Les 6 (vraies) Meilleures Caves à Vin de Vieillissement 2018 – Comparatif

Étant une grande amatrice de (bon) vin, je tenais à trouver une cave qui me permettrait non seulement de conserver mes vins, mais aussi d’être en mesure de faire “mûrir” un peu certains de mes plus jeunes trouvailles. Après plusieurs heures de recherches, j’ai enfin fait ma sélection des 6 meilleures caves de vieillissement parmi plus d’une quinzaine d’appareils disponibles sur le marché.

Et j’ai enfin trouvé mon bonheur avec la Liebherr WK 66, peu gourmande en énergie malgré son petit format ! Pour ceux voulant conserver un plus grand nombre de bouteilles, je vous conseillerais la Climadiff CVP265.

Vous trouverez aussi à la fin de cet article un guide d’achat pour vous aider à trouver, comme moi, la cave à vin de vieillissement idéale pour vos vins…et votre budget !

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
Haier JC-398 GAClimadiff CVP265Liebherr WK 201
Haier JC-398GAClimadiff CVP265Liebherr WK 201
~630 EUR~900 EUR~1100 EUR
Voir sur amazonVoir sur BoulangerVoir sur Boulanger

Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleures caves à vin de vieillissement pas chères

Entendons-nous bien : les caves à vin de vieillissement se destinent à ceux qui désirent faire maturer leurs vins. Elles sont par conséquent plus chères que des caves de service, mais disposent déjà de toutes les fonctions nécessaires à la bonne garde du vin.

Haier JC-398GA : la meilleure pas chère

Haier JC-398 GA

Prix
639,37 EUR
Avantages
Porte vitrée anti-UV
Design agréable
Contenance de 174 bordelaises
Serrure, alarme température et système anti-vibrations
Inconvénients
Réglages un peu capricieux au début

Haier est connu pour ses électroménagers, un peu moins pour des caves à vin. Je m’étonnais donc de le trouver parmi cette sélection, où l’on trouve surtout des marques dédiées, pour ainsi dire, essentiellement aux caves à vin.

Il n’empêche que la Haier JC-398GA, proposée à un prix mini (pour une cave de ce type), s’en sort assez bien par rapport à ses concurrents.

On a ici une cave de vieillissement de 1,67 m de hauteur pour 66,5 cm de large, autrement dit, l’équivalent, en taille, d’un frigo de bonne taille, assez lourde à vide (82 kg). Elle prend donc de la place, mais elle n’en reste pas moins élégante, non seulement par sa belle couleur noire, mais aussi par la porte vitrée et son éclairage intérieur, qui vous permettent, à vous et vos invités, de contempler vos belles bouteilles.

Une porte vitrée… Beaucoup de puristes de la conservation du vin sont déjà en train de dire, je les entends : “la bonne blague, le vin ne peut se conserver s’il est en contact avec les rayons du soleil !” Pour ma part, à première vue, je ne serais pas rassurée non plus, mais Haier (comme beaucoup d’autres marques), ont un peu prévu le coup en traitant la vitre en question pour qu’elle soit anti-UV.

Bref, la sécurité de vos vins est assurée !

La porte est réversible, si bien que vous pouvez vraiment l’adapter à la place que vous lui choisirez. Bien pratique, mais attention de la remonter correctement, car l’assemblage est un peu fragile !

Outre cet aspect, le plus important dans une cave à vin, c’est la température intérieure et le taux d’humidité.

Ici, la Haier JC-398GA propose un réglage allant de 6 à 18°C, pour l’ensemble de la cave : nulle différenciation possible ici entre les différents niveaux. Un peu dommage, mais pas étonnant pour un appareil de cette gamme.

Néanmoins, vous pouvez conserver aussi bien des vins effervescents (Champagne, Cava), dont la température de garde est plus basse, que des vins blancs ou rouges, même si, avec une plage aussi large, ils risquent de vieillir plus vite. Vous pouvez aussi, à tout moment, modifier la température via les commandes électroniques présentes sur le devant de la cave, et surveiller via l’affichage LED.

Maintenant que la question de la température est réglée, il est bon de se concentrer sur l’autre donnée majeure : le contrôle de l’humidité. Ici, Haier propose un filtre à charbon actif. Sachez toutefois que celui-ci n’est pas éternel, alors pensez bien à le changer une fois par an (ou tous les deux ans), afin de garantir un taux d’hygrométrie idéal pour vos bouteilles.

À noter que les réglages semblent un peu peiner à se stabiliser, au départ du moins : la patience est mère de toutes les vertus, alors prenez le temps de vous familiariser avec votre cave.

