, les encoches prévues pour que les parents glissent leurs pieds lorsqu’ils se penchent pour déposer bébé dans le lit. Bah oui vu la largeur de la base – qui lui garantit par ailleurs une excellente stabilité-  on se serait vite cassé le dos, autrement !

Si le lit vous est simplement fourni avec le sac de rangement et le matelas, il vous est néanmoins possible d’acquérir toute une série d’accessoires assez pratiques : des draps housses (on se doutait que la marque allait jouer dessus…), des alèses protège matelas, un pare-soleil anti UV qui se fixe sur le lit pour un usage extérieur de celui-ci et un moustiquaire.

Les meilleurs lits parapluies haut de gamme

Nous y voici, la crème de la crème des lits parapluie, ceux qui rendront heureux aussi bien bébé, grâce à leur confort optimal, que les parents, grâce à leur légèreté et leur côté compact.

Babybjörn Light : le meilleur haut de gamme

Babybjörn Light

Prix
Dès 179,00 EUR
Avantages
Montage facile
Très sécurisé
Nettoyage facile
Inconvénients
Matelas de dimensions non standard

Bien que son prix soit plus élevé que sur les modèles précédents, le Babybjörn Light fait l’unanimité aussi bien en Europe qu’Outre-Atlantique.

Ses qualités résident essentiellement dans la sécurité qu’il offre et dans son côté pratique (pour le montage et le nettoyage), compact, et extrêmement solide.

Au niveau du montage, on sort le lit de son sac et on déploie le cadran avant de le retourner. Il suffit alors simplement de déplier les pieds jusqu’à entendre le “clic” de blocage.

On insère ensuite le matelas qui a, cette fois, la possibilité de s’accrocher directement sur les pieds, garantissant ainsi un effet de glissement moindre.

En effet, tous les modèles présentés précédemment assurent la stabilité du matelas via un simple système de scratch entre celui-ci et le fond du lit. Avec le Babybjörn Light, le matelas dispose à ses 4 coins d’élastiques qu’il est possible de faire passer à travers les 4 coins du lit pour aller les accrocher aux pieds de celui-ci via le système de crochets spécialement prévu à cet effet.

Autant vous dire que la marque n’a pas lésiné sur la sécurité pour rassurer les parents !

Au pliage, on retire le matelas et on retourne à nouveau le lit. Il suffit alors de déboiter légèrement chaque pied avant de le rabattre, puis de replier le cadran pour le glisser dans son sac de transport avec le matelas.

Le bagage ainsi obtenu mesure 49x60x14 cm, soit l’un des plus compacts du marché, pour un poids d’un peu moins de 6 kg.

Côté composition, on se retrouve cette fois avec un lit dont les 4 pans sont en filet, la marque mettant l’accent sur l’aération et la possibilité pour les parents de surveiller plus facilement bébé (toujours l’aspect sécurité). Il est décliné en une multitude de coloris.

Le matelas d’une épaisseur de 4 cm est considéré comme l’un des plus confortables du marché, permettant un usage prolongé du lit sans risque pour le dos, que ce soit pour le nourrisson ou le bambin jusque 3 ans.

Néanmoins, et c’est là son gros point noir selon moi, on se retrouve à nouveau avec une taille non standard: 60×105 cm.

Par contre, le must dans ce lit parapluie est sa facilité d’entretien: le matelas comme l’ensemble du lit sont déhoussables et passables en machine. Autant vous dire que, dans le coeur de la ménagère, ça n’a pas de prix !

Phil and Teds Traveller Version 4 : l’utra-light !

Phil and Teds Traveller Version 4

Prix
135,27 EUR
Avantages
Poids ultra léger
Très compact
Ouverture à tirette sur toute la longueur
Inconvénients
Beaucoup de pièces à assembler
Pas de système d'accroche du matelas

Du haut de ses 2,8 kg, le Phil and Teds Traveller Version 4 est très certainement le lit parapluie le plus léger du marché, sans que jamais cela ne se ressente sur la qualité de ses matériaux.

Il est également très renommé pour son côté facile à monter, même si je vous avoue que c’est justement le montage qui m’a rebutée dans ce modèle.

Son sac de rangement est ultra compact (46x31x24,8). Mais quand on l’ouvre, on a dans un premier temps l’impression de se retrouver devant un meuble Ikea, tellement il y a de pièces (et on comprend mieux comment on réussit à avoir un sac si petit !).

Néanmoins, tous les éléments s’emboîtent très facilement et le montage est intuitif

On emboîte les tubes constituant les 4 barreaux supérieurs et les glisse dans le tissu. On glisse alors les 4 pieds dans les encoches prévues à cet effet, puis on raccorde les 4 coins du fond du lit avec les 4 pieds via un système d’élastiques et de crochets.

