Les 7 (vrais) Meilleurs Aquariums 2018 – Comparatif Complet

Pour les passionnés, ou les débutants qui aimeraient accueillir chez eux quelques petits poissons, j’ai sélectionné 7 aquariums qui conviendront aux budgets, même serrés, parmi une sélection initiale de 27 produits.

Voici donc les 7 aquariums qui pour moi proposaient le meilleur rapport qualité-prix, sur trois gammes qui dépendent aussi du volume souhaité, avec mon choix : Fluval Aquarium Edge, qui est très élégant, en plus d’être efficace.

Meilleur pas cher
Tetra LED Half Moon Betta Aquarium, 1.1-gallon
Meilleur milieu de gamme
Fluval Aquarium Edge 23 L Glossy Gris
Meilleur haut de gamme
Kollercraft API Aquaview 360 kit d'aquarium avec éclairage LED et filtre interne
Tetra LED Half Moon Betta
Fluval Aquarium Edge
Kollercraft API Aquaview 360
42,15 EUR
168,19 EUR
Dès 148,38 EUR
Meilleur pas cher
Tetra LED Half Moon Betta Aquarium, 1.1-gallon
Tetra LED Half Moon Betta
42,15 EUR
Meilleur milieu de gamme
Fluval Aquarium Edge 23 L Glossy Gris
Fluval Aquarium Edge
168,19 EUR
Meilleur haut de gamme
Kollercraft API Aquaview 360 kit d'aquarium avec éclairage LED et filtre interne
Kollercraft API Aquaview 360
Dès 148,38 EUR

 

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleurs aquariums pas chers

On commence tout de suite avec trois aquariums qui proposent un prix abordable, sans lésiner sur la qualité. Des petits aquariums qui permettent d’abriter une espèce, destinés idéalement à des débutants, mais de très bonne facture.

