Les 7 (vrais) Meilleurs Disques Durs Externes 2018 – Comparatif Complet

Le comparatif a été fait à la fois sur les disques HDD et les disques SSD. Lisez le guide d’achat pour en savoir plus !  Le Meilleurs Disque Dur Externe est pour moi le Samsung Flash SSD 1To, champion toutes catégories des unités de stockage externes

Meilleur pas cher
Verbatim 53071 1To Store n Go USB 3.0 2.5" HDD Ext - Argent
Meilleur milieu de gamme
WD My Passport 4 TB Portable Hard Drive and Auto Backup Software for PC, Xbox One and Playstation 4 - Black
Meilleur haut de gamme
Samsung MU-PA1T0B/EU Disque Flash SSD Externe 1 to
Verbatim 53071 1To
Western Digital My Passport 4 TB
Samsung Flash SSD 1 To
Dès 49,95 EUR
127,90 EUR
279,00 EUR
Meilleur pas cher
Verbatim 53071 1To Store n Go USB 3.0 2.5" HDD Ext - Argent
Verbatim 53071 1To
Dès 49,95 EUR
Meilleur milieu de gamme
WD My Passport 4 TB Portable Hard Drive and Auto Backup Software for PC, Xbox One and Playstation 4 - Black
Western Digital My Passport 4 TB
127,90 EUR
Meilleur haut de gamme
Samsung MU-PA1T0B/EU Disque Flash SSD Externe 1 to
Samsung Flash SSD 1 To
279,00 EUR

 

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleurs disques durs externes à moins de 50€

Le choix d’un disque dur externe est très complexe car les utilisations que l’on en fait sont diverses et variées. Leur champ de fonctionnement est tellement vaste et les applications tellement nombreuses qu’il est impératif de lire le Guide d’achat qui se trouve en bas de ce comparatif pour éviter de faire une erreur d’appréciation dans le choix d’un matériel.

Toshiba Canvio Basics 1 To : Un disque dur HDD pour environnement PC et Windows 10

Prix
57,49 EUR
Avantages
Indicateur Led
Très bien fixé à son câble
Coque plastique solide et bien finie
Grande vitesse d’écriture et lecture
Inconvénients
Mise en veille rapide
À partir de Windows 10, c’est quand même mieux

Disque dur externe HDD de 1 Téraoctet doté de bonnes performances générales. Nous avons avec ce disque dur externe une très agréable surprise. Il s’agit d’un des moins chers du marché et pourtant ce n’est pas le moins équipé, et de loin ! Déjà de par son apparence, on dirait un SSD alors que c’est un disque dur HDD de 1 To. Contrairement à beaucoup de ses grands frères HDD, il est maniable, portable, solide et de robuste fabrication avec une coque celluloïde très résistante. Son taux de transfert est extrêmement rapide, et je vais vous expliquer pour ça. Ce n’est pas toujours le cas de certains de ses cousins d’autres marques et qui en plus coûtent beaucoup plus cher.

Son installation est franchement top car il est Plug and Play. Il suffit de le brancher pour qu’il fonctionne, c’est aussi simple que de brancher un câble. On parle ici d’un environnement PC et Windows. Aucun logiciel n’est nécessaire. Le disque dur reconnaît immédiatement l’ordinateur et vice versa et en quelques secondes vous êtes prêts à télécharger autant de contenu que vous le souhaitez. Il est compatible avec les ports USB 2.0(pratique pour les anciennes applications)  et USB 3.0.

Bien que ce soit un disque dur HDD, il se comporte presque comme un SSD du fait de sa vélocité. Son disque rotatif tourne à 5400 tr /mn. Un peu lent au démarrage, ce petit handicap est très vite oublié dès que les transferts sont amorcés.  Il est très silencieux et ne chauffe pas, encore un autre atout alors n’hésitez surtout pas, faites-vous plaisir pour presque rien.

En tout cas les utilisateurs en sont très contents y compris pour le téléchargement de fichiers photos, vidéos voire même des jeux vidéos. Un film d’une heure et demie se télécharge en quelques minutes.

Quant à son design, il assure avec un joli look. Il est même résistant aux taches avec sa surface brillante. Il est petit, mince, portable et robuste.  Autre bon point, son câble est extrêmement bien fixé ce qui explique le fait qu’il ne tombe jamais en cas de chute hors du bureau car il reste solidement retenu par son câble. Si vous souhaitez renforcer encore sa portabilité vous pouvez acheter un petit étui pour quelques euros.

Petit bémol tout de même, il est orienté PC et préférable avec une version Windows 10.

Il est équipé avec un port USB 3.0  Il est équipé en série du système NTFS, le système de formatage Windows mais si vous voulez l’utiliser sous Mac, il vous faut le reformater en exFAT ou FAT32. Ses dimensions sont compactes: il mesure un peu moins de 12 cm sur 8 cm et 1,5 cm d’épaisseur et pèse 225 g. Rien à dire. Tout est bien pensé et bien conçu.

Il dispose aussi d’un utilitaire de sauvegarde automatique dans le Cloud, ce qui est juste surprenant à ce prix-là. Franchement, si je vous l’avais désigné comme mon préféré, vous ne m’auriez pas pris au sérieux vu son prix, et pourtant… Avec un Téraoctet de capacité, c’est vraiment une valeur sûre. Le même modèle existe en 500 Go et jusqu’à 2 To.

