Les 6 (vrais) Meilleurs Broyeurs de Végétaux 2018 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 6 meilleurs broyeurs de végétaux parmi plus d’une trentaine de machines disponibles sur le marché.

Mon préféré est le Einhell GC-RS 2845 CB, un modèle de milieu de gamme qui offre un excellent rapport qualité-prix et de très bonnes performances, puisqu’il vous permet de broyer broussailles, arbustes et chutes d’élagage.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous orienter dans votre choix.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Einhell GC-RS 2540 Einhell GC-RS 2845 CBMakita UD2500
~170 EUR~200 EUR~250 EUR
Voir sur amazonVoir sur ManomanoVoir sur Manomano

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleurs broyeurs de végétaux pas chers

La plupart des broyeurs d’entrée de gamme sont à réserver exclusivement aux petits jardins… et aux petits travaux ! Leur créneau : les broussailles et l’élagage des arbustes.

Assez légers (15 à 25 kg), ces appareils sont assez maniables et faciles à stocker. Leur faiblesse : le bourrage, qui peut interrompre le travail à intervalles réguliers.

Vous obtiendrez tout de même de belles performances si vous vous adaptez, en laissant vos déchets sécher quelques jours avant de les broyer, et éventuellement en effeuillant les branches les plus fournies.

Einhell GC-RS 2540 : le meilleur pas cher

einhell 2540

Prix
169,95 EUR
Avantages
Petit prix
Stable
Assez silencieux
Écartement des lames modulable
Inverseur de sens de rotation
Inconvénients
Risque de bourrage avec les végétaux verts

Einhell compte parmi les marques d’outillage de petit à moyen budget. Le fabricant propose régulièrement des produits qui se caractérisent par un très bon rapport qualité prix.

C’est encore une fois le cas avec le le broyeur GC-RS 2540. S’il n’est pas irréprochable, ce modèle offre déjà de jolies performances.

Le broyeur GC-RS 2540 n’est pas livré monté. La manipulation n’a rien de bien compliqué, et c’est une chance car la notice de l’appareil ne comporte pas de visuel.

Ce modèle est équipé de roues assez larges pour le déplacer aisément. Car sans être très lourd, il pèse tout de même 25 kg. Cela contribue à lui assurer une excellente stabilité.

Le GC-RS 2540 est fourni avec un sac à déchet. Sans surprise, il n’est pas de très grande qualité. Prévoyez donc de le remplacer.

Einhell revendique un appareil silencieux. Ce n’est certes pas le cas, mais avec ses 93 dB, il reste effectivement beaucoup plus discret que la plupart des modèles équivalent.

La prise en main peut nécessiter quelques « tours de chauffe ». En effet, lors des premières utilisations, les bourrages sont fréquents.

Cela tient le plus souvent à un mauvais réglage de l’écartement des lames. Une fois que vous aurez trouvé vos repères, l’utilisation sera beaucoup plus facile.

Malgré sa puissance (2500 W), ce modèle n’est pas d’une rapidité exceptionnelle. Il a par ailleurs un peu de mal avec les végétaux trop verts, en particulier les feuillages.

Mieux vaut donc attendre 4 à 5 jours après la taille pour broyer les branches. Dans l’ensemble, il est pourtant assez performant.

Ce broyeur présente un point fort intéressant : il se prête bien à une utilisation prolongée (ce qui est rarement le cas des modèles pas chers). L’autre avantage appréciable en cas de bourrage, c’est qu’il dispose d’un commutateur permettant d’inverser le sens de rotation.

Le broyat n’est pas forcément très fin. Cela suffit tout de même à assurer un compostage rapide, et il peut aussi être utiliser pour le paillage.

En dépit de quelques faiblesses, le broyeur électrique Einhell GC-RS 2540 offre un très bon rapport qualité prix. Il sera tout à fait performant sur une surface petite à moyenne, aussi bien pour les ronces que pour les arbustes.

Deuba Monzana : un basique pour un tout petit jardin

Voir le prix sur Manomano

Avantages
Petit prix
Bac de récupération de 50 L
Entonnoir amovible
Inconvénients
Bourrage fréquent

Monzana propose une large gamme d’outillage, notamment pour le jardin. Ces produits à petits prix sont souvent de qualité correcte. Le fabricant propose entre autres un modèle de broyeur disque porte-lames électrique.