Nanolife First 20  : l’aquarium pour débutants

<div class="su-row"> <div class="su-box su-box-style-default" style="border-color:#000000;border-radius:3px"><div class="su-box-title" style="background-color:"#5593CA";color:#FFFFFF;border-top-left-radius:1px;border-top-right-radius:1px">"Prix"</div><div class="su-box-content su-clearfix" style="border-bottom-left-radius:1px;border-bottom-right-radius:1px"> <div class="su-column su-column-size-"1-2""><div class="su-column-inner su-clearfix"> <span >No products found.</span> <span >No products found.</span> </div></div> <div class="su-column su-column-size-"1-2""><div class="su-column-inner su-clearfix"> <span >No products found.</span> </div></div> </div></div> </div> <div class="su-row"> <div class="su-column su-column-size-"1-2""><div class="su-column-inner su-clearfix"> <div class="su-box su-box-style-default" style="border-color:#000000;border-radius:3px"><div class="su-box-title" style="background-color:"#57d88a";color:#FFFFFF;border-top-left-radius:1px;border-top-right-radius:1px">"Avantages"</div><div class="su-box-content su-clearfix" style="border-bottom-left-radius:1px;border-bottom-right-radius:1px"> <div class="su-service"><div class="su-service-title" style="padding-left:14px;min-height:"20"px;line-height:"20"px"><i class="fa fa-"" style="font-size:"20"px;color:"#57d88a""></i> "Silicone</div><div class="su-service-content su-clearfix" style="padding-left:14px"></div></div> <div class="su-service"><div class="su-service-title" style="padding-left:14px;min-height:"20"px;line-height:"20"px"><i class="fa fa-"" style="font-size:"20"px;color:"#57d88a""></i> "Verre</div><div class="su-service-content su-clearfix" style="padding-left:14px"></div></div> <div class="su-service"><div class="su-service-title" style="padding-left:14px;min-height:"20"px;line-height:"20"px"><i class="fa fa-"" style="font-size:"20"px;color:"#57d88a""></i> "Meilleur</div><div class="su-service-content su-clearfix" style="padding-left:14px"></div></div> </div></div> </div></div> <div class="su-column su-column-size-"1-2""><div class="su-column-inner su-clearfix"><div class="su-box su-box-style-default" style="border-color:#000000;border-radius:3px"><div class="su-box-title" style="background-color:"#e93d3c";color:#FFFFFF;border-top-left-radius:1px;border-top-right-radius:1px">"Inconvénients"</div><div class="su-box-content su-clearfix" style="border-bottom-left-radius:1px;border-bottom-right-radius:1px"> <div class="su-service"><div class="su-service-title" style="padding-left:14px;min-height:"20"px;line-height:"20"px"><i class="fa fa-"" style="font-size:"20"px;color:"#e93d3c""></i> "Pas</div><div class="su-service-content su-clearfix" style="padding-left:14px"></div></div> </div></div> </div></div> </div> Dernier modèle dont je voulais vous parler : le Ferplast Capri 80. Ici, on est loin du nano : la cuve fait 100 litres. C’est donc un rapport qualité-prix remarquable pour un aquarium de ce volume. De plus, l’aquarium est conçu dans un verre très solide. La marque Capri est un choix de confiance, et respecte les normes de sécurité européennes. Pour ce qui est de la fabrication, on a un couvercle étanche à l’eau qui est distinct de la cuve. Une trappe rend l’entretien très facile et rapide, tout est accessible. L’aquarium est fourni avec le système de filtration Bluwave, une lampe avec interrupteur et un câble d’alimentation. Le modèle est conçu avec un verre de 4 à 6 millimètres d’épaisseur bien résistant. De nombreux accessoires sont disponibles pour un modèle de cette taille, comme une mangeoire, et surtout, des meubles adaptés. Avec un aquarium en verre d’un tel volume, il faut faire attention à la base qu’on utilise : elle doit être suffisamment solide. Je conseille vivement l’achat d’un meuble adapté. On peut aussi y ajouter une filtration extérieure, grâce aux trous prévus à cet effet. Le modèle est simple et moderne, fourni avec tout ce dont on a besoin à ce prix. Le système de filtration est l’un des meilleurs que l’on peut aujourd’hui trouver sur le marché, et l’ensemble est garanti deux ans. Si vous débutez, et que vous souhaitez acquérir un aquarium de grande contenance, c’est une bonne entrée en matière. Le silicone est toujours de haute qualité avec la gamme Ferplast, mais il faut toujours faire attention au moment de l’entretien. Je vous conseille de ne pas vous approcher du silicone avec des ciseaux, des brosses, ou quoi que ce soit de trop pointu. Pour nettoyer la vitre, il faut se contenter de produits adaptés, et éviter tout solvant ou produit d’origine chimique : ils attaquent le silicone. Pensez à lire la notice, car la garantie ne fonctionne plus si vous n’en avez pas suivi les indications et avertissements. En suivant ces conseils, l’entretien reste rapide, surtout grâce au couvercle amovible qui peut être nettoyé à part. Même si l’aquarium est grand, il est rapide à monter une fois votre colis reçu, et vous disposez tout de suite de tous les accessoires nécessaires. On regrette juste l’absence de ventouses pour fixer le filtre à la vitre de l’aquarium. Comment choisir votre aquarium ? Qu’est-ce qu’il faut avoir en tête en achetant un aquarium ? Un aquarium est avant tout un habitat pour nos amis poissons, et les premiers critères à prendre en compte concernent leur bien-être. Il existe de nombreuses variantes au niveau des populations que peut accueillir un aquarium : on peut y mettre des plantes, des crevettes, des populations de poissons d’eau douce, ou d’eau de mer. C’est dans tous les cas un petit investissement, car il faut aussi disposer des accessoires nécessaires : le filtre, le chauffage, les décors, la nourriture… Et c’est aussi, après l’achat, un objet que l’on doit très régulièrement entretenir. En effet, un aquarium contient avant toute chose de l’eau, et des espèces vivantes. Un écosystème suppose toujours un fonctionnement complexe. Certaines espèces ne peuvent pas cohabiter. Et dans tous les cas, la qualité de l’eau est un élément essentiel. Le système de filtrage est un élément essentiel car vous ne pourrez pas toujours distinguer les polluants et déchets à l’œil nu. Les différents types de d’aquariums Il existe différents types d’aquariums : les environnements vont dépendre des populations que l’on veut y élever. N’oubliez pas que l’aquariophilie est une passion qui demande du temps, et de l’apprentissage, surtout si l’on souhaite se diriger vers des espèces plus difficiles à préserver que d’autres. On distingue principalement cinq types d’aquariums : · L’aquarium communautaire C’est le type d’aquarium le plus courant, surtout chez les débutants. C’est tout simplement un aquarium qui va accueillir différentes espèces de poissons. Ici, vigilance : certaines espèces ne cohabitent pas du tout. Il faudra donc demander conseil en animalerie, ou sur internet, pour ne pas faire d’erreur. De plus, certains poissons demandent des environnements très spécifiques, et un espace suffisant. · L’aquarium biotope Ici, on est déjà sur une population de poissons plus travaillée : on regroupe dans un aquarium différentes espèces qui vivent dans le même biotope. Un biotope, c’est un milieu biologique aux conditions particulières. On pense par exemple aux poissons d’eau de mer. Cela signifie qu’il faudra une température particulière, des plantes spécifiques, et un décor adapté. Tout en sélectionnant des espèces vivant à l’origine dans le même biotope. · L’aquarium géographique C’est un cas un peu différent de l’aquarium biotope mais qui suit le même principe : on regroupe des espèces issues d’une même zone géographique : les lacs d’Afrique ou les bassins sud-américains. De la même façon, il faudra trouver