Verbatim 53071 1To : Un disque dur externe HDD avec sauvegarde automatique à petit prix

Prix
Dès 49,95 EUR
Avantages
Plug and Play
Esthétique
Windows et Mac sans formatage
Inconvénients
Câble vraiment trop court
La coque se raye vite
Pas totalement silencieux

Là encore, nous avons un joli disque dur externe d’entrée de gamme, lui aussi très rapide et presque conçu comme un SSD. Il a fière allure dans son Design général. Aucun souci avec la portabilité de ce disque dur HDD petit calibre mais grande performance. On a l’impression d’avoir un 500 giga-octets au niveau de la taille mais c’est bien un disque dur de 1 To. On appréciera la très grande vitesse de transfert (pour un HDD), il est maniable, avec des dimensions compactes 12 cm x 8 cm × 1,5 cm pour un poids de 186 g. Tout ce qu’il faut pour pouvoir le porter facilement dans la sacoche de son ordinateur. A peine plus grand qu’une carte de crédit ce petit disque peut être transporté dans une poche, l’alimentation se faisant par l’USB. Il est aussi Plug and Play, sans besoin d’alimentation supplémentaire et se branche à la prise USB de votre ordinateur. Il commence à fonctionner immédiatement.

Énorme avantage, il est formaté en Fat32 ce qui permet une utilisation immédiate sur Windows et aussi sur Mac. Pas besoin de reformatage si on travaille sur Mac. Bon, le câble a un vrai souci de longueur. Le cordon USB est d’une taille ridicule (20cm) ce qui oblige à acheter une rallonge USB 3.0 ou alors, cela contraint l’utilisateur à avoir son disque dur tout à côté de l’ordinateur. C’est parfois gênant quand le bureau est très occupé.

Il est fourni avec le logiciel Nero BackItUp Essentials utile pour l’automatisation des sauvegardes mais il ne fonctionne que sous Windows. Rien n’empêche par contre d’utiliser un autre utilitaire propre au système Mac pour obtenir les mêmes fonctionnalités de sauvegardes automatiques vers un Cloud par exemple.

Pour un tout petit prix vous avez ici une solution de stockage de haute performance qui intègre une interface USB 3.0. Cette dernière multiplie par 10 la vitesse de transfert par rapport aux anciennes interfaces USB 2.0 Il est quand même compatible avec les ports USB 2.0 ce qui vous permettra malgré tout d’utiliser vos anciennes applications ou appareils.

La rapidité de ce disque dur Verbatim (on connaît bien la marque) est vraiment impressionnante. On sent que l’intelligence artificielle est passée par là et avec l’interface USB 3.0, il est capable de transférer plus de 100 Mo à la seconde. Il est aussi très apprécié des utilisateurs sur ce point particulier du transfert des données. De plus, comme je le disais, la marque Verbatim assure vraiment sur le plan longévité de ses appareils. Pas d’obsolescence programmée.

Conclusion: nous sommes en présence d’un très bon disque dur, léger, facile à transporter et qui s’installe aussi très simplement par le branchement de son câble sur l’ordinateur comme une clé USB. Le rapport qualité/prix milite vraiment en sa faveur.

Les meilleurs disques durs externes à moins de 100€

Les 3 disques durs externes que je vous présente ici tiennent le haut du pavé. Ce sont les meilleurs dans leur catégorie. Ils ont tout ce que possèdent les plus chers mais pas autant d’espace disque ni de vitesse de transfert, c’est tout.

Seagate Backup Plus 2TB : Le HDD pour ceux qui voyagent avec toutes leurs données

Prix
98,38 EUR
Avantages
gros stockage
élégant et mince
Pilote NTFS pour Mac inclus
200 Go de stockage inclus dans le Cloud de OneDrive
Inconvénients
Pas de caoutchouc d’adhérence
Fonctionnalités basiques

Le Seagate Backup Plus Ultra Slim est un disque dur externe qui offre 2 To d’espace de stockage, des vitesses de transfert de données rapides et un design net et ultra-fin pour seulement 100 $. Seagate, c’est un nom qui fait frémir tellement il évoque l’histoire des ordinateurs et de l’informatique. Il sont toujours dans la course, avec la qualité qui résulte de l’expérience.  Avec ce disque dur externe HDD de 2 To, vous avez pour un prix modique le moyen de sauvegarder toutes vos activités numériques.

Rapide et abordable, le Seagate Backup Plus / Slim est l’une des meilleures offres sur le marché si vous voulez beaucoup d’espace de stockage. Franchement, avec son Design élégant, robuste mais léger, avec son boîtier en aluminium pour une portabilité sécurisée et son look en alvéoles d’abeilles couleur or, on dirait un lingot, il en jette un maximum. Il paraît que c’est le plus fin de tous les disques durs externes de 2 To, eh bien en tout cas il porte très bien son nom de “ultra slim” (ah si on pouvait tous en dire autant;). De quoi faire pâlir tous les programmes minceur… Sur ce plan là, il est parfait et très facile à caler dans sa sacoche.

Moins de 100€ pour un disque dur externe d’une capacité de 2 To (soit 2000 Go) c’est vraiment un très bon choix. Ce sont des centaines de milliers, voire des millions de fichiers que l’on peut stocker dans une toute petite boîte qui fait un peu plus de 11 ,4 cm sur 7,6 cm sur 1 cm d’épaisseur.  Sa taille incroyablement petite pour une unité de stockage aussi importante permet de le glisser facilement n’importe où même dans un sac à main de femme, c’est pas peu dire.

Avec ce disque dur externe HDD de chez Seagate, nous sommes désormais dans la gamme moyenne avec une grande connectivité, bien sûr en mode USB 3.0, et avec  un « hub » qui offre deux ports USB 3.0 facilement accessibles. Vous voulez avoir une idée de ce que représente 2 To ? C’est l’équivalent d’environ: 4.000 heures de vidéos, 500.000 MP3, 400.000 photos, 2.000 films Divx.