La capacité de cette cave vous permet de stocker jusqu’à 174 bouteilles de format “standard”, soit 174 de Bordeaux…pour des bouteilles provenant d’autres régions (ou pays), ce nombre peut varier, car le gabarit des bouteilles n’est pas le même (une Alsace est plus étroite, tandis qu’une Bourgogne est plus épaisse, par exemple). Veillez bien à ne pas dépasser un certain poids sur les 7 clayettes en bois disponibles et à bien les disposer.

La cave dispose aussi d’une alarme, qui vous avertit d’une hausse de température, d’un système anti-vibrations ainsi que d’un verrou, bien pratique pour protéger le contenu de votre cave des mains baladeuses !

En termes de consommation, on est ici sur du 146 kWh par an, soit un appareil de classe A, ce qui n’est pas mal du tout pour votre portefeuille. La cave à vin n’est, en plus, pas trop bruyante (42 dB).

Haier nous propose ici une cave de vieillissement de qualité, pour un prix raisonnable, avec des options intéressantes telle que la serrure, que l’on trouve rarement sur des caves de cette gamme. Un bon rapport qualité-prix !

Liebherr WK 66 : petite capacité, mais performante

Liebherr WK 66

Voir le prix sur Boulanger

Avantages
Classe énergétique A+
Design classique
Peu bruyante
Inconvénients
Profondeur un peu juste
Pas de serrure

Liebherr est très certainement l’une des marques les plus connues pour les amateurs-détenteurs d’une cave à vin. La marque s’est en effet spécialisée dans les réfrigérateurs et les caves à vin, avec des modèles en pose libre ou encastrables.

Caves de service ou de vieillissement, avec porte pleine ou vitrée, il y en a pour tous les goûts !

Cette cave à vin est assez petite par rapport aux autres de ce comparatif, mais je souhaitais pouvoir aussi proposer une qui soit plus facile à caser, dans un appartement par exemple, et qui pourrait convenir à des oenophiles au budget un peu serré (ce qui est mon cas). Elle mesure 89 cm de haut pour 60 de large (61,3 de profondeur), ce qui permet de la placer un rien plus facilement qu’une cave de grand format (et pas forcément “à vue”).

Bon, pour le look, on a trouvé plus élégant, c’est vrai. La cave est noire avec une porte pleine de couleur bordeaux (de circonstance), que l’on retrouve chez beaucoup d’autres caves (Climadiff, Liebherr). Elle n’est pas non plus trop lourde (43 kg).

Au moins, avec une porte pleine, on est assuré que les UV n’endommagent pas les vins, et en ce qui me concerne, c’est tout ce qui compte.

En capacité, la Liebherr WK 66 vous permet de stocker près de 66 bouteilles de taille standard sur 2 clayettes, ce qui est amplement suffisant pour un amateur n’ayant pas le budget pour une “grande” cave à vin. Attention toutefois si votre préférence va à des bouteilles de formats différents : la capacité de la cave variera en effet en fonction !

Je trouve un peu dommage que les clayettes soient en métal, et non en bois, car c’est moins esthétique. La partie du dessous me parait, en prime, trop peu profonde pour des bouteilles plus allongées (Alsace)…

Pour le reste, elle est performante et nous propose une gamme de température allant de 5 à 20°C, que l’on peut régler via le thermostat électronique (LCD) présent sur le devant de la cave. L’hygrométrie est régulée à l’aide d’un filtre à charbon actif, comme sur la majorité des caves à vin de vieillissement.

Personnellement, j’aurais apprécié pouvoir verrouiller ma cave à l’aide d’une serrure, comme cela est proposé sur les caves de plus grand format (y compris chez Liebherr). Un peu dommage, bien que pas totalement incommodant.

Pour la consommation, Liebherr met un point d’honneur à ne proposer que des électros de classe A minimum. C’est aussi le cas de la Liebherr WK 66, qui se trouve dans la catégorie des classe A+, avec seulement 113 kWh par an, et qui est en prime peu bruyante (38 dB).

La cave est garantie 2 ans, et les pièces détachées sont disponibles pendant 10 ans, bref, vous avez de quoi voir venir !

La Liebherr WK 66 est une cave à vin de petite capacité qui se destine à des oenophiles ne disposant pas d’un gros budget ou de beaucoup de place chez eux pour l’installer. Elle souffre un peu de son manque de profondeur, mais n’en reste pas moins de très bonne facture, surtout au vu de sa consommation !

Les meilleures caves à vin de vieillissement de milieu de gamme

Le milieu de gamme, c’est souvent synonyme d’une plus grande capacité pour les bouteilles ou d’options intéressantes, comme la différenciation de température en fonction de la zone de la cave.