un compromis entre chaque espèce pour créer un environnement adapté à leurs conditions de vie. · L’aquarium hollandais Cet aquarium est différent des autres car il accorde une place majeure à l’esthétisme et au décor. Les poissons entrent en seconde place dans la conception de l’aquarium, qui va contenir de nombreux types de plantes et une décoration particulièrement travaillée. · L’aquarium spécifique C’est souvent le cas des nano-aquarium, qui correspondent à de nombreux modèles que nous avons vu dans ce guide. Un aquarium spécifique ne regroupe qu’une espèce, même parfois un individu, ou des espèces qui sont particulièrement proches. Quel volume choisir ? J’ai choisi au cours de ce guide de vous présenter quelques aquariums de petite taille, car à mon sens, c’est eux qui offrent le meilleur rapport qualité-prix pour débuter. Mais le choix du volume dépendra de votre projet. Il est essentiel que le volume d’eau soit adapté à vos espèces de poissons et à leur nombre. La taille de l’aquarium déterminera, sans concession possible, le nombre de poissons que vous pourrez accueillir. Si vous souhaitez simplement commencer avec un betta ou des crevettes, un nano aquarium est un bon choix. Si vous prévoyez déjà un projet plus complexe, dirigez-vous dès le départ vers des aquariums de plus grande contenance, en n’oubliant pas que cela signifie aussi plus d’investissement. Un aquarium doit s’entretenir régulièrement, et plus de volume signifie aussi plus d’espace à nettoyer. Il faut aussi s’assurer que l’ensemble soit suffisamment solide, et que vous avez un espace dédié chez vous pour placer l’aquarium. Enfin, s’il est de grande contenance, vous devrez aussi sans doute prévoir l’achat d’un meuble adapté. Pour résumer, la taille dépendra donc de l’espace dont vous disposez, des populations que vous souhaitez élever. Ce sont des éléments qu’il faut dans tous les cas déterminer en amont, et non au hasard. Pour quel budget ? Les dimensions sont le premier élément qui fait varier le prix de l’aquarium. Comme je l’ai déjà dit, si vous avez un budget serré, oubliez le grand aquarium, car à un prix très bas, vous serez vite déçu de la qualité. En revanche, on peut trouver des petits aquariums de très bonne facture. Les grands modèles débutent à 70€, jusqu’à 200€, mais ils vont demander plus de budget en termes d’accessoires supplémentaires et d’entretien. Le budget va vite monter, pour ce type d’aquarium, à plus de 500€ sur le long terme, si on veut réellement se lancer dans l’aquariophilie. Certaines dépenses restent régulières et mensuelles, notamment les filtres. Mettre un peu plus de budget que prévu pour l’achat initial de l’aquarium peut être une bonne chose. Si je prends par un exemple un modèle dont le filtre est défectueux, je vais devoir investir à côté pour garder mon eau propre. Le budget d’entretien va aussi dépendre du type de poissons que vous mettrez dans l’aquarium. Les crevettes, par exemple, permettent d’éviter certains frais d’entretien. Quoiqu’il arrive, votre budget devra prendre en compte : · L’aquarium · Le système de filtrage et son entretien · Le système d’éclairage · Le thermomètre · Le système de chauffage · Le test de qualité de l’eau · Les plantes et coraux · Les décors · Les substrats · Les poissons · La nourriture Fabrication et matière Encore une fois tout dépend de votre budget : mais la conception initiale de l’aquarium est importante. Prenez le temps de comparer les différents types de fabrications et de matériaux utilisés pour choisir ce qui sera le plus adapté pour vous, et le plus durable sur le long terme. On pense bien sûr aussi au design, car c’est un meuble à part entière dans la maison, mais cela reste un point secondaire, et une question de goût. On retrouve principalement des aquariums en verre, et d’autres en plexiglass. Chacun a ses avantages. Le verre est très solide, et plus épais en général que l’acrylique. Il sera du coup aussi plus lourd. L’acrylique a l’avantage d’être solide et légère. Le verre peut se briser après un choc. Les matières de type plexiglas n’ont pas ce problème, mais pourront facilement se rayer, et aussi jaunir sur le long terme. Au niveau visuel, plus le verre est épais, plus il peut avoir un effet déformant. En général, le plexiglass est souvent réservé aux modèles de petite taille. L’élément essentiel : le filtre C’est la première chose à regarder au niveau des accessoires, car si le système de filtrage est défectueux, l’entretien sera fastidieux, et vos poissons pourraient ne pas être en sécurité. C’est un détail technique important. Si un filtre interne est inclus, vérifiez-en la qualité. Vous pouvez aussi ajouter un filtre externe, mais il faut s’assurer qu’un emplacement adapté soit prévu à cet effet. Ce n’est souvent pas le cas sur les petits modèles. Même si à première vue le choix d’un filtre intégré est plus simple et plus économique, ce n’est pas toujours la meilleure option selon sa qualité. Les passionnés en aquariophilie vont souvent préférer choisir un filtre adapté à leur population de poissons, dont ils peuvent eux-mêmes moduler les couches filtrantes. Le coût est plus élevé, mais l’efficacité plus grande. Le filtre n’est pas toujours nécessaire pour les petits gabarits si vous êtes prêt à entretenir votre aquarium régulièrement, il est toutefois indispensable au-delà d’un volume de 30 litres. Les accessoires inclus Au moment d’acheter votre aquarium, regardez quels équipements sont inclus avec votre achat, qu’on parle d’éclairage, d’épuisette, ou encore de test de qualité de l’eau. Ce sont des petits bonus qui vous éviteront des achats supplémentaires. Une solution où tout est compris sera idéale pour les débutants. Le chauffage est une option qui dépendra du type de poissons que vous accueillez : il est obligatoire pour les poissons tropicaux, qui vivent dans un biotope particulier. Le choix du système de chauffage dépend de la température de votre intérieur, et de la température dont votre poisson aura besoin : et donc, finalement, du nombre de degrés qui seront nécessaires. En plus du chauffage, vous pouvez agrémenter votre aquarium de bulleurs. Cela permet d’oxygéner l’eau. Le système d’éclairage Accessoire à part entière, l’éclairage est même une obligation : vous ne pouvez pas laisser vos poissons dans le noir, et puis vous n’y verrez rien. Certaines plantes, en particulier, ont obligatoirement besoin d’être éclairées pour se développer. De plus, la lumière met les couleurs de vos poissons en valeur. L’éclairage est inclus dans la plupart des aquariums, le néon étant réservé aux grands volumes. Ici aussi, quelques recherches seront nécessaires si vous vous lancez dans un aquarium complexe, car toutes les espèces n’ont pas le même besoin en lumière. Et pour finir : toujours penser à l’entretien Quel que soit le modèle d’aquarium que vous allez choisir, l’entretien sera un point essentiel, plus ou moins fastidieux. Certains paramètres, comme la température de l’eau, sa qualité, doivent être surveillés très régulièrement. Même avec un système de filtrage, mais cela dépendra de la taille de votre aquarium, vous devrez le nettoyer de façon hebdomadaire. Quelques gestes simplifient toutefois la tâche, comme le fait de retirer la nourriture qui n’a pas été consommée. Il faut veiller à changer à chaque fois ¼ de l’eau de son aquarium au minimum toutes les deux semaines. Si votre aquarium est sous garantie, il faut bien respecter les préconisations en termes de produits d’entretien, que ce soit pour votre aquarium ou pour la santé de vos poissons. La conception de l’aquarium pourra aussi rendre l’entretien plus ou moins simple, selon qu’il dispose ou non d’une trappe d’accès.