Le disque est pré-formaté en NTFS et fonctionne directement sous Windows. Il est aussi possible de télécharger le pilote NTFS pour Mac afin qu’il fonctionne sur Apple sans reformatage. Et si vous le formatez en HFS+ pour qu’il fonctionne nativement sur les Mac, vous avez aussi à disposition un pilote HFS+ pour Windows grâce auquel vous pourrez utiliser le disque dur externe « formaté Mac » sur une machine Windows. Avec un formatage en EXFAT, il fonctionne à la fois sur PC et sur Mac. La vitesse de rotation de son disque est de 5400 tr/mn. Très simple d’utilisation, il est muni d’un logiciel utilitaire internet assez sympathique et livré avec une garantie de deux ans. Seagate offre également un logiciel de sauvegarde gratuit. Facile pour effectuer des sauvegardes locales, mobiles, sur le cloud ou sur les réseaux sociaux.

Son boîtier en aluminium lui confère une robustesse et un plus sécurité face aux chocs. Il n’a pas besoin d’alimentation électrique supplémentaire car il est auto-alimentée via le USB 3.0. Il est Plug and Play, autant dire qu’on est dans la simplicité maximale de cohabitation avec l’ordinateur.

Si on aborde le domaine de la vitesse de transfert, ça ne rigole plus, il est donné par le constructeur pour 160 Mo à la seconde. En test, il atteint 114 Mbits/s en écriture et 121 Mbits/s en lecture (vitesse enregistrée sur la version 4 To), les débits sont donc excellents. Même si vous avez plusieurs applications ouvertes générant des flux simultanés, il pédale à toute vitesse. Vous allez transférer toute la série de la Guerre des étoiles avant d’avoir terminé la première gorgée de votre café. J’ai entendu dire que Maître Yoda veut en commander plusieurs milliers pour équiper ses Jedis.
Avec ça, inutile de quémander une prime de pénibilité à votre boss, ce disque dur est silencieux et ne fait aucun bruit. Pas de ventilo agaçant qui affecte la sérénité au travail car son refroidissement est d’ordre passif via une circulation d’air naturelle et donc un disque qui ne chauffe pas. Pas de risque de ce côté là. On peut quand même regretter l’absence  d’une solution logicielle pour le cryptage des données.

Et pour tous ceux qui cherchent à transporter dans leur poche toutes leurs données lors d’un voyage de longue durée, le Backup Plus 2 To est actuellement la seule option  vraiment intéressante à ce prix. Ce disque dur externe se classe aisément parmi les modèles les plus performants du marché, normal quand on s’appelle Seagate…

Toshiba Canvio Connect II 2   : Un HDD avec grosse capacité de stockage, à un petit prix.

Prix
92,00 EUR
Avantages
Compact
Disponible en plusieurs couleurs
Pilote NTFS pour Mac
Inconvénients
10 Go de stockage Cloud seulement

Les disques durs externes Canvio de Toshiba sont généralement de bons matériels qui mettent l’accent plutôt sur l’optimisation du fonctionnement et des ressources plutôt que sur les records de performance voir même sur le look. Le Canvio Connect II ne fait pas exception à cette règle mais on ne peut pas dire pour autant qu’il est moche. Je trouve même qu’il a de la classe avec sa coque brillante et sa super mega Led témoin d’activité latérale en forme de cercle. Je trouve que c’est trop gnon… Le tout est compact avec un disque dur HDD de 2,5 pouces. Un seul connecteur USB 3.0 à une extrémité, un câble court de 45 cm et le tour est joué.

En matières de performances, il y a ce qu’annoncent les constructeurs et il y a ce que produisent les tests. Et en ce qui concerne les tests, le disque dur externe Connect II se place plutôt très bien. Il faut aussi dire que la connexion USB 3.0, c’est de la balle… on atteint des niveaux de transfert d’écriture à 112 Mo secondes et des taux lecture à 97 Mo secondes. Que ce soit de petits ou de gros fichiers, cela n’a pas d’importance car le canal de l’USB 3.0 permet d’arriver finalement jusqu’au limites d’écriture et lecture du disque, donc, en l’absence de goulot d’étranglement de la liaison USB, on est vraiment sur les performances intrinsèques du matériel et c’est quand même de la bombe, il faut le dire, même s’il est un peu moins rapide que son concurrent direct le Seagate BackUp Plus.

Comme son homologue de chez Seagate, il se glisse facilement dans une poche ou dans une petite sacoche., Lui aussi dispose d’un logiciel de sauvegarde et d’un logiciel de Cloud personnel. Comme le Seagate, il est performant, à peine quelques euros plus cher mais par compte, je le répète, il est un petit peu moins rapide.

Beaucoup plus qu’une simple unité de stockage périphérique, Toshiba fait de son appareil un véritable outil de gestion des fichiers, de leur sauvegarde et de leur récupération sur le net en intégrant le protocole Pogoplug qui permet d’accéder à des fichiers n’importe où sur la toile. Il faut pour cela que l’ordinateur auquel est connecté votre disque dur soit allumé. Vous bénéficiez aussi de 10 gigaoctets de stockage dans le Cloud mais bof avec 10 Go , on a même pas la place de stocker quelques cacahuètes… c’est juste peanuts, une opération d’appel, un petit gadget.

Il existe avec ce disque dur Toshiba un pilote NTFS pour Mac, ce qui est intéressant pour pouvoir utiliser le disque avec Mac sans avoir à le reformater surtout quand on est plutôt côté Pomme que côté Fenêtre 😉 Petit plus, la marque vous le propose en plusieurs couleurs, noir, bleu, rouge, blanc ou or satinée. Il y a une jolie finition métallique qui s’étend sur cinq des côtés, tandis que le panneau inférieur est d’un joli blanc. 2 To de données c’est quand même immense et beaucoup plus que le besoin de la plupart des utilisateurs. Il y a vraiment de la marge. Il est livré avec une garantie de deux ans.