Au final, rien de bien sorcier (le montage reste effectivement facile), mais même avec un peu de pratique il faut 5 bonnes minutes pour monter le lit, ce qui est très long dans le monde des lits parapluie.

Le matelas est autogonflant (il prend du volume quand on le déplie), et il est étudié pour être anti-humidité et constituer une isolation thermique (il vaut mieux, car il est disposé directement au niveau du sol).

Il est, cette fois, presque aux dimensions standard: 63×117 (on va pas chicaner pour 3cm… une housse standard un rien élastique s’ajuste sans peine), et a la particularité d’être justement déjà fourni avec un drap housse ajusté (on salue le geste de la marque !)

Comme le Babybjörn, il n’est constitué que de parois en filet, pour une meilleure aération et une surveillance facilitée. Par contre, ce modèle est exclusivement produit en noir.

Le côté très sympa de ce lit parapluie, c’est que l’on n’a pas ici une simple fenêtre à tirette sur le fond du lit. Non, c’est toute la longueur du lit qui peut être ainsi ouverte. Et comme le matelas se trouve au niveau du sol, ce lit peut parfaitement remplir la fonction de parc ouvert.

Et comme la marque propose également (à part) une protection solaire, ce lit parapluie se retrouve fort utilisé par les parents baroudeurs, qui l’installent de manière à ce que l’enfant, tout en ayant accès, par exemple, à la nappe de pique-nique via la large ouverture, soit à l’abri de la chaleur et des moustiques dans son petit cocon (un peu à la manière d’une petite tente d’appoint).

Ce modèle, comme les précédents, est utilisable de la naissance aux trois ans de l’enfant. Je recommande par contre une certaine vigilance dans son utilisation auprès des petits bouts qui commencent à se remuer, car il manque un système d’accroche pour le matelas (la marque justifiant cette absence par le fait que, le matelas s’ajustant tip top à la taille du fond de lit, il n’y aurait aucun risque de glissement…).

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment choisir votre lit parapluie ?

Bien choisir votre lit parapluie

Même si vous n’êtes pas un baroudeur de nature, il est fort probable, au cours des premières années de bébé, que vous ayez besoin, à un moment ou un autre, d’un lit parapluie.

S’il a été choisi avec soin, vous permettrez à votre enfant de dormir, de se reposer ou encore de jouer dans un environnement qui lui reste familier, même à des kilomètres de la maison et, croyez-moi, ça n’a pas de prix, sinon votre voyage peut  vite tourner à la catastrophe !

Bien entendu, le choix d’un lit parapluie dépend de vos besoins particuliers, mais il est certains points que je vous invite particulièrement à prendre en considération lorsque vous envisagez d’en acheter un.

Le poids et l’encombrement

Avez-vous déjà voyagé avec bébé? Votre coffre se retrouve plus rempli pour un week-end avec lui que pour vos deux semaines de vacances en amoureux au ski (combinaisons, skis et snowboards compris !).

Du coup, il est extrêmement recommandé d’investir dans un modèle à la fois léger (vous avez déjà essayé de transporter bébé sous un bras et une haltère dans l’autre?) et compact (vive les parties de Tetris dans le coffre !).

De plus en plus, les fabricants optent pour des matériaux légers et solides. Mais il faut savoir que cela a un prix: le modèle le plus cher ne sera pas nécessairement le plus équipé, mais celui qui aura réussi à combiner structure solide et poids plume.

Facilité de montage et de démontage

La facilité de montage et de démontage est, selon moi, un critère primordial, et il existe une très grosse différence sur ce point entre les différents modèles proposés sur le marché.

D’une part, il serait dommage de perdre la moitié de votre séjour à tenter de comprendre comment monter ce satané engin.

D’autre part, il serait dommage que, suite à un montage trop compliqué, vous ayez oublié une étape qui risquerait fortement de compromettre la sécurité de bébé (ne laissez jamais monter un enfant dans un lit mal monté/dont le montage n’est pas terminé !).

Les accidents tels qu’un doigt coincé dans une charnière ou un lit qui a basculé sont apparemment, malheureusement, monnaie courante à la suite d’un mauvais montage.

Mon conseil: regardez sur Internet les vidéos de montage du modèle que vous envisagez d’acheter. Vous serez vite convaincu du bien-fondé (ou non) de votre investissement.

La sécurité

Il s’agit sans doute ici du critère le plus important.

Il faut veiller à ce que les matériaux soient solides, aussi bien les armatures que la composition de la toile ou du matelas.

Une fois monté, le lit doit être stable dans toute situation, et ne doit pas se replier ou basculer trop facilement (pensez au moment où bébé commencera à se mettre debout, à jouer ou sauter dans son lit).

Optez de préférence pour des coins arrondis et des pieds anti-dérapants.

Si le lit est muni de roulettes, elles doivent être équipées d’un système de blocage.