Prix
26,00 EUR
Avantages
Prix abordable
Design classique
Idéal pour poissons combattants et crevettes
Inconvénients
Pompe bruyante

Voilà un aquarium tout à fait classique, et très bon marché : l’aquarium Nanolife First. C’est un excellent premier choix pour ceux qui veulent débuter : la gamme first est d’ailleurs spécialement conçue pour les néophytes.

Je pense qu’il est bon de commencer par quelque chose de simple. Je le trouve surtout assez classe, tout en transparence, avec des petits détails en noir ou blanc selon les goûts.

Il peut se placer à peu près partout : c’est le genre de minimalisme qu’on apprécie.

Il a tout de même tout ce qu’on attend d’un aquarium de ce gabarit : un filtre qui brasse jusqu’à 170 litres par heure, un verre solide de 3 millimètres d’épaisseur, et du style.

Il existe de plus des accessoires de la gamme Nanolife qui permettent de le faire évoluer, notamment un chauffage 25 watts et une lampe Led. Il est déjà vendu avec des cartouches de charbon actif et de mousse qu’il faudra changer une fois usées.

Le charbon et la mousse vont permettre de nettoyer efficacement l’eau de l’aquarium.

Il existe en deux gabarits selon votre projet : un volume au choix de 18.5 litres ou de 23 litres. Il n’y a pas de montage complexe à réaliser, et la poignée placée sur le haut de l’aquarium permet d’y accéder simplement et rapidement.

J’aime surtout le fait que le modèle soit tout en transparence, jusqu’au couvercle. Au niveau esthétique, c’est agréable.  

Quelques petites critiques, même si le produit reste minimaliste et épuré : on regrette un peu le bruit que peut parfois faire la pompe, qui reste correct. Il faut trouver le réglage adapté, pour un bon compromis entre le bruit et le filtrage.

Le débit du filtre est aussi un peu léger. Pour cette gamme de prix, c’est un problème que l’on va souvent retrouver au niveau des accessoires de base fournis avec l’aquarium. Autre chose : ce n’est pas un aquarium à poissons rouges !

Un petit aquarium de ce volume conviendra plutôt à des crevettes ou des poissons combattants, ou encore comme couveuse pour des petits poissons.

Tetra LED Half Moon Betta : l’aquarium sympa

tetra led half moon

Prix
42,15 EUR
Avantages
Design sympa
Lampe LED fournie
Idéal pour poissons combattants et betta
Inconvénients
Chauffage et filtre peu puissants

On reste dans la même gamme avec l’aquarium Tetra LED Half Moon Betta. On est ici sur un aquarium de type nano qui mise encore une fois sur un design agréable.

Il est petit, léger, et fourni avec une lampe LED qui se fixe sur l’aquarium, ou en-dessous, selon les préférences. Il fonctionne, encore une fois au choix, soit avec des 3 piles AA soit par charge USB, mais attention, le câble micro USB n’est pas inclus.

On le voit à son nom : il est spécialement conçu pour les poissons betta, des poissons combattants. Il est bien pensé, avec une ouverture pour nourrir votre poisson, la lampe LED qui est amovible, la possibilité de charge en USB qui est économique et pratique.

C’est le choix parfait pour un novice qui élève son premier poisson betta. Il est facile à nettoyer, ce qui doit d’ailleurs être fait au moins une fois par semaine. On peut simplement le poser sur un mur, car il est semi-circulaire.
Il est robuste, ce qui est aussi idéal quand on a des enfants. Je le trouve sympathique pour un bureau, une chambre d’enfant. De plus, si on n’installe pas d’accessoires, il est sans fil, ce qui a un côté très pratique, surtout pour les petits espaces.

Toutefois, avec le temps, il peut être bon d’évoluer vers un aquarium de plus grande capacité, sans quoi le poisson s’ennuie. Un betta est particulièrement intelligent, et il a besoin de pouvoir explorer un minimum, même si cet espace lui suffira pour nager.

Vous aurez aussi sans doute besoin d’acquérir, en plus de la lampe déjà fournie, un chauffage, et un filtre efficace. Même si avec ce volume, vous pouvez très bien vous contenter d’un nettoyage classique.

Des espaces sont déjà prévus pour les installer. Cet aquarium reste donc bon marché mais sans doute un peu petit, même pour un betta seul : je le conseille, à la limite, comme couveuse.

Pensez aussi à vous munir tout de suite d’un câble de charge pour la lampe car les piles s’usent vite.

Fluval Spec V : l’aquarium basique, mais élégant

Prix
Actuellement en rupture de stock
Avantages
Filtre et pompe très discrets
Coins supérieures recouverts de silicone
Pompe silencieuse
Inconvénients
Chauffage non fourni

Un autre modèle tout en transparence : l’aquarium Fluval Spec V. On est ici sur une gamme un peu supérieure, mais toujours sur un aquarium de type nano, idéal donc pour un poisson type betta, pour des petits poissons, ou comme couveuse.

J’adore ici aussi son design : il est aussi épuré et minimaliste, mais surtout, des formes d’alvéoles nous empêchent de voir le filtre. Il est fourni avec filtre, et éclairage : la lampe LED puissante est parfaite pour la croissance des coraux.

Elle fait aussi très bien ressortir les couleurs des poissons. De faible puissance, la lampe ne présente aucun danger.

La conception est basique mais efficace : quatre plaques de verre, des fixations en aluminium, une autre plaque en verre sur le dessus, qui est amovible. Les coins supérieurs sont recouverts de silicone noir, ce qui va permettre d’éviter les accumulations de crasse au fil du temps.

C’est aussi un matériau qui ne craint pas l’eau. La base de l’aquarium est en plastique.

L’aquarium est divisé en trois parties séparées par du plexiglass noir. On a le bassin principal, là où les poissons vivent, là partie où se trouve le filtre, et la partie où se trouve la pompe. Les deux dernières parties ne sont pas visibles et et ne viennent pas casser le design épuré de l’aquarium.