Le Toshiba Canvio Connect II à un look et des fonctionnalités haut-de-gamme mais son prix se situe plutôt dans la gamme moyenne, c’est donc une belle affaire à saisir avant qu’il ne disparaisse. Comme son collègue Seagate, c’est un as de la portabilité de gros stockage dans un petit format.

Western Digital My Passport 4 TB : Un HDD pour ceux qui veulent tout, tout le temps.

Prix
127,90 EUR
Avantages
Grande capacité de stockage
Logiciel de sauvegarde automatique inclus
Chiffrage matériel AES 256
Compact
Inconvénients
Il manque les options de stockage dans le cloud
Le flashy ne plaît pas à tout le monde

Le Western Digital est une petite merveille de technologie. Il se propose de vous accompagner dans tous vos transports et voyages en apportant pour vous, tous vos souvenirs, tous vos documents de travail, tous vos films, en un mot toute votre vie dans un petit boîtier qui tient dans votre poche ou dans un sac à main. C’est ça un disque dur externe de 4 TB. Et celui de Western Digital a un côté très fun, très léger quant à son allure et à son son look.

Le design qui a été choisi et élaboré par la marque prestigieuse pour son petit préféré c’est plutôt Mister Hyde et Dr Jekyll avec une moitié sérieuse et classe et une autre moitié plus fun. La moitié supérieure est lisse et brillante avec débord tranchant et le logo de la société qui trône en plein milieu. La partie inférieure est plus mate et texturée avec des lignes en relief qui donnent l’aspect d’une très jolie boîte, tout cela étant proposé en six couleurs noir, rouge, blanc, bleu, orange et jaune. Dans la partie inférieure on retrouve aussi le port de connexion USB et une petite lampe Led, témoin de l’activité du disque. Le tout peut se poser sur 4 pieds en caoutchouc pour une meilleure adhérence afin d’empêcher le disque de glisser. Le disque dur externe HDD est proposé en quatre capacités, 1 To, 2 To, 3 To et celui qui nous intéresse ici 4 To

Cette petite boîte qui mesure 11 cm par 8 cm avec une épaisseur de 2 cm seulement contient 4000 Go, c’est juste incroyable et si vous regardez sur Amazon, vous pourrez vérifier qu’elle ne coûte que 123,60 €.

Quand on pense qu’on peut emporter avec soi des bibliothèques et des cinémathèques entières, avec en plus des centaines de cartons d’archives, c’est juste impressionnant. C’est exactement ce que le Western Digital My Passport peut réaliser.

Complètement prêt à l’emploi et à être branché, il est formaté en NTFS et compatible avec n’importe quel PC fonctionnant sous Windows 10, 8 ou 7. Il intègre aussi une version pour les utilisateurs de Mac qui peuvent reformater le disque pour l’utiliser avec une machine Apple. Le disque est accompagné d’un câble USB 3.0 et de plusieurs logiciels utilitaires. Ce n’est pas simplement qu’une unité de sauvegarde. Un des logiciels va automatiser les sauvegardes et gérer leur fréquence. Un autre logiciel va activer le cryptage pour tous les mots de passe et même proposer un message spécifique en cas de perte du disque afin que celui-ci soit retourné à son propriétaire. On y croit…

Il y a une proposition de stockage en ligne dans le Cloud mais franchement, comme pour les disques concurrents, les propositions sont juste dérisoires et inappropriées. Quand tu transportes 4 To avec toi, tu as besoin de plus de 10 Go en ligne, même les 200 Go du Seagate sont juste pour la forme. Ces disques durs ont été conçus juste avant ou en même temps que l’arrivée du Cloud et lui ont fait un petit clin d’oeil. La prochaine génération de disques durs externes sera à mon avis en complète symbiose avec le Cloud (ou ne sera pas…)

Au niveau des performances de vitesse d’écriture et de lecture, il arrive légèrement derrière le Seagate BackUp Plus mais il reste quand même parmi les tous premiers de sa catégorie c’est pourquoi je l’ai sélectionné. Excusez du peu, un des tests a montré qui ne lui fallait que 12 secondes pour transférer un fichier de 1,22 giga-octets. 12 secondes…

Le disque dur WD My Passport 4 TB offre des capacités de stockage plus que satisfaisantes, une bonne performance dans la vitesse et aussi un cryptage des mots de passe. Le tout, ajouté à sa ligne originale et un bon rapport qualité prix fait de lui un des tous premiers choix de ma liste.

Les meilleurs disques durs externes haut de gamme

Dans cette catégorie, on trouvera notamment les disques durs externes qui dépassent les 4 TO. C’est aussi dans cette partie que je vais aborder la question des disques durs externes SSD; mais patience, je vous en dis plus dans le guide d’achat.

Western Digital My Book 8 To : L’espace disque à l’infini…

Prix
369,59 EUR
Avantages
Facile à installer
3 ans de garantie
Le moins cher au transfert de Gigabyte
Inconvénients
Ne dispose pas de hub USB
Très limité en offre de Cloud
« 

Je suis assez vieux pour avoir connu les premiers ordinateurs dont la seule mémoire de masse était un double lecteur de disquettes 5 pouces un quart et où le seul jeu existant consistait à dégommer avec la barre espace et la souris des avions qui descendaient du haut de l’écran. Ha ha ha…

Et là je vous présente un disque dur externe capable de stocker 8000 Go. Juste hallucinant.

