Les 6 (vraies) Meilleures TV 4K 2018 – Comparatif Complet

Après plusieurs heures de recherches, j’ai effectué ma sélection des 6 meilleurs TV 4K actuellement disponibles sur le marché.

La tâche n’a pas été aisée : ce marché est ultra-compétitif. Néanmoins, je pense que la LG C7V 55” se démarque comme meilleure TV 4K du moment. C’est en effet le meilleur modèle, au meilleur prix, à proposer la technologie OLED.

Un guide d’achat est disponible à la fin de cet article pour vous permettre d’en savoir plus sur mes méthodes de recherche et, surtout, faire votre propre choix.

Meilleur pas cherMeilleur milieu de gammeMeilleur haut de gamme
TLC U55C7006LG OLED 55 C7VLG OLED 65 E7
TCL U55C7006LG OLED 55 C7V LG OLED 65 E7
~700 EUR~1850 EUR~2940 EUR
Voir sur BoulangerVoir sur amazonVoir sur amazon
Pourquoi Faire Confiance à Notre Sélection ?
Les rédacteurs de Chromebookeur passent des centaines d’heures à rechercher, analyser et comparer des produits afin de recommander ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Nos choix sont faits de manière impartiale, et nous n’acceptons jamais de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. En savoir plus.

Les meilleures TV 4K pas chères

Comme pour beaucoup de produits Hi-tech, l’entrée de gamme est un vrai nid à vipères. Pourtant, parmi les modèles dépassés à tort présentés comme “innovants”, on trouve quelques perles.

Attentions, ce marché est ultra-compétitif, mais, pour ce budget, aucune TV 4K n’est parfaite !

J’ai tâché cependant de choisir des modèles de 55” exclusivement, car leur qualité visuelle est généralement au-dessus de la moyenne et un effort supplémentaire a été fait pour le design.

Il faut cependant le savoir : pour moins de 1000€, il n’y a aucun OLED en vue. Pour les meilleurs écrans du moment, toutes catégories confondues, il faudra se retrouver en milieu et haut de gamme ! Ici, ce sera du LCD LED qui offre une expérience agréable mais ne marquera jamais les meilleurs scores en matière de profondeur des contrastes et de latence.

TCL U55C7006 : la meilleure pas chère

voir prix boulanger

Avantages
Bon rapport qualité-prix
Design audacieux et élégant
Intégration Android TV
Bons niveaux de contraste, bonne qualité visuelle générale
Inconvénients
Enceinte JBL intégrée plutôt médiocre
Dalle VA

Si le fabricant chinois TCL nous a parfois fortement déçus dans le passé, sa version 2017 de la TV 4K a vraiment corrigé le tir. A moins de 1000€, il offre un rapport qualité-prix réellement intéressant.

C’est tout d’abord le design qui m’a interpellé avec ce modèle, car il est franchement original: de loin, la télé donne l’impression d’être un panneau très mince. L’écran est monté sur deux pieds en V plutôt étroits, en chrome brillant. Le tout se distingue par sa sobriété et son élégance.

Par contre, malheureusement, elle ne tient pas sur toutes les tables : il faut au minimum 20cm de large. Mais la télé en elle-même ne mesure que 5cm d’épaisseur, une performance technique admirable pour un écran à ce prix.

Un des éléments les plus surprenants, c’est que, là où la plupart des constructeurs ont opté pour des enceintes cachées – souvent derrière l’écran sur les parties latérales – le TCL affiche fièrement une barre de son JBL sur toute la longueur.

Tous les branchements se trouvent sur la partie de gauche, contenue dans un boîtier qui favorise – un peu – le câble management. La connectique est sensiblement similaire à celle du Samsung MU6175 que j’aborde juste après. On y retrouve trois entrées HDMI 2.0, un port d’antenne et satellite, un port ethernet et une sortie Jack.

La dalle de 55” a été construite avec la technologie VA. Je vous invite à consulter mon guide d’achat  pour connaître les problèmes que ce type de choix implique, notamment en matière de qualité d’image à un angle important.

Si elle est en revêtement brillant – ce qui est du meilleur goût quand elle est éteinte – le revêtement antireflet fait plutôt bien son travail. Il faut cependant limiter l’exposition à la lumière directe, qui impacte plus ce type d’écran que ceux qui sont mats.