On peut y ajouter un chauffage, qui n’est pas fourni : il peut être placé soit dans la zone principale, ou encore mieux, s’il est assez petit, dans la partie destinée à la pompe.

La pompe est silencieuse. Le filtre fonctionne bien, avec trois couches filtrantes : un premier filtrage mécanique, un second filtrage chimique, et un dernier filtrage biologique. La mousse, la céramique « biomax » et le charbon vont permettre de toujours avoir une eau claire comme du cristal.

Tous ces composants sont remplaçables : il existe en effet une gamme Spec d’accessoires qui permettent de faire évoluer notre aquarium. Conçu en verre et en aluminium, je n’ai aucun doute, à ce prix, sur sa solidité.

Ce que j’apprécie, c’est que tout est inclus au moment de l’achat, contrairement aux deux modèles précédents : on a la lampe, le filtre, qui sont spécialement adaptés à l’aquarium. Il fait un peu moins de 20 litres, et il est à l’origine conçu pour être un aquarium d’eau douce.

On peut toutefois imaginer en faire un aquarium d’eau de mer, incluant des coraux. Il existe d’ailleurs, dans la gamme, une version marine de l’aquarium Spec V.

Pas vraiment donc de défaut à noter pour ce dernier aquarium à moins de 100 euros : à ce volume, et à ce prix, il a tout ce qu’il faut pour débuter.

Les meilleurs aquariums de milieu de gamme

On passe à des prix légèrement supérieurs, qui augmentent aussi en fonction du volume que l’on recherche.

Fluval Aquarium Edge : l’aquarium aux formes épurées

Prix
168,19 EUR
Avantages
Lampe LED
Ouverture pratique
Filtre multi-étapes et dissimulé
Inconvénients
Chauffage peu puissant

Premier modèle qui m’a fait de l’œil : l’aquarium Fluval Edge. C’est encore une fois le design et les formes épurées qui m’ont fait craquer. Au niveau visuel, il se démarque des autres, et sa forme va permettre de la placer un peu partout, même dans un espace exigu.

On peut le poser sur un bureau, un piédestal. C’est une forme pratique. Je le trouve bien adapté à l’observation des poissons : on aime le regarder, et l’éclairage de la lampe LED fourni est agréable et esthétique.

Il est compact, tout en proposant un volume de 23 litres. On peut imaginer y mettre plusieurs petits poissons, ou en faire un aquarium à plantes. Et la lumière, relativement puissante, éclaire tout l’aquarium, jusque dans les coins.

Cela met en valeur l’aquarium, mais permet surtout de donner de la lumière à toutes les plantes.

Au niveau des détails de fabrication, je note surtout la transparence du couvercle, qui permet encore une fois un meilleur rendu esthétique. Mais aussi la grille de ventilation, installée sur le couvercle, qui permet de dégager un peu de chaleur.

Cela va donc réduire la présence de buée, et finalement, réduire la fréquence d’entretien de l’aquarium. On est encore ici sur un filtre multi-étape, avec trois couches de filtration, et un débit de 300 litres par heure : c’est la norme quand on commence à arriver dans cette gamme de prix.

L’eau reste donc claire et saine pour les poissons et les plantes, sans trop d’efforts.

Tous les équipements type filtre sont dissimulés : on reste donc intégralement dans le verre et la transparence. On ne voit rien du circuit électrique.

Un aquarium doit certes avant tout être conçu et choisi pour le bien-être de ses poissons, mais autant penser aussi au côté esthétique : c’est le genre d’objet que l’on remarque tout de suite. Il ajoute un côté esthétique, et tout simplement de la vie dans votre espace.

Point négatif, du fait de sa conception, il ne sera pas adapté à des poissons qui doivent respirer en surface. Il sera en revanche idéal pour, par exemple, des crevettes d’eau douce ou un betta seul.

Du coup, il vous faudra acquérir un chauffage pour maintenir l’eau entre 23°C et 25°C. On est ici sur un aquarium qui conviendra à la fois aux débutants et à ceux qui sont plus expérimentés : mais il faut faire attention au type de poisson qu’on y met.

Je note aussi que l’ouverture n’est pas toujours très pratique, et un peu étroite, surtout pour placer des décors dans l’aquarium, et pour l’entretien. L’ouvrage est simplement posé sur un socle, qui offre suffisamment de stabilité : mais gare aux chocs.

Tetra LED Cube : l’aquarium solide et léger

tetra led cube

Prix
119,64 EUR
Avantages
Accès et entretien faciles
Design très esthétique
Filtre multi-étapes et silencieux
Inconvénients
Pompe un peu bruyante
Sensible aux rayures

Dans le même ordre de prix, j’ai aussi sélectionné l’aquarium Tetra LED Cube, toujours de type nano. Et toujours relativement esthétique.

La cuve en plastique est incassable, avantage indéniable, et permet d’observer les poissons. Les prestations sont en accord avec le prix. On a un filtre multi-étape qui va vous faciliter l’entretien hebdomadaire de l’aquarium et préserver l’aquarium des odeurs et de l’accumulation de saletés.

Un éclairage LED à faible puissance pour permettre d’éclairer l’aquarium de façon optimale sans problème de sécurité.

Il est encore une fois idéal pour un poisson betta, mais on peut y mettre jusqu’à deux types de poissons tropicaux. C’est un bon modèle pour les novices, qui vous permettra de démarrer tout de suite.

Le filtre est silencieux, et les matières filtrantes habituelles, dont le charbon actif, sont fournies. La cuve de 5 litres est de taille normale pour un nano-aquarium.

Il y a suffisamment d’espace pour ajouter, en plus de vos poissons tropicaux, différentes espèces de plantes, ou des décors. Petit plus : un tiroir intégré permet de ranger nos accessoires.