Non seulement ces disques existent mais vous pouvez les trouver sur le marché pour moins de 400 € soit moins de cinq centimes d’euros le gigaoctet stocké.

On vient d’entrer dans une nouvelle époque où le fait d’être gêné par la quantité d’espace disque restante est terminée. Il y aura d’autres limitations mais celle-ci n’existe plus. Il est en tout cas possible désormais, pour un utilisateur lambda, de stocker toute une vie de documents, fichiers administratifs, fichiers de travail, collections de photos, vidéos, films de famille, films préférés, etc., dans une seule unité de stockage. Il n’y a plus besoin de réfléchir à l’espace disponible. C’est une liberté nouvelle.

Les disques durs externes My Book existent depuis 2006 sous la forme 1 To. Désormais, la marque et le modèle ont atteint 8 To, avec des modèles intermédiaires à 3 To, 4 To et 6 To.

Il n’est pas le seul sur ce marché car son principal concurrent, le Seagate Back Plus hub l’a rejoint. Ils font désormais une véritable concurrence aux disques durs de bureau.  Les vitesses de transferts sont en constante progression. Les disques eux-mêmes et leur coffret sont beaucoup moins volumineux. Bien sûr on est en dessous de la mémoire flash comme pour mon dernier modèle de ce comparatif, mais on est désormais dans des normes impressionnantes qui dépassent largement les besoins de la plupart des utilisateurs.

La taille de ces modèles dépasse bien sûr celle des modèles qui ont été présentés jusqu’à présent dans ce comparatif. Ce sont des 3,5 pouces qui, on le comprend, à la différence des modèles 2,5 pouces ont besoin de leur propre alimentation électrique. Ils sont donc moins « portables » que leurs homologues plus légers, là encore pas de surprise, on s’y attendait. En fait, ces disques durs externes vont bouger moins souvent que les autres. La plupart du temps ils vont rester en place et seront transférés pour des applications bien particulières. Mais attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, ce ne sont pas des mammouths, ils ne mesurent que 17 cm de haut, 4,8 cm d’épaisseur, et 14 cm de profondeur.

On peut quand même envisager de les mettre dans une sacoche, d’autant plus que ce modèle est assez bien protégé contre les chocs, ce n’est pas du cristal. Son poids ? Il pèse moins d’un kilo, soit exactement 910 g, enveloppé de sa coque de plastique noire. Les branchements de câbles sont à l’arrière. Il est même prévu une encoche pour un câble de verrouillage antivol de style Kensington afin de fixer le disque dur externe au bureau ou à un autre objet. Il est donc conçu pour se tenir droit sur ses 2 pieds de caoutchouc antiglisse. La partie supérieure du boîtier est ventilée pour le refroidissement. Les deux seuls gestes nécessaires pour qu’il fonctionne sont le branchement à une prise électrique et la connexion du câble USB.3.0 fourni.

Le système vous demande un mot de passe pour l’accès au disque et un indice pour vous en souvenir, ce qui n’est pas de trop quand le temps a passé et qu’on a tout oublié. Il vous faut faire très attention à ce point-là car si vous oubliez le mot de passe et ne reconnaissez pas l’indice que vous avez donné c’est fini, perdu, wallou, plus moyen d’accès à toutes vos données, d’autant plus que vous êtes invités dans le paramétrage initial à accepter le fait que Western digital ne puisse récupérer votre mot de passe. Il y a donc un risque majeur que toute une vie de travail soit irrécupérable. Ça me glace rien que d’y penser… Donc, surtout on ne rigole pas avec ça.

Le logiciel WD Backup vous permet de sauvegarder les données de votre ordinateur sur votre disque dur externe mais aussi sur votre compte Dropbox, ce qui est le top, comme je vous l’indique dans le guide d’achat un peu plus bas. Pour ces sauvegardes, vous choisissez les dossiers à sauvegarder et quand vous voulez le faire ou à quelle fréquence. Sauvegarder les données essentielles dans le Cloud est une excellente habitude. Hélas, pour le moment, c’est à vous de gérer votre propre Dropbox car les espaces Cloud qui sont offerts sont ridiculement insuffisants. et la dépense dans ce domaine est bien plus grande que l’achat de ce disque dur.

Il existe aussi un autre logiciel inclus, le WD Drive Utilities qui vous permet de vérifier la santé de votre unité de stockage en accomplissant diverses analyses.

On est bien sûr moins performant qu’avec la mémoire flash qui fonctionne sans disque mécanique lu par des têtes de lecture soutenues elles-mêmes par un bras. La grande surprise pourtant, c’est que ce disque dur de chez Western Digital se place vraiment en tête dans la plupart des tests, même contre son homologue de chez Seagate, voire le LaCie Rugged Raid. Il termine vainqueur de l’ensemble de ces tests.

Il n’y a pas grand chose à redire sur le Western Digital My Book 8 To. Si l’absence d’un port hub ne vous gêne pas trop et si vous avez besoin d’espace, c’est absolument ce disque dur externe que vous devez acheter.

Samsung Flash SSD 1 To : Pour ceux qui en veulent plus et plus vite, tout le temps !