Avec son moteur de 2500 W, ce broyeur a l’ambition de vous permettre de broyer des branches de 40 mm en un temps record. Dans la pratique, c’est un peu plus compliqué que ça.

Premier très bon point pour le Monzana : le corps est robuste et le châssis bien stable, même si c’est un modèle assez léger (à peine plus de 14 kg). Ses roues sont assez grandes pour que l’on puisse le déplacer sans mal.

Il est équipé d’un bac de 50 litres, facile à insérer. Il dispose aussi d’un entonnoir amovible, en cas de bourrage.

Sage précaution, car le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a un vrai souci à ce niveau-là.
Le broyeur Monzana est livré avec un poussoir, dont la qualité laisse à désirer : il est peu probable qu’il dure plus d’une saison. D’autant qu’à l’usage, on constate vite qu’il faut faire pas mal d’efforts pour pousser les branches.

Attention, par ailleurs : ce modèle est assez bruyant (11 dB) et un casque est donc à prévoir.

Ce modèle fait assez très bien son job aussi longtemps qu’on reste sur des branches de 1,5 à 2 cm. Au-delà, les performances varient en fonction du bois (vert ou très sec).

Pour peu que le feuillage soit important, les premiers soucis de bourrage surviennent rapidement. En cause : la sécurité de l’éjection, dont l’efficacité est quasiment nulle.

Le broyat n’est pas très fin. Ce calibre reste acceptable car il est très utile pour procéder au paillage des plantations et il se compostera tout de même assez vite.

Le broyeur Monzana laisse à désirer par bien des aspects. Il s’agit de connaître ses faiblesses et d’en tenir compte.

Si vous disposez d’un petit jardin et de plantations légères, type haie de lauriers, il fera parfaitement le job, d’autant qu’il est très simple à utiliser.

Les meilleurs broyeurs de végétaux de milieu de gamme

Avec les broyeurs de milieu de gamme, vous pouvez bénéficier d’une puissance suffisante pour déchiqueter des branches de 4 à 5 cm de diamètre. Si vous avez des arbres à élaguer, il est donc préférable de vous orienter vers cette gamme.

Pour assurer de telles performances, les appareils sont souvent plus lourds (25/30 kg). Il est donc important de choisir des modèles dotés de bonnes roues, afin de les déplacer aisément.

Einhell GC-RS 2845 CB : le meilleur de milieu de gamme

einhell 2845

Voir le prix sur Manomano

Avantages
Stable et bien sécurisé
Assez silencieux
Écartement des lames modulable
Inverseur de sens de rotation
Pour broussailles, arbustes, arbres
Inconvénients
Manque de finesse du broyat

Einhell décline fréquemment ces outils en différents modèles afin d’offrir un certain choix en termes de tarifs et de performances.

Le broyeur GC-RS 2845 CB est le grand frère de son modèle d’entrée de gamme. Plus puissant et mieux équipé, il propose de très bonnes performances pour un appareil électrique.

Au déballage, on retrouve de nombreux traits communs avec le Einhell GC-RS 2540 : châssis à monter, roulettes de bonnes qualité et poignée de transport. Cependant, l’appareil est plus lourd (30,5 kg) et il est équipé d’un bac de ramassage d’une capacité de 60 L.

Très bon point d’ailleurs : l’appareil est doté d’un interrupteur de sécurité au niveau du bac.

À l’usage, le Einhell GC-RS 2845 CB est aussi discret que son petit frère. Mais il est beaucoup plus puissant, ce qui lui permet de broyer assez facilement des branches atteignant les 4 cm de diamètre.

Il ne se limite donc pas aux broussailles et aux arbustes : vous pouvez également réduire les déchets issus de la taille de vos arbres. Fiable, ce broyeur vous permet de travailler plusieurs heures d’affilées.

Son seul défaut en cas d’utilisation : son bac, qui doit être vidé fréquemment.

Rien à redire concernant la stabilité de l’appareil : elle est parfaite. Certes, ce broyeur ne se classe pas parmi les appareils les plus rapides du marché, mais il demeure assez performant à niveau-là aussi.

Le broyat peut parfois manquer de finesse, en fonction du type de végétaux broyés. Mais dans l’ensemble, il reste assez fin pour vous assurer un compostage rapide.