Climadiff CVP265 : la meilleure de milieu de gamme

Climadiff CVP265

Voir le prix sur Boulanger

Avantages
Pour vieillissement plus lent
Peu bruyante
Classe énergétique A
Possibilité d’acheter clayettes et autres accessoires
Grande capacité de 264 bouteilles
Inconvénients
Pas de serrure

Climadiff, c’est un des spécialistes de la cave à vin, sinon LE spécialiste ! La marque française se consacre entièrement au vin, en proposant tous les types de caves à vin : les caves de vieillissement, les caves de conservation, les polyvalentes, les caves de service, ainsi que tous les accessoires qui accompagnent leurs caves (étiquettes, clayettes, filtres…).

La CVP265 est une cave de grand format : 62 cm de large, pour 1,86 m de haut, avec une profondeur de 68 cm, pour un poids (à vide) de 75 kg. La couleur est assez simple : un rouge bordeaux prononcé sur tout le pourtour de l’appareil, rehaussé par du noir (poignée et dessus de la cave).

Personnellement, je ne placerais pas cette cave, qui en plus d’être relativement encombrante n’est pas des plus esthétique, dans ma salle à manger ou ma cuisine, mais plutôt dans un endroit à l’abri des regards. Comme toujours, les commandes se situent à l’avant de la cave, avec un thermomètre à affichage digital ainsi que plusieurs voyants de couleur vous indiquant si la cave est ou non à température.

On remarque tout de suite que la porte est pleine : pas de risque donc que des UV viennent altérer vos grands crus ! Par contre, pas de serrure : un peu dommage je pense, pour un aussi bon appareil…

Mais ce qui intéresse surtout c’est sa capacité, qui se monte à 264 bouteilles de format standard (type bouteilles de 75 cl de Bordeaux). La cave est dotée d’un système de froid compresseur qui permet une variabilité des températures (entre 10 et 14°C), ainsi qu’une réduction du bruit total (38 dB).

Je trouve que cette plage de température est idéale, car elle est plus stable, en moyenne, surtout si vous souhaitez prendre votre temps pour la maturation : les vins vieillissent moins rapidement si la température est constante ! Ce vieillissement est également garanti par la présence d’un filtre à charbon et d’un système anti-vibration.

À l’intérieur, la Climadiff CVP265 vous propose un revêtement métallique au coloris noir, sur lequel on remarque une illustration évoquant un vignoble. Sympa, sans pour autant être nécessaire, mais cela ajoute un petit cachet à la cave !  

Elle est également munie de 5 clayettes fixes en fil d’acier avec un fronton en bois qui allient praticité et esthétique, pour ranger vos différents crus selon vos besoins, le tout sans prendre le risque de voir des bouteilles glisser. Si nécessaire, vous pouvez toujours commander des clayettes supplémentaires directement auprès de Climadiff (ainsi que d’autres accessoires).

Point de vue consommation, on est sur du 173 kWh par an, ce qui n’est pas énorme, mais cela se situe tout de même au-dessus de la consommation proposée par les 2 caves d’entrée de gamme…tout en restant, bien sûr, dans la classe énergétique A !

Pour ce qui est des pièces détachées, celles-ci sont disponibles pendant 5 ans après l’achat.

Climadiff nous propose ici une très belle cave, pratique, avec une bonne capacité, destinée plutôt à un vieillissement “lent” des vins. Les plus pressés se dirigeront donc vers des caves offrant une plage de température plus large !

Les meilleures caves à vin de vieillissement haut de gamme

Vous vouliez le meilleur, tant au niveau des performances que du look ou des options supplémentaires ? Hé bien, vous êtes au bon endroit !

Liebherr WK 201 : la meilleure haut de gamme

Liebherr WK 201

Voir le prix sur Boulanger

Avantages
Classe énergétique A++
Capacité moyenne de 200 bordelaises
Peu bruyante
Inconvénients
Prix assez élevé
Prix des clayettes supplémentaires assez élevé
Pas de serrure

Vous étiez restés sur votre soif après la Liebherr de petit format, présentée au début de ce comparatif ? Rassurez-vous, je m’en vais maintenant vous présenter les modèles de grande taille de la marque, qui, je dois dire, en imposent !

Tout comme avec la WK 66, on est ici sur un look assez “classique” pour les caves à vins de vieillissement dotées d’une porte pleine : couleur bordeau pour la porte (réversible, si vous avez besoin), noir pour le reste. Personnellement, je ne me risquerais pas à la mettre dans ma cuisine ou ma salle à manger, car ce coloris ne s’y accorde pas trop…mais dans une pièce annexe (buanderie ou petite chambre), elle trouve sa place.

Elle est en prime plutôt haute (normal, si vous voulez stocker près de 200 bouteilles !), avec 1,65m de hauteur, pour 60cm de largeur et 73,9 de profondeur, même si elle demeure plus petite que la Climadiff présentée dans la gamme précédente. Question poids (à vide bien sûr), on tourne autour des 70 kilos, la tape pour ce type d’appareil.