Prix
279,00 EUR
Avantages
Design élégant et compact
Vrai silencieux
Incroyablement rapide, souvent instantané
Auto-alimenté
Inconvénients
Voyant lumineux pas très utile
Câble USB trop court
Encore trop cher

A ce niveau de prestations et de besoins, je m’adresse aux gros consommateurs de gigaoctets, aux superhéros du clavier et aux addicts du téléchargement. Avec l’expansion des outils multimédias, les espaces de stockage sont devenus complètement indispensables. Certains ont opté pour une politique du tout en ligne et du tout Cloud. Ce n’est pas une si mauvaise solution si on sait choisir la bonne société spécialisée de stockage. Bien sûr, pour moi c’est Dropbox, point c’est tout mais bon, les goûts et les couleurs…. D’autres préfèrent avoir leurs données “sous la main” et les troisièmes veulent les deux, stockage en ligne sur le Cloud pour de vraies sauvegardes sécurisées et le disque dur externe pour avoir toutes leurs données avec eux. Cette dernière alternative requiert une sauvegarde automatique de tous les fichiers “disque dur” vers le Cloud à des fréquences que l’on choisit en fonction de ses activités. Ainsi, on peut travailler sur son disque dur, sauvegarder toutes les nuits ou toutes les semaines sur le Cloud. En cas de crash du disque dur (il y a toujours un risque) on ne perd rien. Attention, plus on possède d’espace disque et plus les sauvegardes en ligne sont onéreuses. Un truc, on peut parfois faire de la cohabitation de Cloud.

Le T5 de samsung est vraiment spectaculaire, c’est un succès indéniable de Samsung et c’est mon préféré, même s’il reste encore cher.  Le disque dur externe Samsung Portable SSD T5 assure des taux de transfert de données incroyablement élevés à la plus grande satisfaction de ses heureux utilisateurs. Une toute petite pièce de 7 cm sur 5 cm avec juste 1 cm d’épaisseur. Son poids, devinez ? 51 grammes, un vrai poids plume !!! Il a la taille idéale pour être facilement enfoncé dans une poche de jean. Il est entièrement fait de métal (avec une belle finition brossée) et équipé d’un contrôleur Samsung MGX, d’une technologie Flash MLC 3D V-NAND 3D, offrant des vitesses de lecture jusqu’à 540 Mo/s et des vitesses d’écriture jusqu’à 515 Mo/s, non vous ne rêvez pas.  Le port USB 3.1 prend en charge les vitesses de copie jusqu’à 10 Go/s et en plus, il sécurise vos données grâce au système de cryptage AES 256 bits, un vrai petit bijou de haut de gamme.

Vitesse et espace disque sont au rendez-vous simultanément. Il est rapide en écriture comme en lecture, dans un format si compact que l’on se demande s’il va résister, mais il résiste !  Il fait partie des vrais silencieux, normal car les SSD n’ont pas de mécanique, ça pédale à la vitesse de la lumière, enfin, j’me comprends…

Par défaut il est formaté avec le système de fichiers exFAT qui convient à la fois à Mac et Windows mais les inconditionnels de Windows pourront le reformater en NTFS pour de plus grandes performances encore. Gros avantage, le lecteur est désormais officiellement compatible avec les appareils Android et résiste à des chocs importants telle qu’une chute de 2m par exemple (contrôlé plusieurs fois dans des tests en labo)

Les tests sont formels et unanimes, ce disque-là, c’est un petit mais c’est un rapide. Pendant les tests, il a transféré un fichier de 10 Go en 47 secondes. Et il peut aller bien plus vite encore avec des connecteurs appropriés.

Le Samsung T5  de 1 To est un excellent SSD polyvalent pour tous ceux qui cherchent à transporter des quantités très importantes de données et à les transférer à très grande vitesse. Avec un des taux de transfert les plus rapides du marché, Samsung marque un point. Moi, le Samsung Flash 1 To c’est mon préféré. Du fait de la pénurie de mémoire flash actuelle, les SSD restent à prix élevé mais franchement, si vous pouvez sortir cette somme, vous ne regretterez pas. Offrez-vous un disque dur externe solide, compact, léger et parmi les plus rapides, offrez-vous le Samsung Flash SSD 1 To.

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Comment acheter un disque dur externe – GUIDE D’ACHAT

Finie l’époque où l’on souffrait de contenus multimédias basse définition. Grâce à des enregistreurs audio et vidéo de haute qualité, ainsi qu’à des ordinateurs puissants capables de les traiter efficacement, davantage de contenus multimédias haute définition deviennent disponibles en ligne. L’inconvénient qui en résulte, cependant, c’est le besoin de plus de mémoire pour stocker la même longueur d’images vidéos ou la même quantité de photos qu’auparavant.

Ordi ou pas ordi ?

La capacité de stockage en mémoire de masse d’un ordinateur se situe entre 250 Go et 1 To (1000 Gigaoctets) pour les plus chanceux d’entres-vous. Beaucoup d’espace disque est déjà réservé au système d’exploitation et à divers utilitaires. Ensuite, il peut rester pas mal de place mais la question qui se pose est de savoir si nous voulons stocker toutes nos data, nos données dans l’ordinateur ou à l’extérieur. Ceci pour éventuellement travailler sur un autre ordinateur (un ordi à la maison, un ordi au bureau et un ordi en vacances, si si…) Pour pallier à cette problématique, beaucoup choisissent finalement une unité de stockage externe (ou le Cloud, j’en parle un peu plus loin). Elle sera de moyenne ou de très grosse capacité, fixe ou mobile. C’est là que les disques durs externes entrent en piste.

Cloud ou pas Cloud ?

On pensait qu’avec l’avènement du « nuage » et des Clouds en tout genre, la nécessité d’une unité de stockage extérieure à l’ordinateur allait devenir obsolète. Et bien c’est l’inverse qui semble se produire, la vente de disques durs externes repart de plus belle. Et il ne faut surtout pas opposer les deux alternatives qui sont absolument complémentaires. Le stockage sur Cloud (Dropbox par exemple) reste un must qui hélas coûte assez cher si on veut sauvegarder des quantités très importantes de données (plus de 1 To).  Cela reste quand même la technique de stockage de loin la plus sûre. Un disque dur externe peut péter les plombs, heu pardon tomber en panne tandis que c’est son propriétaire qui lui va péter les plombs, il peut brûler dans un incendie et toutes les données disparaissent, absolument toutes et à tout jamais. Seul le stockage Cloud d’une société spécialisée offre les garanties d’une sauvegarde absolue (leur système de miroirs de réseaux est au point depuis des années et aucune donnée n’est désormais perdue par ces grandes sociétés spécialisées dans leur sauvegarde).