Il est plutôt pratique à utiliser, avec son petit accès qui permet de nourrir les poissons, un autre accès à l’arrière pour le filtre, et des trous sur les côtés pour le câble de chauffage ou une pompe à bulles. L’accès est facile, et donc l’entretien.

Le fait que la cuve soit en plastique a des avantages et des inconvénients. D’un côté, l’aquarium est plus solide, tout en étant bien plus léger qu’un aquarium en verre.

En revanche, il peut beaucoup plus facilement se rayer, surtout à l’usage, si on y met certains produits d’entretien. Utilisez un chiffon en microfibres, sans quoi vous aurez vite des rayures partout, et ce serait dommage.
Évitez aussi d’y mettre des pierres pointues ou trop acérées. Dans tous les cas, soyez pointilleux au moment de l’entretien et gardez ce détail en mémoire.

La pompe de filtrage peut être bruyante, parce qu’elle utilise un système de bulles pour faire remonter l’eau.

Les meilleurs aquariums haut de gamme

On passe à des aquariums qui proposent toujours des formats semblables, mais soit un peu plus de prestations, soit une qualité supérieure, avec des prix qui vont au-delà des 150 euros.

Kollercraft API Aquaview 360 : un aquarium original

kollerkraft aquarium 360

Prix
Dès 148,38 EUR
Avantages
Lampe LED 7 coloris
Léger
Filtre très efficace
Inconvénients
Sensible aux rayures

Avec le Kollercraft API Aquaview, on part sur un aquarium de 11 litres de volume, qui peut s’adapter à toutes les pièces de la maison. J’aime beaucoup son style. Sa particularité : c’est un aquarium à 360 degrés, de forme cylindrique : la vue panoramique ajoute au côté esthétique de l’ensemble.

Autre avantage : la lampe LED se décline en 7 coloris. On peut choisir entre une teinte ambre, bleu, verte, violette ou encore rouge. Il a ce petit plus qui lui donne beaucoup de style. Ce choix des couleurs me fait craquer, et c’est une spécialité de la gamme Kollercraft.

Au niveau technique, le filtre est puissant : pas de saletés, pas d’odeurs, pas de décoloration. La cuve, en acrylique, est résistante et transparente.

C’est parfait quand on a des enfants, et le tout est bien solide en cas de choc. Le filtre est plus évolué que sur les autres modèles car il cache de nombreuses couches de filtrations.

Le filtre en carbone permet d’éliminer tous les polluants d’origine organique : pas de métaux lourds, de gaz toxique, et d’odeurs étranges. Il a tout ce qui faut pour débuter avec un aquarium d’eau douce optimal.

Pour ses prestations, il n’est pas très onéreux, et cela vient sans doute du fait qu’il n’est pas en verre, ce qui a quelques avantages. Il est même fourni avec de la nourriture pour poisson et des produits de base pour entretenir l’aquarium et nettoyer l’eau : c’est la solution la plus complète parmi les produits qu’on a vus jusqu’ici.

Si vous ne voulez pas vous ruiner en accessoires et faire un achat unique, c’est un très bon choix pour commencer. Il est plutôt léger, toujours parce qu’il n’est pas en verre, et on peut le déplacer facilement. L’aquarium est économe en énergie et durable.

On peut bien sûr toujours noter quelques soucis, notamment au niveau de la qualité. Ici le problème principal, c’est que l’éclairage est fixé à l’ensemble, et n’est pas résistant à l’eau.

Attention donc aux éclaboussures : on regrette un peu ce souci. On peut toujours trouver des solutions : envelopper l’éclairage dans une matière plastique adaptée, ou mettre un peu de vaseline sur les jointures en plastique de la lampe.

Il faut dans tous les cas trouver une façon de la protéger de l’eau. Certaines pièces peuvent paraître fragiles, notamment certains filtres, mais les accessoires sont abordables si besoin de remplacer.

Le service client est aussi redoutablement efficace en cas de problème. Pour ajouter un peu de mouvement dans l’aquarium, vous pouvez y mettre des décors à bulle : cela ajoutera en oxygénation de l’eau.

Du fait de la matière de la cuve, même problème que le modèle précédent : il peut facilement se rayer. Mais c’est un choix à faire entre le verre, plus lourd, et le plexiglass, plus pratique, moins cher, plus solide, et plus simple à entretenir.

Ferplast Capri 80 : un aquarium au top

ferplast capri

Prix
169,99 EUR
Avantages
Silicone de très bonne qualité
Verre très solide
Meilleur filtre du marché
Inconvénients
Pas de ventouses pour fixer le filtre à la vitre

Dernier modèle dont je voulais vous parler : le Ferplast Capri 80. Ici, on est loin du nano : la cuve fait 100 litres. C’est donc un rapport qualité-prix remarquable pour un aquarium de ce volume.

De plus, l’aquarium est conçu dans un verre très solide. La marque Capri est un choix de confiance, et respecte les normes de sécurité européennes.

Pour ce qui est de la fabrication, on a un couvercle étanche à l’eau qui est distinct de la cuve. Une trappe rend l’entretien très facile et rapide, tout est accessible.

L’aquarium est fourni avec le système de filtration Bluwave, une lampe avec interrupteur et un câble d’alimentation. Le modèle est conçu avec un verre de 4 à 6 millimètres d’épaisseur bien résistant.

De nombreux accessoires sont disponibles pour un modèle de cette taille, comme une mangeoire, et surtout, des meubles adaptés. Avec un aquarium en verre d’un tel volume, il faut faire attention à la base qu’on utilise : elle doit être suffisamment solide.

Je conseille vivement l’achat d’un meuble adapté. On peut aussi y ajouter une filtration extérieure, grâce aux trous prévus à cet effet.