Pour le reste, elle est performante et nous propose une gamme de température allant de 5 à 20°C, que l’on peut régler via le thermostat électronique (LCD) présent sur le devant de la cave. L’hygrométrie est régulée à l’aide d’un filtre à charbon actif, comme sur la majorité des caves à vin de vieillissement; celui-ci est facile à remplacer (ce que je vous conseille de faire une fois par an, afin de garantir une qualité de l’air optimale pour vos vins).

À l’intérieur, vous disposez de 5 clayettes en bois d’acacia, qui sont réputées imputrescibles et peuvent accueillir jusqu’à 200 bouteilles de type Bordeaux (ou moins d’autres types de bouteilles, selon vos goûts personnels). Ce type de clayette fait tout de suite son effet, je trouve : on remarque tout de suite la qualité des matériaux employés, ainsi que leur élégance.

Sachez que si vous le voulez, vous pouvez acheter des clayettes supplémentaires, afin d’optimiser le placement de vos bouteilles. Toutefois, certains utilisateurs ont rapporté que le prix de celles-ci était quelque peu prohibitif…

J’aurais toute confiance pour y placer mes bouteilles : pas de risques qu’elles glissent ou tombent malencontreusement ! Le petit plus agréable (et important pour les têtes de linotte comme moi), c’est l’alarme porte ouverte ainsi que le système qui indique les remontées de température, qui sont tous deux sonores, bien pratique donc, surtout si vous voulez tenir vos bouteilles “à l’oeil”…

J’aurais adoré, surtout au prix de cette cave, de pouvoir bénéficier d’une protection supplémentaire, à la fois contre les voleurs…et moi-même : la serrure. Cela évite, par la même occasion, de ne pas ouvrir la porte de la cave, même par accident.

La seule amélioration, peut-être, serait de doter cette cave d’un éclairage intérieur lorsque l’on ouvre la porte, ce qui serait infiniment plus confortable pour l’amateur qui recherche une bouteille bien précise dans sa cave. Mais c’est chicaner, je sais.

Pour ce qui est de la consommation (la sienne, pas la vôtre), on est sur 103kW/an, pour un électro de classe A++. Elle est aussi assez silencieuse, avec 39 dB seulement. Bref, discrète pour vos oreilles…et votre portefeuille !  Liebherr propose une cave de qualité, aux finitions soignées, qui a le mérite de consommer très peu et de faire peu de bruit. C’est d’autant plus appréciable que les pièces détachées sont disponibles 10 ans après l’achat !

Liebherr WKB 3212 : l’élégance et la performance

Liebherr WKB 3212

Voir le prix sur Boulanger

Avantages
Porte vitrée anti-UV
Design agréable
Contenance de 164 bordelaises
Peu bruyante
Classe énergétique A
Inconvénients
Prix assez élevé
Pas de serrure

Une Liebherr, encore, mais elle diffère des deux autres présentées dans ce comparatif, puisqu’elle dispose d’une porte vitrée, au lieu d’une porte pleine de couleur bordeaux !

S’il est vrai que, de prime abord, je me dirigerais vers une cave de vieillissement dotée d’une porte pleine, je dois avouer que cette cave me fait de l’oeil.

Je la trouve très élégante, même sans bouteilles ! Toute de noir vêtue, la WKB 3212 a de quoi charmer plus d’un oenophile. La porte vitrée est, bien entendu, traitée pour réduire au strict minimum les UV ; votre vin est sous bonne garde, tout en restant à la vue de vos invités…et de la vôtre.

Elle dispose dès lors d’un éclairage intérieur, afin de mettre vos bouteilles en valeur. Et avec les clayettes en bois de qualité proposées par la marque, ça donne un petit cachet supplémentaire…sans compter que le système d’étiquetage à clip est une aide fort bienvenue pour savoir où se trouvent vos millésimes favoris !

Question capacité, on est sur une capacité moyenne de 164 bouteilles de Bordeaux ; on est donc ici sur une cave de taille relativement discrète (1,35 m de hauteur pour 60cm de largeur et 73,9 de profondeur), que l’on peut aisément placer, de par sa taille et son look général, dans une salle à manger ou une cuisine, voire l’encastrer si vous en avez la place !  

Et avec la plage de température proposée (de 5 à 20°C), assurée aussi par l’élément de chauffage (si vous habitez dans des régions froides, c’est top, car la température ambiante n’influence pas celle de la cave), on peut conserver une belle variété de vins différents, pour le long comme le court terme, le tout réglable via le LCD situé sur le dessus.

Dégustation ou conservation, à vous de choisir !  Et comme dans toute bonne cave, on trouve un filtre à charbon actif, afin de contrôler l’hygrométrie de la cave, ainsi qu’un compresseur de vibrations (qui ne sont pas très bonnes pour le vin).