Le GC-RS 2845 CB n’apprécie pas beaucoup les feuillages trop abondants. Pour limiter les risques de bourrage, il suffit d’attendre quelques jours avant de broyer vos déchets et, bien sûr, de doser raisonnablement les quantités de végétaux.

En cas de bourrage, l’appareil dispose d’un commutateur de sens de rotation qui se révèle bien pratique.

Sans être ultra-puissant, le Einhell GC-RS 2845 CB est robuste, fiable et performant. Même s’il ne produit pas un broyat d’une finesse exceptionnelle, cet appareil vous permettra d’entretenir un jardin quel que soit son type de végétation.

Les meilleurs broyeurs de végétaux haut de gamme

Les broyeurs haut de gamme se distinguent par leur puissance. Ces appareils sont tout à fait adaptés à un usage prolongé. Si c’est le type d’utilisation que vous envisagez, votre plus grand dilemme concernera le bac.

Vous aurez le choix entre des modèles de 65 à 70 L, assez lourds à manipuler une fois pleins, et des modèles de 50 à 55 L, qu’il faut vider fréquemment.

Makita UD2500 : le meilleur haut de gamme

Voir le prix sur Manomano

Avantages
Prix raisonnable
Appareil compact
Design agréable
Inconvénients
Petites roues
Broyat grossier

Il peut arriver que Makita se loupe. Dans l’ensemble, le fabricant japonais propose tout de même des appareils de bonne facture, très performants, pour un tarif qui reste relativement correct.

C’est une fois de plus le cas avec ce broyeur de végétaux, qui se prête bien à l’entretien des jardins de grande superficie.

Commençons par le défaut majeur du broyeur Makita, car il saute aux yeux : les roues ne sont pas très bien adaptées à son gabarit. Cela ne tient pas tant à son poids (27,6 kg) qu’à sa silhouette trapue.

Des roues plus grandes – et éventuellement plus larges – auraient été les bienvenues. Sur terrain plat, tout se passe bien. Sur un terrain un peu accidenté, les déplacements demandent un peu plus d’efforts.
Mis à part ce petit souci, l’appareil est très performant et assez silencieux (93,5 dB). Avec ses 2500 W, ce n’est pourtant pas forcément le plus puissant du marché.

Il est pourtant capable de broyer broussailles et branches, jusqu’à 4,5 cm de diamètre. L’appareil dispose d’une fonction avant/arrière, très utile en cas de bourrage ou de branche trop épaisse.

Ce modèle fiable est capable de fonctionner pendant plusieurs heures sans le moindre problème. Le broyat est assez grossier : on le réservera donc au compostage en priorité.

Le broyeur Makita est équipé d’un bac de 67 L. Attention à la sécurité : il faut enclencher correctement le bac, afin que l’appareil puisse démarrer. Si la manipulation n’a rien de sorcier, il peut falloir quelques essais pour attraper le coup de main une fois pour toute.

Idem pour la molette de réglage d’écartement des lames, qui demande quelques utilisations pour trouver définitivement vos marques.

Une fois la prise en main effectuée, le broyeur Makita se révèle simple et fiable. Car non seulement il s’accommode de branchages déjà conséquents, mais il avale tout aussi bien les feuillages.

Sa seule petite faiblesse, ce sont les végétaux mouillés. Pour limiter les risques de bourrages, il suffit de laisser sécher les feuillages avant de les broyer.

Avec un gabarit relativement compact, le broyeur Makita est étonnamment performant. Malgré ses petits défauts – maniabilité délicate sur terrain accidenté et broyat grossier – il se révèle simple d’utilisation, très fiable et bien sécurisé. Un très bon rapport qualité/prix.

Ikra ILH3000 : un très bon modèle, mais un broyat grossier

Voir le prix sur Manomano

Avantages
Prix raisonnable
Modèle compact
Silencieux
Inconvénients
Broyat très grossier

Spécialiste de la motoculture, IKRA offre un assez large choix d’équipement pour le jardin. Avec ce broyeur puissant, la marque propose un assez bon produit.

Mais si le broyeur ILH 3000 fait le job, il pâtit tout de même de quelques défauts.

Précisons tout d’abord que ce modèle produit un broyat très grossier, et le débit est assez lent. Ce type d’appareil à rotor est supposé être en mesure de broyer des branches relativement épaisses.