Le modèle est simple et moderne, fourni avec tout ce dont on a besoin à ce prix. Le système de filtration est l’un des meilleurs que l’on peut aujourd’hui trouver sur le marché, et l’ensemble est garanti deux ans.

Si vous débutez, et que vous souhaitez acquérir un aquarium de grande contenance, c’est une bonne entrée en matière. Le silicone est toujours de haute qualité avec la gamme Ferplast, mais il faut toujours faire attention au moment de l’entretien.

Je vous conseille de ne pas vous approcher du silicone avec des ciseaux, des brosses, ou quoi que ce soit de trop pointu. Pour nettoyer la vitre, il faut se contenter de produits adaptés, et éviter tout solvant ou produit d’origine chimique : ils attaquent le silicone.

Pensez à lire la notice, car la garantie ne fonctionne plus si vous n’en avez pas suivi les indications et avertissements. En suivant ces conseils, l’entretien reste rapide, surtout grâce au couvercle amovible qui peut être nettoyé à part.

Même si l’aquarium est grand, il est rapide à monter une fois votre colis reçu, et vous disposez tout de suite de tous les accessoires nécessaires. On regrette juste l’absence de ventouses pour fixer le filtre à la vitre de l’aquarium.

Comment choisir votre aquarium ?

Qu’est-ce qu’il faut avoir en tête en achetant un aquarium ?

Un aquarium est avant tout un habitat pour nos amis poissons, et les premiers critères à prendre en compte concernent leur bien-être. Il existe de nombreuses variantes au niveau des populations que peut accueillir un aquarium : on peut y mettre des plantes, des crevettes, des populations de poissons d’eau douce, ou d’eau de mer.

C’est dans tous les cas un petit investissement, car il faut aussi disposer des accessoires nécessaires : le filtre, le chauffage, les décors, la nourriture… Et c’est aussi, après l’achat, un objet que l’on doit très régulièrement entretenir.

En effet, un aquarium contient avant toute chose de l’eau, et des espèces vivantes. Un écosystème suppose toujours un fonctionnement complexe. Certaines espèces ne peuvent pas cohabiter.
Et dans tous les cas, la qualité de l’eau est un élément essentiel. Le système de filtrage est un élément essentiel car vous ne pourrez pas toujours distinguer les polluants et déchets à l’œil nu.

Les différents types de d’aquariums

Il existe différents types d’aquariums : les environnements vont dépendre des populations que l’on veut y élever. N’oubliez pas que l’aquariophilie est une passion qui demande du temps, et de l’apprentissage, surtout si l’on souhaite se diriger vers des espèces plus difficiles à préserver que d’autres.

On distingue principalement cinq types d’aquariums :

· L’aquarium communautaire

C’est le type d’aquarium le plus courant, surtout chez les débutants. C’est tout simplement un aquarium qui va accueillir différentes espèces de poissons. Ici, vigilance : certaines espèces ne cohabitent pas du tout.

Il faudra donc demander conseil en animalerie, ou sur internet, pour ne pas faire d’erreur. De plus, certains poissons demandent des environnements très spécifiques, et un espace suffisant.

· L’aquarium biotope

Ici, on est déjà sur une population de poissons plus travaillée : on regroupe dans un aquarium différentes espèces qui vivent dans le même biotope. Un biotope, c’est un milieu biologique aux conditions particulières.

On pense par exemple aux poissons d’eau de mer. Cela signifie qu’il faudra une température particulière, des plantes spécifiques, et un décor adapté. Tout en sélectionnant des espèces vivant à l’origine dans le même biotope.

· L’aquarium géographique

C’est un cas un peu différent de l’aquarium biotope mais qui suit le même principe : on regroupe des espèces issues d’une même zone géographique : les lacs d’Afrique ou les bassins sud-américains.

De la même façon, il faudra trouver un compromis entre chaque espèce pour créer un environnement adapté à leurs conditions de vie.

· L’aquarium hollandais

Cet aquarium est différent des autres car il accorde une place majeure à l’esthétisme et au décor. Les poissons entrent en seconde place dans la conception de l’aquarium, qui va contenir de nombreux types de plantes et une décoration particulièrement travaillée.

· L’aquarium spécifique

C’est souvent le cas des nano-aquarium, qui correspondent à de nombreux modèles que nous avons vu dans ce guide. Un aquarium spécifique ne regroupe qu’une espèce, même parfois un individu, ou des espèces qui sont particulièrement proches.

Quel volume choisir ?

J’ai choisi au cours de ce guide de vous présenter quelques aquariums de petite taille, car à mon sens, c’est eux qui offrent le meilleur rapport qualité-prix pour débuter. Mais le choix du volume dépendra de votre projet.

Il estessentiel que le volume d’eau soit adapté à vos espèces de poissons et à leur nombre.

La taille de l’aquarium déterminera, sans concession possible, le nombre de poissons que vous pourrez accueillir. Si vous souhaitez simplement commencer avec un betta ou des crevettes, un nano aquarium est un bon choix.

Si vous prévoyez déjà un projet plus complexe, dirigez-vous dès le départ vers des aquariums de plus grande contenance, en n’oubliant pas que cela signifie aussi plus d’investissement.

Un aquarium doit s’entretenir régulièrement, et plus de volume signifie aussi plus d’espace à nettoyer. Il faut aussi s’assurer que l’ensemble soit suffisamment solide, et que vous avez un espace dédié chez vous pour placer l’aquarium. Enfin, s’il est de grande contenance, vous devrez aussi sans doute prévoir l’achat d’un meuble adapté.

Pour résumer, la taille dépendra donc de l’espace dont vous disposez, des populations que vous souhaitez élever. Ce sont des éléments qu’il faut dans tous les cas déterminer en amont, et non au hasard.

Pour quel budget ?