Pour ce qui est de la consommation (la sienne, pas la vôtre), on est sur 161 kW/an, pour un électro de classe A. Elle est aussi assez silencieuse, avec 39 dB seulement.

Élégante, bien qu’onéreuse au vu de sa capacité, elle n’en reste pas moins une cave de très grande qualité !

Artevino Oxygen OXM1T182NVD : la silencieuse

Artevino Oxygen OXM1T182NVD

Voir le prix sur Boulanger

Avantages
Avec serrure
Capacité moyenne de 182 bordelaises
Peu bruyante
Inconvénients
Prix assez élevé
Classe énergétique B
Peu élégante

ArteVino est une marque française spécialisée dans la création de caves à vin, qu’elles soient de vieillissement, de service ou multifonctions. Parmi ces quelques gammes, on retrouve la gamme Oxygen, à laquelle appartient la cave à vin que nous avons choisie pour les oenophiles désireux de conserver leur vin sur le (très) long terme.  

La cave à vin OXM1TI82NVD est, je trouve, un peu moins raffinée que d’autres caves dotées de portes vitrées proposées dans ce comparatif, la faute sûrement à l’encadrement en inox, qui est un peu massif à mon sens. C’est d’autant plus facile à remarquer que la taille de cette cave est assez moyenne (1,48 m de hauteur pour 68 cm de largeur et 69 de largeur), alors que son poids est assez important (96,8 kg).

La porte est en verre, ce qui vous permet de regarder à loisir votre collection de bouteilles ! Et comme toute cave qui se respecte, le verre en question est traité pour ne pas laisser passer les UV, qui ont pour (très) mauvais effet d’altérer le vin. J’apprécie que les clayettes soient en bois (on peut en mettre des supplémentaires si besoin), car cela apporte une touche d’élégance à cette cave, même si je dois avouer que j’ai une préférence pour le côté plus élancé de la Liebherr WKB3212 ou de la Haier JC-398GA…

Mais, par rapport à la plupart des caves précédentes, elle est équipée d’une serrure, située non pas sur le dessus de la cave, mais sur le côté, au niveau de la poignée. Je pense que c’est plutôt bien vu de la part d’ArteVino, car nous ne sommes pas tous forcément de grande taille, alors devoir atteindre le dessus de la cave peut devenir un peu ardu (sans monter sur une chaise en tout cas).

La cave peut accueillir près de 182 bouteilles sur les clayettes, ce qui situe cette cave dans la moyenne, sans pour autant être extraordinaire. La plage de température, elle, se situe entre 9 et 15°C, bref une variation idéale !  

Point ici donc de filtre à charbon : c’est une pompe thermodynamique qui assure la bonne ventilation de cette cave. C’est assurément une technique de pointe, mais après tout, vu le prix de la cave, c’est justifié, même si c’est plus difficile à maîtriser que le filtre à charbon?

L’orifice situé à l’arrière de l’appareil permet un renouvellement naturel de l’air et vous évite ainsi à la fois mauvaises odeurs et développement de moisissures sur vos bouteilles. Il permet également de maintenir un taux d’hygrométrie optimal pour faire vieillir vos vins dans les meilleures conditions.

Et grâce au système anti-vibration (compresseur monté sur des amortisseurs et évaporateur dans la mousse), vos bouteilles disposent d’un environnement stable qui limite les vibrations et ainsi de faire vieillir le cru dans des conditions optimales.

Le seul inconvénient, c’est sa consommation énergétique : près de 190 kWh/an, soit le niveau le plus élevé de cette sélection (classe B). Heureusement, elle n’est pas trop bruyante, car elle ne fait que 37dB : elle est donc la plus silencieuse !

Les produits de ma sélection en promo pour l’instant

Aucun produit de ma sélection n'est en promo pour l'instant.

Comment choisir votre cave à vin de vieillissement ?

Il est certain, la cave de vieillissement, ça ne s’adresse pas au premier venu : il ne faut pas seulement “aimer” boire du vin, il faut surtout l’apprécier à sa juste valeur et attendre le moment opportun pour le déguster ! Et, malheureusement, le vin, c’est capricieux du point de vue conservation !

Pour les amateurs occasionnels, qui en prime ne veulent pas patienter “des lustres” avant de boire un bon petit verre, je conseillerais plus volontiers d’opter pour une cave de service, dans laquelle vous pourrez entreposer vos vins à consommer “rapidement”.

Pour les amateurs et oenophiles avertis, qui se passionnent pour ce joli nectar et se montrent d’une patience exemplaire, la cave de vieillissement est probablement faite pour vous !

Dans ce cas, si vous ne disposez pas d’une cave “naturelle”, voici les éléments à prendre en compte avant d’acheter une cave de vieillissement, où vous pourrez faire mûrir vos chers millésimes !