En dépit de son moteur puissant et d’une conception apparemment robuste, le broyeur ILH 3000 est un peu décevant à ce niveau : avec lui, il faut se limiter à des branches de 4,5 cm et celles qui sont un peu trop tordues peuvent poser quelques soucis. En revanche, il dispose d’un système d’entrée automatique des branches qui facilite bien le travail.

Prudence, tout de même, avec les branches trop longues, qui pourraient être secouées un peu violemment.

La conception est assez classique. L’appareil est doté d’un châssis robuste et d’un bac de 60 L. Rien à redire au niveau de la stabilité. Mais la mobilité laisse à désirer.

Comme souvent, ce sont les roues qui sont en cause : un diamètre supérieur aurait été appréciable sur terrain accidenté.

Dans l’ensemble, les performances de ce modèle sont assez satisfaisantes, d’autant que les bourrages sont extrêmement rares (en général, ils sont liés à un feuillage trop volumineux et/ou humide). L’appareil est de toute façon doté d’une fonction retour automatique en cas de besoin.

Le broyeur est assez silencieux (92dB). Il fonctionne plusieurs heures d’affilées sans problème.

Le broyeur ILH 3000 fait extrêmement bien son job tant qu’il est question de réduire le volume de vos déchets verts et de les évacuer. Le broyat, grossier, peut toujours être composté mais le processus sera plus long qu’avec un broyat issu d’un modèle à lames.

Quant au paillage, ce n’est même pas la peine d’y penser. Bref, malgré ses grandes qualités, ce broyeur ne conviendra pas à tout le monde.

Bosch AXT22D : beaucoup trop cher… dommage !

Voir le prix sur Manomano

Avantages
Design agréable
Compact
Inconvénients
Prix élevé
Diamètre max. : 3,8 cm
Bac 53 L

Bosch produit régulièrement des appareils de très belles qualités. C’est le cas avec ce broyeur AXT 22 D, un modèle fiable.

S’il offre de bonnes performances, elles ne sont pas exceptionnelles. Vu son tarif élevé, le rapport qualité/prix n’est définitivement pas au rendez-vous.

Le broyeur AX 22 D est sans conteste un des appareils dont le look est le plus soigné. On retrouve sans surprise le vert emblématique de Bosch.

Et ce modèle compact est assez design. Mais pour le coup, ce n’est pas forcément le critère qui nous intéresse le plus.

Et quand on se penche sur les performances, il y a du bon, et du moins bon.

À l’usage, ce modèle très compact est silencieux et il propose un débit assez rapide. Le résultat varie en fonction des végétaux, mais ce modèle est un broyeur à rotor.

Sans surprise, il produit dans l’ensemble un broyat plutôt grossier. Aucun problème avec une puissance prolongée.

Mais dans ce cas-là, préparez-vous à videz très fréquemment le bac de ramassage, dont la capacité est seulement de 53 L. Encore plus frustrant : n’espérez pas broyer des branches trop épaisses (3,8 cm de diamètre maximum).

En termes de sécurité, ce broyeur assure. Sécurité au niveau du bac, bien sûr, orifice de broyage bien pensé pour éviter tout risque relatif aux lames, marche arrière en cas de bourrage… Pour ce qui est du rangement, il est aussi très bien pensé.

S’il est indispensable de le laisser au sol, puisqu’il pèse plus de 30 kg, cet appareil sait se faire tout petit. Il trouve parfaitement sa place, même dans un tout petit abri de jardin.

Bref, cet appareil offre de belles performances sur son créneau : les branches relativement fines. Malheureusement pour lui, il a de la concurrence.

Et avec son tarif élevé, il n’est définitivement pas compétitif !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Aucun produit de ma sélection n'est en promo pour l'instant.

Comment choisir votre broyeur de végétaux ?

Les broyeurs de végétaux présentent un double intérêt. Ils vous permettent en premier lieu de diminuer considérablement le volume de vos déchets verts, afin de faciliter leur évacuation.

Ils vous permettent aussi de les recycler, pour le compostage ou pour procéder au paillage de vos plantations.

Avant de vous lancer dans le choix de votre broyeur, faites donc un point sur ce que vous en attendez. Car s’il s’agit de compost et/ou de paillage, vous devez privilégier un modèle produisant un broyat assez fin.

S’il s’agit simplement de nettoyer le jardin, un broyat grossier suffira.