La qualité du LCD en revanche est plutôt impeccable. Les taux de contrastes sont stupéfiants pour cette gamme de prix, souvent semée de fuites de lumières et de “clouding”. La luminosité maximale est bien supérieure à celle du Samsung MU6175, et offre un vrai confort.

En ce qui concerne la colorimétrie, elle est tout simplement proche de la perfection : TCL a fait de gros progrès dans ce domaine. Les couleurs sont vives, fidèles et bien équilibrées.

Il y a bien un point faible : la dalle n’offre que 50Hz de taux de rafraîchissement, ce qui est en-deçà de la norme qualité – 60Hz. Du coup, on constate de légers flous de mouvement. Ça mine un peu l’effort qui a été fait pour réduire le temps de lag, qui fait partie des arguments de TCL pour présenter ce modèle comme “polyvalent” (Comprenez ici : qui convient aussi gaming. À part les jeux lents qui n’impliquent pas trop de mouvements, c’est loin d’être le cas !)

Point de vue son, elle vaut quoi la jolie barre JBL sous l’écran ? Je la trouve en fait plus esthétique qu’efficace. Avec une puissance de 12W le résultat ne casse pas des briques… Et il ne rivalise pas avec une bonne barre de son d’entrée de gamme !

Au final, les voix sont intelligibles, mais les basses sonnent creux, avec des faiblesses également relevées dans les aigus. C’est peut-être dommage d’avoir mis en avant une enceinte intégrée si elle n’est pas d’une qualité suffisante, parce qu’on peut bien en rajouter une, mais ça va faire doublon…

Une autre nouveauté apportée par l’U55C7006, c’est la fonction Smart TV Android, puisque TCL est maintenant de mèche avec Android TV, rejoignant ainsi la grande famille avec Sony et Philips.

Les applications Android sont assez complètes, avec notamment une très bonne intégration de VLC (et sa tolérance de formats qu’on lui connaît – un grand confort !). Ce sur quoi on peut donc juger cette TV 4K, à la rigueur, c’est donc son hardware. Et avec 2Go de RAM, 16Go de stockage et un processeur MediaTek à quatre cœur, on en a pour notre argent. Ce n’est pas une bête de compet’, mais c’est néanmoins un rapport qualité-prix très avantageux.

Elle intègre également une connectique Bluetooth et WiFi. Mon seul regret serait l’absence de commande vocale. Elle existe bien de manière logicielle sur Android TV, mais il n’y a pas de microphone sur la télécommande. Dommage !

Au final, TCL entre officiellement dans la cour des grands. Son nouveau téléviseur est un des plus compétitifs dans la gamme à moins de 1000€ : en hardware, on ne peut pas rater le gros travail d’amélioration qui permet de parvenir à de telles performances graphiques, et en software, l’intégration d’Android TV en fait un modèle tout à fait confortable et complet à utiliser. Mais on est encore un peu loin de l’usage que l’on peut faire d’une TV de nos jours : pour le gaming, le graphisme, ou même la bureautique, il y a mieux… à condition d’augmenter un peu son budget !

Samsung UHD UE55 : La qualité Samsung à petit prix

Meilleure TV 4K Samsung UE55

Avantages
Bon rapport qualité-prix
Design audacieux et élégant
Bons niveaux de contraste, bonne qualité visuelle générale
Inconvénients
Enceinte JBL intégrée plutôt médiocre
Dalle VA

Lancée en avril 2017, la gamme MU6 de Samsung a pour vocation de mettre le meilleur de l’UHD à la portée de toutes les bourses. Et si les fonctionnalités ne sont pas légion, elle embarque néanmoins la SmartTV !

La MU6175 a un look plutôt classique, mais il y a plusieurs points positifs à relever en matière de design. Contrairement à beaucoup de modèles d’entrée de gamme, je note le soin qui y a été apporté : on peut l’attribuer au fait que le design est commun à tous les appareils de la gamme MU 6.

Le pied prend très peu de place, et c’est assez admirable – malgré une protubérance à l’arrière d’un peu moins de 20 centimètres. La stabilité est fiable tout en limitant la surface utilisée : il convient à la plupart des tables télé sans problème.