Les marques spécialisées

L’investissement dans une cave à vin de vieillissement est souvent assez important, alors autant miser sur des valeurs sûres, comme pour tout électroménager.

Parmi les marques spécialisées (souvent françaises d’ailleurs), on retrouve ArteVino et Climadiff, qui se destinent pour ainsi dire essentiellement au vin. Elles proposent aussi des accessoires dans leur boutique afin de personnaliser votre cave : clayettes, étiquettes, thermomètre, etc.

Mais certaines marques d’électroménagers frigorifiques, telles que Klarstein, Liebherr et Haier, se défendent très bien et proposent des appareils de qualité.

Le budget

La question à plusieurs milliards…enfin à plusieurs centaines d’euros au moins !

Combien êtes-vous prêts à mettre ? En règle générale, les caves de vieillissement sont les plus onéreuses du marché, même si cet investissement est rentable sur le long terme (et pour vos crus, ça en vaut la peine !).

Tout dépend déjà de la capacité dont vous avez besoin : 50, 200, 300 bouteilles ?

Les caves de grande taille (ou celliers) se trouvent souvent à des prix prohibitifs ; dans ce comparatif, je me suis d’ailleurs limitée à un budget de 1000 € environ, ce qui permettrait à des amateurs de tous budgets de pouvoir tout de même s’offrir une cave…

Mais partez du principe qu’une cave à moins de 600 €, de vieillissement de surcroît, ça ne saurait pas être de qualité… Et gardez en tête que plus votre cave dispose de fonctionnalités, d’une contenance et d’une taille importante, plus vous la paierez cher (ce y compris le type de classe énergétique !).

La garantie

Pour le prix, la garantie est aussi un point important à prendre en compte, ainsi que la disponibilité des pièces de rechange, en cas de problème.Les caves de vieillissement de très grande qualité proposent généralement leurs pièces de rechange pendant 10 ans. De plus, n’optez jamais pour une cave dont la garantie est inférieure à 2 ans !

Les types de caves à vin

On distingue principalement 3 grandes types de caves à vin, dont deux sont très souvent confondues, tant leurs fonctionnalités sont proches.

La cave de service

Ce type de cave est principalement destiné à entreposer le vin, mais sur du (très) court terme, par exemple juste avant un bon repas entre amis.

Elle est donc particulièrement indiquée pour des vins dont la teneur en tanin est très faible (c’est ce qui permet à un vin de tenir sur la durée); depuis plusieurs années, on remarque que les vins “à boire rapidement” sont plus populaires, très souvent car les amateurs ne désirent pas attendre avant de boire un bon vin (ou ne disposent pas d’un bon endroit pour entreposer leurs bouteilles).

Parmi les caves de service, on trouve aussi les caves de mises à température, qui ont pour vocation, comme leur nom l’indique, d’amener la bouteille à sa température de dégustation. Le rangement et l’agencement des bouteilles est donc organisé en fonction de la température de dégustation de chacune (certaines caves multi-usages proposent même des compartiments à températures réglables !).  

Les caves de service sont aussi très esthétiques, avec leur porte vitrée et leur éclairage interne (très souvent du moins) et ne font pas du tout tache dans une salle à manger.

Bref, ce type de cave est parfait pour les impatients  !

La cave de conservation

Et c’est à partir d’ici que les Romains s’empoignèrent… car la distinction entre la cave de conservation et celle de vieillissement est infime.

La cave de conservation est destinée à maintenir au frais les vins proches ou déjà arrivés à maturité, pour 2 à 3 ans maximum.

Comme la cave de vieillissement, la cave de conservation est imperméable à la lumière et est dotée d’une température stable. Vous trouverez donc essentiellement des caves dotées d’une porte pleine, moins esthétique certes, mais beaucoup plus efficaces.

La cave de vieillissement

La cave à vin de vieillissement, c’est la version électroménager de la cave traditionnelle. Elle a pour vocation de faire bonifier les vins de façon convenable, de la même manière que dans une cave souterraine.

Température homogène, ventilation et hygrométrie contrôlées, obscurité et…patience, tels sont les maîtres mots pour une bonne maturation à la fois de vos vins rouges et de vos vins blancs (les vins effervescents sont un cas un peu à part, j’y reviendrai) !

Cependant, ce type de cave est généralement assez gourmand en énergie, surtout par rapport à la cave de service. Mais les constructeurs de caves de vieillissement mettent tout en oeuvre depuis de nombreuses années à fournir des appareils moins gourmands et performants (comme c’est le cas dans ce comparatif, où l’on trouve des appareils de consommation de A à A++).

Et malheureusement, c’est aussi le type de cave le plus onéreux ! C’est donc un poids important à prendre en compte avant de vous lancer dans votre recherche.