Les dimensions sont le premier élément qui fait varier le prix de l’aquarium. Comme je l’ai déjà dit, si vous avez un budget serré, oubliez le grand aquarium, car à un prix très bas, vous serez vite déçu de la qualité.

En revanche, on peut trouver des petits aquariums de très bonne facture. Les grands modèles débutent à 70€, jusqu’à 200€, mais ils vont demander plus de budget en termes d’accessoires supplémentaires et d’entretien.

Le budget va vite monter, pour ce type d’aquarium, à plus de 500€ sur le long terme, si on veut réellement se lancer dans l’aquariophilie. Certaines dépenses restent régulières et mensuelles, notamment les filtres.

Mettre un peu plus de budget que prévu pour l’achat initial de l’aquarium peut être une bonne chose. Si je prends par un exemple un modèle dont le filtre est défectueux, je vais devoir investir à côté pour garder mon eau propre.

Le budget d’entretien va aussi dépendre du type de poissons que vous mettrez dans l’aquarium. Les crevettes, par exemple, permettent d’éviter certains frais d’entretien.

Quoiqu’il arrive, votre budget devra prendre en compte :
· L’aquarium
· Le système de filtrage et son entretien
· Le système d’éclairage
· Le thermomètre
· Le système de chauffage
· Le test de qualité de l’eau
· Les plantes et coraux
· Les décors
· Les substrats
· Les poissons
· La nourriture

Fabrication et matière

Encore une fois tout dépend de votre budget : mais la conception initiale de l’aquarium est importante. Prenez le temps de comparer les différents types de fabrications et de matériaux utilisés pour choisir ce qui sera le plus adapté pour vous, et le plus durable sur le long terme.

On pense bien sûr aussi au design, car c’est un meuble à part entière dans la maison, mais cela reste un point secondaire, et une question de goût.

On retrouve principalement des aquariums en verre, et d’autres en plexiglass. Chacun a ses avantages. Le verre est très solide, et plus épais en général que l’acrylique.

Il sera du coup aussi plus lourd. L’acrylique a l’avantage d’être solide et légère. Le verre peut se briser après un choc. Les matières de type plexiglas n’ont pas ce problème, mais pourront facilement se rayer, et aussi jaunir sur le long terme.

Au niveau visuel, plus le verre est épais, plus il peut avoir un effet déformant. En général, le plexiglass est souvent réservé aux modèles de petite taille.

L’élément essentiel : le filtre

C’est la première chose à regarder au niveau des accessoires, car si le système de filtrage est défectueux, l’entretien sera fastidieux, et vos poissons pourraient ne pas être en sécurité. C’est un détail technique important.
Si un filtre interne est inclus, vérifiez-en la qualité. Vous pouvez aussi ajouter un filtre externe, mais il faut s’assurer qu’un emplacement adapté soit prévu à cet effet.

Ce n’est souvent pas le cas sur les petits modèles. Même si à première vue le choix d’un filtre intégré est plus simple et plus économique, ce n’est pas toujours la meilleure option selon sa qualité.

Les passionnés en aquariophilie vont souvent préférer choisir un filtre adapté à leur population de poissons, dont ils peuvent eux-mêmes moduler les couches filtrantes. Le coût est plus élevé, mais l’efficacité plus grande.

Le filtre n’est pas toujours nécessaire pour les petits gabarits si vous êtes prêt à entretenir votre aquarium régulièrement, il est toutefois indispensable au-delà d’un volume de 30 litres.

Les accessoires inclus

Au moment d’acheter votre aquarium, regardez quels équipements sont inclus avec votre achat, qu’on parle d’éclairage, d’épuisette, ou encore de test de qualité de l’eau. Ce sont des petits bonus qui vous éviteront des achats supplémentaires. Une solution où tout est compris sera idéale pour les débutants.

Le chauffage est une option qui dépendra du type de poissons que vous accueillez : il est obligatoire pour les poissons tropicaux, qui vivent dans un biotope particulier. Le choix du système de chauffage dépend de la température de votre intérieur, et de la température dont votre poisson aura besoin : et donc, finalement, du nombre de degrés qui seront nécessaires.

En plus du chauffage, vous pouvez agrémenter votre aquarium de bulleurs. Cela permet d’oxygéner l’eau.

Le système d’éclairage

Accessoire à part entière, l’éclairage est même une obligation : vous ne pouvez pas laisser vos poissons dans le noir, et puis vous n’y verrez rien. Certaines plantes, en particulier, ont obligatoirement besoin d’être éclairées pour se développer.

De plus, la lumière met les couleurs de vos poissons en valeur. L’éclairage est inclus dans la plupart des aquariums, le néon étant réservé aux grands volumes. Ici aussi, quelques recherches seront nécessaires si vous vous lancez dans un aquarium complexe, car toutes les espèces n’ont pas le même besoin en lumière.

Et pour finir : toujours penser à l’entretien

Quel que soit le modèle d’aquarium que vous allez choisir, l’entretien sera un point essentiel, plus ou moins fastidieux. Certains paramètres, comme la température de l’eau, sa qualité, doivent être surveillés très régulièrement.

Même avec un système de filtrage, mais cela dépendra de la taille de votre aquarium, vous devrez le nettoyer de façon hebdomadaire. Quelques gestes simplifient toutefois la tâche, comme le fait de retirer la nourriture qui n’a pas été consommée.

Il faut veiller à changer à chaque fois ¼ de l’eau de son aquarium au minimum toutes les deux semaines. Si votre aquarium est sous garantie, il faut bien respecter les préconisations en termes de produits d’entretien, que ce soit pour votre aquarium ou pour la santé de vos poissons.

La conception de l’aquarium pourra aussi rendre l’entretien plus ou moins simple, selon qu’il dispose ou non d’une trappe d’accès.

À propos de l'auteur

Thérèse Puslecki

>