Le choix de placer les branchements sur le côté de la télé est également fort pertinent : l’avantage d’un pied étroit est de pouvoir la coller au mur, sans pour autant plier ou abîmer les câbles.

On y retrouve par ailleurs l’essentiel de la connectique : une prise Ethernet, trois prises HDMI 2.0, deux USB 2.0, un port coaxial et un port audio optique. Bien évidemment elle offre un support HDR10, le standard utilisé notamment par le Blu-Ray et les consoles de jeux les plus récentes.

Par contre, niveau performance, autant être clair dès le début : cette télé, comme de nombreux écrans à moins de 1000€, dispose d’une dalle VA. Pour rappel, le principal avantage du VA, c’est la qualité d’image à un angle de 90 degrés – c’est à dire quand on se trouve exactement en face de la télé.

Ce type de technologie LCD présente un problème majeur : les couleurs et les contrastes sont en roue libre à un angle inférieur à 50 degrés. Comprenez : si vous regardez la télé depuis le côté, la qualité d’image en prend un sacré coup.

La plupart des télévisions VA, notamment celles de Samsung, parviennent à limiter les pertes jusqu’à 90 degrés de visionnage. C’est-à-dire qu’on peut voir l’écran en diagonale à 45 degrés de chaque côté. C’est globalement comme ça qu’on la regarde tous.

Au-delà, on constate une chute de la colorimétrie, des taux de noir et de la luminosité qui dépasse les 40% : l’image perd donc lourdement en visibilité.

Maintenant, il faut parler de cette fameuse qualité d’image : elle marque de bons points, mais ne présente pas les meilleures performances dans tous les domaines.

Je n’ai pas constaté de fuites de lumières majeures, ni d’irrégularités dans les noirs. C’est pourtant un des défauts majeurs du LCD. Les contrastes sont donc très satisfaisants.

Cependant le niveau de luminosité est un peu faiblard par rapport à d’autres modèles. Rien qui ne va gêner la plupart des gens, mais une différence notable pour ceux qui sont habitués aux meilleures TV 4k.

Le nombre de couleurs affichées est relativement bas, et manque un peu de saturation. La fidélité reste satisfaisante, simplement n’utilisez pas cette télé pour du travail graphique.

Enfin, malgré un taux de rafraîchissement à 60Hz qui ne ravira pas les gamers les plus réactifs, la MU6405 dispose du BFI, ou “Image Flicker”. Ça consiste à insérer des flashes noirs entre chaque image, ce qui réduit le flou de mouvement. En revanche, le nombre d’image par seconde est en-deçà de ce que peuvent offrir les TVs pour gamers, qui carburent plutôt à 120Hz.

Dans l’ensemble, donc, on voit vite où Samsung a fait ses économies. La technologie VA utilisée n’est pas la meilleure de nos jours, mais malgré quelques faiblesses dans la puissance de la luminosité, de bonnes performances générales permettent de redresser le tir.

Sinon, comme je l’ai annoncé, la puissance et la fidélité sonores sont un point qui va souvent décevoir sur les modèles d’entrée de gamme. Et dans ce cas-ci, les résultats sont effectivement assez moyens. Les basses sont beaucoup trop présentes, même si les mediums et les voix offrent une bonne fidélité.

À un volume plus élevé (c’est à dire à plus de 80 décibels), les performances ne sont pas satisfaisantes. On préfèrera généralement investir dans une barre de son séparément.

En ce qui concerne la SmartTV de Samsung, elle roule sans surprise sur leur nouvelle version de Tizen, aussi appelée Smart Hub. L’interface est agréable, optimisée pour leurs meilleurs modèles, et c’est une des valeurs ajoutées des télés Samsung. Sur la télécommande, on trouve un petit microphone pour les commandes vocales qui corrige globalement tous les défauts ergonomiques de l’interface Samsung. Notamment le besoin de circuler manuellement dans les menus pour changer le moindre paramètre…

Dans les apps, on bénéficie d’Amazon Vidéo, Netflix, Youtube, mais aussi d’une foule de jeux et de services qui ont enrichi la plateforme SmartHub depuis maintenant quatre ans. Il est à noter qu’en plus d’une connectique Ethernet, cette télé dispose d’un WiFi et d’un Bluetooth intégré.