La forme et la taille

Si les caves à vin de service sont de tailles et formes variables, pour les caves de vieillissement, c’est une autre paire de manches !

La question préalable : où comptez-vous installer votre cave ?

La réponse est importante, car le but d’une cave de vieillissement étant d’entreposer des bouteilles pour maturation, on trouve très peu de caves de petite capacité. Elles sont donc souvent d’une taille qui les rend difficiles à placer sous un bar ou à encastrer dans un mobilier de cuisine (prenez la peine de prendre toutes les mesures si vous souhaitez l’encastrer !).

Pour ce qui est du design, pas beaucoup de variété non plus : la majorité arborent une belle couleur bordeaux (de circonstance) ainsi qu’une porte pleine, ce qui les rend donc moins esthétiques dans une salle à manger ou une cuisine moderne… Les caves à porte vitrée sont peut-être une option intéressante si vous souhaitez mettre votre cave en valeur.

La porte

La porte, c’est l’un des éléments les plus importants d’une cave, car vous devez immanquablement passer par elle pour accéder à vos nectars.

Pour une cave de vieillissement, l’obscurité, c’est LE critère à ne pas négliger. En effet, la lumière (et a fortiori les UV) affectent la maturation du vin. Quitte à investir dans certains cépages bien particuliers, autant leur éviter de “passer” ou de “tourner vinaigre” !

La porte pleine

La porte pleine, hé bien, c’est simple : c’est celle que l’on retrouve sur la majorité des caves de vieillissement. Elle isole parfaitement la cave de la lumière et des écarts de températures qui ont cours à l’extérieur de la cave, et vous permet d’éviter (en grande partie) les mauvaises surprises. 

Elle est souvent moins esthétique, mais elle a surtout le mérite de faire baisser la consommation en énergie de votre cave.

La porte vitrée

Elle est sans conteste nettement plus esthétique que la porte pleine et vous permet, en prime, de toujours avoir un oeil sur vos vins en pleine maturation sous avoir à ouvrir la cave (et donc ne pas trop perturber la température interne).

Mais, l’esthétisme, c’est bien, mais ça ne fait pas tout. Elles ne permettent pas une aussi bonne isolation thermique et lumineuse que la porte pleine, même lorsqu’elles sont conçues en double vitrage et dotées d’une protection supplémentaire contre les UV.

Les caves dotées de ce type de porte sont aussi légèrement plus gourmandes en énergie que leurs cousines à porte pleine.

Votre choix devra dépendre alors non seulement de l’emplacement de votre cave à vin (cave, buanderie, salle à manger, cuisine), mais aussi de votre budget.

La capacité

Vous désirez souvent, quitte à conserver du vin sur une longue durée, à pouvoir en mettre un maximum.

Vous trouverez donc, en toute logique, assez peu de caves de vieillissement de petite capacité (excepté la Liebherr WK66).

Souvent, on vous vante une certaine capacité, entre 150 et 300 bouteilles. Dans ce comparatif, j’ai choisi de ne garder que des caves pouvant accueillir environ 200 bouteilles, qui à mon sens, est déjà une très belle capacité et permet de voir venir, même en cas de “coups de coeur” répétés (oui ça sent le vécu).

En règle générale, pour éviter les mauvaises surprises, il est bon de savoir que le format des bouteilles pris en compte pour le calcul de ce nombre de bouteilles, c’est celui des bouteilles de Bordeaux de 75 cl, qui sont assez petites. Si vous avez tendance à acheter des bouteilles plus imposantes en taille, comme les Bourgogne, ou plus fines, comme les Alsace, vous risquez de ne pas pouvoir mettre la capacité annoncée par le constructeur !

Ainsi, optez pour une cave qui peut accueillir 2 fois ce que vous possédez actuellement.

Les clayettes

Dans ce comparatif, on a pu voir deux sortes de clayettes : celles en bois et celles en métal. Les premières permettent aux bouteilles de garder une plus grande stabilité, tout en étant très élégantes, mais sont souvent conçues pour accueillir des bordelaises (petites encoches dans la clayettes aux dimensions de ces bouteilles). Les secondes permettent de placer à peu près tous les types de bouteilles, mais elles ne sont clairement pas esthétiques !

Sachez que certaines marques, comme Liebherr, Climadiff ou ArteVino, proposent des clayettes supplémentaires dans leur catalogue pour plusieurs de leurs modèles. Idéal donc si vous souhaitez en rajouter quelques unes dans votre cave, histoire de mieux organiser vos rangées de bouteilles et ainsi éviter un glissement des bouteilles…

La température

J’ai déjà vaguement abordé le sujet dans le comparatif : on ne conserve pas tous les vins de la même manière.