Alors pourquoi un disque dur externe ?

En fait, je voudrais tout d’abord essayer d’analyser le pourquoi de ce nouvel engouement vers les unités de stockage extérieur et spécialement les  disques durs externes.

Je vais prendre un exemple que je connais bien, les travailleurs freelance, catégorie de travailleurs indépendants à laquelle appartient votre humble serviteur. Sur les plates-formes internationales qui nous emploient, nous signons la plupart du temps des clauses de confidentialité et des engagements de sécurité envers les clients qui nous recrutent. Une de ces clauses concerne notre façon de travailler et certains clients demandent, voire imposent lorsqu’il s’agit de données ultra confidentielles, que notre travail soit stocké sur des disques externes seulement accessibles par nous. La raison qui les motive, c’est que les grandes compagnies, Google, Apple, Dropbox ou autres géants du stockage en ligne de données numériques apparaissent trop vulnérables pour certaines applications requérant un haut degré de confidentialité. C’est un exemple des besoins nouveaux qui apparaissent aujourd’hui. Il y en a d’autres, le stockage des films, des jeux vidéos, et aussi des collections de photos des particuliers, très gourmandes en mémoire stockée. Il faut le dire et le répéter, le stockage en ligne reste le plus sûr tandis que le stockage sur disque dur externe offre l’accès à de grosses quantités de données immédiatement disponibles, films, photos, musiques, jeux vidéos, etc. Vous les avez sous la main sans téléchargement.

Donc en conclusion, envisagez sérieusement d’avoir un stockage en ligne de type Cloud (conservation à long et très long terme) et un disque dur externe adapté à vos besoins pour avoir vos données importantes sous la main. Il était important de faire cette analyse car votre méthode de sauvegarde depuis le disque dur vers le Cloud va conditionner le type d’appareils que vous allez choisir. Moins cher que le Cloud, il y aurait aussi un double disque dur “miroir” stocké ailleurs que dans le bureau ou au domicile. Mais honnêtement, qui aujourd’hui va se discipliner à recopier les données mensuellement sur une machine géo-délocalisée ? Un saint geek  !

Allez, on avance et ceci étant dit, attachons-nous à comprendre les différents types de disques durs externes et leurs fonctionnalités. Avant de vous aider à y voir plus clair pour l’achat d’un disque dur externe, il faut d’abord savoir quelle utilisation vous voulez en faire. Donc, premières questions que l’on se pose:

  • A quoi va servir cette unité ?
  • De combien d’espace disque est-ce que j’ai vraiment besoin ?
  • A quelle fréquence vais-je sauvegarder mes données, une fois par mois ou plusieurs fois par heure ? La réponse à cette question va induire un choix sur la vitesse de transmission des données.
  • ce disque dur externe va-t-il être emporté régulièrement dans une sacoche ou rester au bureau?
  • l’environnement extérieur auquel sera exposé cette unité de stockage sera-t-il poussiéreux, humide ou exposé à l’air marin ?

SSD ou HDD ?

Les HDD ou Hard Drive Disks (disques durs) sont traditionnels, de grosse capacité de stockage mais plus délicats et fragiles, ils font du bruit parfois mais pas toujours et ne peuvent être déplacés sans précautions.

Les SSD (Solid State Drive) sont des disques durs maniables, hyper performants et rapides, qui ne chauffent quasiment pas, qui ont un temps de latence (petit temps de démarrage avant chaque opération) presque nul. Ils ont donc tous les avantages sauf deux, le prix rarement abordable et la capacité qui atteint 1 To mais pas au delà.

Les disques durs HDD possèdent une tête de lecture / écriture reliée à un bras qui cherche et lit les données des disques tournant à 5400 tr/min ou 7200 tr/min. À titre de comparaison, imaginez la lecture sur les vieux disques vynil, vous comprendrez mieux la technique…

Les disques SSD, quant à eux contiennent des puces de mémoire flash interconnectées de sorte que l’information circule par voie électronique plutôt que par des pièces mécaniques.
La technique est donc beaucoup plus rapide et plus fiable. C’est la raison pour laquelle beaucoup utilisent des SSD pour stocker des programmes, des jeux et même des systèmes d’exploitation. Les temps de chargement de ces logiciels sont beaucoup plus courts. Le temps de latence, ce petit temps avant chaque ordre donnée est quasi nul. Les disques SSD coûtent beaucoup plus chers mais sont plus fiables et solides.

L’avantage principal d’un SSD est, à l’heure actuelle, de s’affranchir des trois défauts des disques durs classiques, leur mécanique et leur fragilité, les bruits de fonctionnement dus à la rotation des disques et au déplacement des têtes de lecture / écriture, les latences parfois importantes d’accès aux données. Pour être complet, les SSD ont aussi un désavantage par rapport aux disques durs, les puces de mémoire flash ont un nombre de cycles d’écritures plus limité.

Capacité de stockage

La capacité de stockage des disques durs externes peut varier de 500 Go à 40 To pour les versions hyper luxe. Bon,en même temps, 500 Go, c’est vite rempli, je ne vous conseille pas trop, sauf à vouloir une petite unité facilement transportable, souvent un lecteur flash, qui jouera le rôle d’une super clé usb.