Pour conclure, je dirais qu’il n’a pas été évident de sélectionner la TV 4K Samsung qui offrait le meilleur rapport qualité-prix. La plupart des autres modèles de la gamme MU 6 dépassent les 1000€ ou marquent quelques mauvais points.

Celle-ci se situe dans une bonne moyenne. Parce qu’elle ne fait “que” 55”, on peut concentrer son budget sur d’autres caractéristiques importantes. Bénéficier d’une interface SmartTV haut de gamme est indubitablement un plus.

Les meilleures TV 4K de milieu de gamme

J’ai à nouveau, dans cette gamme, tenté de choisir des modèles de 55” exclusivement. Les TVs de ma sélection disposent – bien entendu – de la technologie SmartTV avec des firmware similaires à ceux du haut de gamme, une connectique qui permet d’en tirer le meilleur et une puissance suffisante. Leur qualité visuelle est au-dessus de la moyenne et un effort supplémentaire a été fait pour le design.

LG OLED 55 C7V : la meilleure milieu de gamme

Prix
1 388,00 EUR
Avantages
Affichage OLED irréprochable
Ultra-fin
Navigation intuitive
Bon choix pour gamer (120Hz, pas de latence)
Inconvénients
Enceintes correctes, sans plus
Branchements à l'arrière

Il faut, pour le moment, frôler la barre des 2000€ pour pouvoir commencer à parler du OLED. Et ça ne vaut pas toujours le coût ! J’ai pris soin ici de sélectionner un écran OLED qui mise sur quelques avantages: design, colorimétrie, qualité d’image… Malgré quelques faux pas, le C7V de LG se hisse sans peine en top qualité-prix du moment.

(NB : Je sais que le modèle supérieur, l’OLED 55C8 est sorti au printemps 2018, et qu’il est très prometteur. Mais je préfère attendre plus de retours quant à son utilisation effective avant de le hisser dans ma sélection des meilleures TV 4K !)

Niveau design, l’OLED 55 C7V fait preuve d’une très grande finesse. Le bord le plus épais mesure 5 cm ; vers le haut de l’écran, c’est tout au plus quelques millimètres ! C’est aussi ça, la technologie OLED.

Avec une telle optimisation, on aurait bien aimé pouvoir le monter sur un mur, mais contrairement au Samsung, le revêtement arrière n’est pas uniformément de la même épaisseur.

Le pied est sobre, en métal brossé. Il faut compter environ 25 à 35cm de largeur pour votre table basse, cependant. Après les montants discrets de Samsung, celui-ci, très clair, semble ressortir un peu plus de l’écran noir, super noir, OLED.

La connectique non plus n’est finalement pas la mieux foutue. Si trois des quatre prises HDMI se trouvent sur le côté, de même qu’un USB 3.0, l’essentiel des branchements se fait à l’arrière de la télé. On y retrouve un autre USB 3.0, un 2.0, un WLAN, une entrée antenne, un audio digital et un Ethernet.

Du coup, on s’attend à ce que cette TV 4K LG brille vraiment. Et effectivement, la qualité d’image a permis au C7V de se démarquer comme un des meilleurs modèles de l’automne 2017.

Le OLED permet des taux de contrastes inégalables (je vous explique pourquoi dans le guide d’achat). Les noirs sont intenses, les contrastes sont parmi les meilleurs possibles, et les fuites de lumière sont inexistantes. La technologie OLED fait bien son travail de distinction des pixels. Dans le même temps, la luminosité est meilleure que les écrans LG de la gamme B6 et B7, qui marquaient déjà de bons scores dans ce domaine. Si elle est un peu inférieure à ce que certaines très bonnes dalles IPS peuvent fournir, le revêtement antireflet fait un excellent travail pour en tirer le meilleur, même dans une pièce lumineuse.

Puisqu’on sort du monde des dalles VA, les angles de vue sont beaucoup plus généreux. Jusqu’à 60 degrés, on continue de percevoir les couleurs et les contrastes avec une fidélité plutôt satisfaisante.

Car en matière de colorimétrie aussi, le C7V marque d’assez bons points, malgré un léger déséquilibre des rouges et des bleus. Les amateurs de balances de couleur pourront aisément modifier ça depuis les paramètres, et l’ensemble est plutôt intuitif. En bidouillant un peu, on peut obtenir une colorimétrie assez proche de la perfection – sauf pour les graphistes exigeants.