Plus un vin souffre des écarts de température (que ce soit chaud ou froid), plus sa maturation sera rapide ou lente, et donc difficile à contrôler. Pour ma part, j’ai déjà eu une mauvaise blague en laissant quelques bouteilles hors de la cave à vin (oui, j’avais cédé à la tentation et n’avais plus de place pour les y mettre…) : les bouteilles étaient soit passées (entendre par là qu’elles étaient presque redevenues de l’eau, point de vue gustatif) soit tournées vinaigre.

C’est un peu pour ça que l’on opte pour une cave de vieillissement : la température, une fois choisie (comptez une moyenne de 12°C) via le thermostat, sera maintenue peu ou prou (petit écart de 2°C possible), quelles que soient les conditions climatiques en dehors de la cave. La plupart des caves sont d’ailleurs prévues pour continuer à maintenir cette température interne pour résister à des températures extérieures allant de 10 à 43°C !

Avec une cave de vieillissement, vous n’avez pas besoin de réajuster la température en cas de décalage, l’appareil le fait pour vous. De plus, la plupart des caves ont opté de nos jours pour un affichage numérique de la température, qui reste réglable à tout moment à l’aide de touches très intuitives.

Sachez également que plusieurs modèles disposent d’une alarme de température, qui s’enclenche une fois que l’appareil détecte une modification de la température (principalement lorsque vous ouvrez la porte).

L’hygrométrie

L’hygrométrie, mais qu’est-ce donc, me direz-vous ? C’est simple : c’est le taux d’humidité présent dans votre cave. Pour assurer ce taux, il faut d’abord vérifier que les parois internes de la cave soient en métal, ce qui permet à l’hygrométrie de rester stable.

Pour un vieillissement correct du vin, on conseille généralement d’adopter un taux d’humidité compris entre 50 et 75%.

Cette humidité a toute son importance : s’il fait trop sec, le bouchon aura la fâcheuse tendance à sécher et à se fissurer, ce qui laissera l’air entrer dans la bouteille. À l’inverse, s’il fait trop humide (soit au-delà des 75%), vous risquez de voir de la moisissure s’installer sur la bouteille et le bouchon (qui peut alors se désagréger dans la bouteille).

Si vous souhaitez contrôler ce taux, il est préférable d’acheter une cave dotée d’un hygromètre intégré.

La ventilation

Pour éviter d’altérer le goût de vos crus, préférez des appareils dotés d’un système d’aération performant.

Certains modèles disposent d’un système d’aération “naturel”, réalisé à l’aide d’une pompe thermodynamique (comme la ArteVino de ce comparatif). Mais à ce jour, le meilleur moyen pour éviter à la fois odeurs et bactéries, c’est le filtre à charbon actif.

À noter toutefois que ce filtre doit être changé chaque année afin de garantir une bonne ventilation au sein de la cave. Il n’est, en prime, pas très cher (pour la Liebherr que nous possédons à la maison, on le paie une trentaine d’euros), surtout par rapport au prix de la cave. Un investissement qui vaut la peine !

Les vibrations

Les vins ont horreur des changements de température, de la lumière et de l’humidité, mais pas seulement : ils craignent aussi les vibrations !

Pour arriver à maturation, il leur faut donc à la fois un bon repos et un calme total. Les meilleures caves disposent généralement d’un système anti-vibrations. Dès le démarrage, vérifiez que le compresseur n’émet pas beaucoup de vibrations.

La consommation en énergie

Comme déjà expliqué plus haut, une cave de vieillissement, ça consomme plus qu’une cave de service. Il est préférable d’opter pour une cave de classe énergétique A, A+ ou A++, mais ne descendez jamais en dessous de la classe B.

La classe A++, par exemple, permet de consommer 40% d’énergie électrique en moins qu’une classe A. Votre cave à vin ne devrait, en principe, pas vous coûter une somme folle en consommation électrique ; je paie, par exemple, 40€ environ par an (et elle est de classe A).

La serrure

Quitte à entreposer une belle collection de crus, autant s’éviter des tentations inutiles…ainsi que les mains chapardeuses !

Certains modèles de caves proposent une serrure à clé, ce qui peut être des plus pratiques. Dans le cas contraire, vous pouvez toujours faire l’acquisition d’un cadenas pour fermer la cave, mais ça reste tout de même moins “discret” que la serrure intégrée à la cave…

C’est aussi beaucoup moins facile à forcer, et autant donné le poids d’une cave pleine (plusieurs centaines de kilos), les voleurs éventuels ne se risqueront pas à l’emporter sans l’ouvrir…

À propos de l'auteur

Delphine Christophe

Que dire de moi? Bonne question... Curieuse, gourmande et passionnée dans la rédaction (et quelques autres choses, mais ça c'est secret).... Le reste, vous le découvrirez par la suite ! ;)

>