Et puis tout dépend du budget que vous voulez y mettre, 50€ ou 3000€. Mais oui mais oui, le nerf de la guerre… Conseil, un ordi dispose aujourd’hui de 250 à 750 Go voire 1 To donc pour être utile, votre disque dur devrait pouvoir disposer de 3 fois la capacité de votre ordinateur soit 1 à 2 To. Avec une telle capacité, même les boulimiques de vidéos ou de stockage photos devraient en avoir pour un bon moment. Idem pour les grands gamers.

Vitesse de transfert

Si vous envisagez de sauvegarder seulement tous les 15 jours des données importantes, la plupart des disques durs classiques suffisent mais si vous voulez jouer à des jeux vidéos dont les données sont stockées sur le disque dur, il vous faut envisager un disque très rapide, un SSD à n’en pas douter, avec une bonne capacité de stockage et une interface USB 3.0 voire 3,1 (10 fois plus rapide que l’USB 2.0 qui disparaît progressivement). Les SSD ont bien baissé en prix même s’ils restent chers.

Wi-Fi

Certains disques externes proposent une interface réseau sans fil. L’idée est de pouvoir accéder au contenu du disque depuis n’importe quel appareil et notamment depuis les smartphones et tablettes.

Synchronisation et sauvegarde

Certaines marques livrent un utilitaire de sauvegarde avec leur appareil. Cela permet de synchroniser les fichiers d’un ordinateur avec ceux du disque dur externe, une manière d’automatiser les sauvegardes et même de coupler une sauvegarde avec le Cloud, ce qui est top.

Facilité d’utilisation et fiabilité

J’ai le souvenir d’un DDE (Lacie pour ne pas le nommer) qui m’en a fait voir de toutes les couleurs pour le paramétrer, et encore, je suis resté en partie handicapé avec lui. Je l’ai haï, mais bon, c’était avant… Donc, s’il possède un logiciel interne vous aidant à mettre en place tous les paramètres, c’est mieux parce que certaines marques, parfois, c’est pas si simple.

Une remarque qui a son importance pour ceux qui ont des appareils auditifs, parfois cela crée vraiment des dysfonctionnements importants, surtout avec les petits HDD très maniables qui ont l’allure de disques SSD. Il faut vraiment bien lire la notice sur les contre-indications.

Portabilité

Si vous laissez votre disque dur à la maison, pas de crainte des chocs ou autre éléments agressifs pour lui mais si vous le déplacez souvent, il faut impérativement prendre un disque dur externe qui soit conçu pour protéger vos données. Evitez tout ce qui est fragile, il faut du robuste sinon vous irez à la cata. La question, ce n’est pas si, c’est quand ? Même si vous recherchez quelque chose de léger et fin, optez pour du solide, qui s’alimente électriquement sur l’ordinateur et nec plus ultra qui possède son propre petit ventilo intégré. Là, vous serez paré.

Sécurité des données

Si vous avez besoin de protéger vos données en permanence mais aussi en cas de vol ou de perte de votre disque dur externe, vous pouvez acheter un appareil qui chiffre physiquement les données, c’est encore mieux que le codage par logiciel.

Compatibilité

Avez-vous un PC ou un Mac? Assurez-vous de garder cela à l’esprit au moment de l’achat car certains disques durs sont compatibles uniquement avec les PC, d’autres uniquement avec les Mac et certains sont compatibles avec les deux moyennant quelques petites manips. Mais il faut impérativement s’assurer de ce point avant l’achat pour qu’il ne devienne pas un problème.

Le cas spécifiques des gamers

Si vous êtes joueurs de jeux vidéos invétérés, choisissez plutôt un disque dur externe avec au moins 2 To de mémoire, assurez-vous qu’il est rétrocompatible avec USB 2.0, sinon, il pourrait ne pas fonctionner avec certaines consoles. Je rappelle que pour les jeux vidéos, un disque SSD c’est quand même mieux.

Conclusion

N’oubliez pas, optez pour un HDD pour du stockage important, plutôt sauvegarde et plutôt fixe ou un SSD plutôt utilisation fréquente et rapide et plutôt mobile. Il est temps de vous poser les bonnes questions et je vous rappelle mon champion toutes catégories, j’ai nommé à ma droite le Samsung Flash SSD 1 TO

 

À propos de l'auteur

Théophile

Convaincu que la communication et la parole sont avant toutes choses. J'ai toujours été un geek fureteur, friand des dernières découvertes.

Je ne supporte pas les Services-Après-Vente et ils me le rendent bien, alors si je peux aider mon prochain en lui évitant de les visiter trop souvent, j'aurais fait une bonne action.

Bien acheter, c'est économiser son temps, sa santé et ses finances.

  • Bonsoir, découvre votre site ce soir et très heureux car moi aussi j’ai tapé ma thèse de doctorat (Economie) en 1976 sur un Amstrad sous CP/M et disquettes de 3 ‘ pas 3,5. Pour info hier problème grave de disque et impossible d’installer Windows (sept pas 10) Alors j’ai sorti mon vieux lecteur de disquette sur usb, lancé par le setup en 1er USB et plus Disque ou dvd. J’ai fait fdisk (comme au bon vieux temps) puis le formatage MS-DOS, puis format bas niveau (oui j’ai perdu quelques docs mais backup chaque soir) revenu sur setup pour booter sur disque mais avec dvd de Windows 7/pro/64 et tout remarche. Au plaisir de bavarder

    • Merci beaucoup à toi Fred. Nous mettons tout en oeuvre pour fournir un contenu de qualité en adéquation avec ce que cherche nos internautes.

  • >