Évaluer ses besoins

L’achat d’un broyeur implique un investissement de 130 € environ pour un modèle d’entrée de gamme à plusieurs milliers d’euros pour un modèle pro. Le broyage de vos végétaux nécessite ensuite du temps et des efforts, même si les broyeurs sont conçus pour vous épargner.

Si vous estimez que votre jardin produit assez de déchets verts pour que l’achat soit utile, commencez par faire le point sur vos besoins. Un modèle pas cher suffira amplement pour une petite surface et pour des déchets de type broussailles et arbustes.

Dans le cas d’un jardin de superficie moyenne et/ou d’élagage d’arbres, optez plutôt pour un modèle de milieu de gamme.

Les types de broyeurs

Les broyeurs à plateaux tournant à lames

Ce type de broyeur est assez comparable au principe du blender, puisqu’il s’agit d’un plateau sur lequel sont fixées des lames. Il est courant que ces lames soient réversibles.

Ce plateau, tournant à très grande vitesse (, assure le broyage des végétaux lorsque vous introduisez les branches à la main ou à l’aide d’un poussoir. Vous pouvez aussi l’utilisez pour vos paillages.

Les broyeurs à lames (ou à couteaux) sont plutôt adaptés aux déchets végétaux verts et tendres et à des branches de 4 à 4,5 cm de diamètre. Ces appareils ont la particularité de produire un broyat assez fin pour vous garantir un compostage rapide, pouvant aussi être utilisé pour le paillage.

Les broyeurs à rotor

Ce type de broyeur est doté d’une roue crantée, qui broie les déchets végétaux en les écrasant contre une lame de compression. En cas de blocage de la branche ou de bourrage, il est possible d’inverser le sens de rotation.

Ces broyeurs viennent à bout de bois encore souple et de branches de 4 à 5 cm de diamètre. Il peut donc être suffisant si vous avez des arbres à élaguer, à moins que vous ne possédiez un verger.

Pour ce type de bois plus dur, il est possible d’opter pour une variante : le broyeur à turbine, plus puissant.

Le broyeur thermique

Ce type de broyeur est quasiment un modèle professionnel, et son tarif est généralement très élevé. Il est donc rare qu’un particulier ait à investir dans ce type de broyeur, à moins de disposer de vastes surfaces à élaguer ou d’un très grand verger.

Les broyeurs thermiques permettent de broyer des branches assez importantes (jusqu’à 7 cm de diamètre).

Le bac ou sac de ramassage

Un broyeur peut être équipé d’un bac de ramassage ou d’un sac. Le sac présente l’avantage d’être assez maniable.

Le bac peut être plus délicat. Tout d’abord, attention aux modèles opaques, qui empêchent de voir le niveau de remplissage : mieux vaut opter pour un modèle légèrement translucide.

La question la plus délicate est celle de la capacité du bac, en particulier si vous prévoyez un usage prolongé de votre broyeur. Un petit bac vous obligera à le vider fréquemment.

Un bac de capacité plus importante sera plus lourd. Bon à savoir : le bac de ramassage dispose généralement d’une sécurité par contact.

Le système de sécurité

Pour limiter au maximum le risque d’accident, optez pour un appareil très sécurisé. La goulotte en entonnoir et un poussoir de bonne qualité sont des basiques.

L’entraînement automatique n’est pas seulement pratique pour introduire les branchages dans le broyeur : c’est aussi un bon système pour vous tenir à bonne distance des lames. D’autres options vous permettent de travailler l’esprit tranquille : sécurité du bac, coupe-circuit en cas de bourrage, entre autres.

Le confort d’utilisation

Lors du choix de votre broyeur, penchez-vous systématiquement sur les roues. Certains modèles sont en effet très lourds et si les roues ne sont pas adaptées, il sera très compliqué de les déplacer.

Cet élément est particulièrement important si le sol de votre jardin est accidenté. En termes de sécurité, le port du casque anti-bruit n’est pas obligatoire si vous optez pour un broyeur silencieux.

Ce type d’appareil est désormais assez discret : 90 à 95 dB. Si l’usage d’un casque anti-bruit n’est plus obligatoire, les gants et les lunettes de protection demeurent des équipements indispensables, et ce, même si l’appareil que vous utilisez est sécurisé.

À propos de l'auteur

Gabrielle Mimran

Plume du web passionnée de déco, jardin, rénovation (bref : tout ce qui tourne autour de la maison !) et serial testeuse. Je te livre mes impressions et mes derniers coups de coeur !

>