Vérifiez la stabilité du matelas et la possibilité de le fixer pour ne pas que bébé le soulève et se niche dessous

Le confort

Bébé a beau être haut comme trois pommes, il a, comme vous et moi, besoin de son petit confort pour dormir.

C’est principalement au niveau du matelas que tout se joue ici : certains lits parapluie sont munis de matelas extrêmement fins (qui permettent de diminuer le poids du lit). Bien sûr, il est toujours possible d’acheter un matelas à part, mais alors on perd le bénéfice du transport facile.

Cherchez un lit qui dispose d’un matelas à la fois doux et assez ferme, dont le support sera suffisant.

Le pourtour du lit participe également au confort. Les lits parapluie sont généralement confectionnés à partir de filets, mais il existe des modèles avec côtés opaques.

Le côté pratique du filet est qu’il garantit une bonne ventilation à l’intérieur du lit, et que bébé peut à tout moment chercher votre regard. L’avantage du second, par contre, est que le bébé se sent souvent plus en sécurité dans cette espèce de cocon fermé et dort souvent mieux.

Si vous en avez la possibilité, optez pour le compromis: un mix de ces deux types de pourtour, ou encore un filet dans une maille foncée et assez serrée.

L’âge, le poids et la taille de l’enfant

Certains lits parapluie conviennent aux nouveaux-nés, et d’autres non. En revanche, il existe des modèles que vous ne pouvez utiliser que dans les premiers mois de vie de bébé, et que vous devez éliminer dès qu’il commence à s’asseoir seul.

Vérifiez toujours, lors de l’achat, quelles sont les limites du modèle en matière de de morphologie de l’enfant (la taille du lit parapluie pouvant se révéler trompeuse – un grand lit ne sera pas forcément adapté aux enfants plus âgés car il disposera peut-être d’une limite de poids en raison de ses matériaux).

NB : J’ai ici directement éliminé de ma sélection les lits de transport de type “nids”, créés pour coucher le nourrisson dans un cocon rassurant où qu’il soit, car ils doivent, selon moi, répondre à des critères spécifiques qui pourraient faire à eux seuls l’objet d’un article comparatif.

Les accessoires

Qu’ils soient fournis lors de l’achat du lit lui-même ou commandables à part, de plus en plus d’accessoires font leur apparition dans la gamme des lits parapluie.

Il peut s’agir d’accessoires “de base” comme les draps du matelas. Si celui-ci ne dispose pas d’une taille standard (60×120 cm), il peut vous être difficile de vous procurer une housse adaptée si celle-ci n’est pas directement fournie.

Il y a également les options “pratiques” comme les roues autoblocantes qui permettent de déplacer le lit aisément sans le démonter (cela peut se révéler tout particulièrement utile si vous utilisez également celui-ci comme parc d’appoint).

Une option intéressante peut être le réhausseur amovible. Vous obtenez alors un matelas en hauteur pour y déposer le nouveau-né tout en douceur et sans vous briser le dos, et un matelas bas indispensable à la sécurité de Bébé une fois qu’il s’assied ou se met debout.

Il existe également certains modèles munis de pare-soleil ou de housses anti UV. On se retrouve donc là face au top du lit parapluie transportable partout, puisque vous pouvez même le prendre en extérieur tout en protégeant votre enfant des aléas du soleil ou du vent.

Dans le même registre, on retrouve encore les moustiquaires (également utiles à l’intérieur pendant l’été).

Certains accessoires se révèlent cependant parfois plus séduisants que réellement utiles. C’est le cas, à mon sens, de la table à langer supplémentaire disposée sur le sommet du lit et destinée à pouvoir changer bébé en toutes circonstances (il est toujours possible de trouver une petite place pour une alèse je crois).

Évidemment, tout est une question de goût et d’utilisation. Mais gardez en tête que chacun de ces suppléments participe à une augmentation du poids de votre lit parapluie et diminue son côté compact si pratique…sans compter l’impact que cela peut avoir sur le portefeuille !

Lors de votre achat, ne vous laissez donc pas séduire par ces options secondaires au détriment des critères essentiels de tout bon lit parapluie énumérés plus haut.

Que vous l’utilisiez peu ou très fréquemment, uniquement comme lit de voyage ou également comme lit d’appoint, votre lit parapluie risque de vous suivre pendant de nombreuses années (surtout si vous multipliez les enfants !).

Il sera comme un second lit pour bébé, alors choisissez-le bien !

À propos de l'auteur

Morgane Mathieu

Maman de deux petits monstres, j'aime développer mon esprit créatif aussi bien dans ma vie personnelle que professionnelle.
Mes passions? La lecture, l'écriture, découvrir de nouvelles choses... Et regarder un bon petit épisode de Friends en me gavant de nourriture chinoise! ;-)

>