La gestion du flou de mouvement est également au top. Quand on sait que le taux de rafraîchissement atteint 120Hz, et que comme toutes les TV OLEDs, le temps de réponse est proche de l’instantané… On tient peut-être un des champions gamer du moment.

L’autre bonne surprise de cette TV LG, c’est qu’elle a un assez bon son ! Pour un écran ultra-plat, c’est assez insolite. Les plus intransigeants, dont je fais partie, exigeront néanmoins une barre de son.

La cause ? Des basses trop présentes, et des aigus qui ramollissent un peu, surtout à un volume élevé. En attendant le son est d’une lisibilité correcte, et offre une bonne amplitude.

Au niveau de la SmartTV, j’ai ici l’occasion de vous parler du troisième OS en la matière. Le WebOS de LG a été un des premiers à être implémenté sur une télé, et on peut voir que beaucoup de chemin a été parcouru. L’ergonomie de la navigation est, pour le moins, très bien soignée : il y a peu de boutons sur la télécommande, et c’est bon signe.

Comme elle embarque – bien entendu – le WiFi et le Bluetooth, on peut facilement se promener sur les différents services proposés : Hulu, Amazon, Netflix, Youtube, Google Play, et une belle flopée d’applications francophones, notamment d’actualités et de météo. La bibliothèque est confortablement remplie.

Les options de paramétrage sont très satisfaisantes : elles sont à la fois complètes et intuitives, ce qui permet de tirer le meilleur en matière d’image sans avoir un diplôme d’ingénieur en audiovisuel. Et c’est assez rare pour le souligner !

Au final, si le design n’est pas le point le plus fort de la C7V 4K de LG, elle s’en tire bien. Et sur le reste, elle excelle. Il s’agit tout simplement de la meilleure TV du moment à moins de 2000€. Et quand on connaît les imperfections des modèles moins chers, tout comme l’envolée du haut de gamme depuis 2016 – jusqu’à 8000€ – il n’est pas difficile de se rendre compte que c’est le meilleur rapport qualité-prix du moment.

PHILIPS 55POS9002 : un nouveau processeur pour un OLED réussi

PHILIPS 55POS9002

voir prix boulanger

Avantages
Design très fin
Système Ambilight
Bonne qualité visuelle générale
Inconvénients
Qualité audio médiocre

Sorti en août 2017, le 55POS9002 est le second téléviseur OLED de Philips. Disposant de la technologie Ambilight, ce modèle se distingue de son prédécesseur par l’ajout d’un nouveau processeur, le Philips P5, ce qui apporte une expérience toute autre dans le traitement de l’image.

Côté design, ce téléviseur fait encore plus fort que le LG OLED 55 C7V, puisque son épaisseur est seulement de 4,8 cm. Par contre, il est muni d’un pied central d’une profondeur de 22,8 cm, donc il nécessite tout de même un certain espace de placement.

On retrouve 2 des 4 prises HDMI sur le côté, aux côtés de deux ports USB (dont un USB 3.0), d’un port PCMCIA (pour glisser une carte décodeur) et une sortie casque. La sortie audio numérique optique, le port Ethernet et une entrée antenne. Somme toute, c’est assez classique à ce niveau.

Avec ce modèle, Philips nous offre un téléviseur où la qualité d’image est à nouveau au rendez-vous (après tout, c’est ce qu’on attend d’une TV 4K non?).

Pourtant, on retrouve ici une dalle de 2016, la même que celle qui avait été exploitée par le LG 55B6V, soit une version antérieure à celle utilisée dans le téléviseur LG que je vous ai présenté ci-dessus.Mais, avec son revêtement antireflet efficace, cette dalle semi-brillante fournit un excellent résultat même dans une pièce lumineuse.

C’est à nouveau la technologie OLED qui est ici exploitée. Du coup, les couleurs sont justes, la colorimétrie est correctement équilibrée, et les contrastes sont simplement époustouflants, même quand on aime regarder la TV dans le noir complet.

J’en viens maintenant à ce fameux processeur P5. Il s’agit du premier processeur de traitement d’image maison développé par Philips. Son intérêt est de permettre l’affichage d’un contenu Full HD sur une dalle Ultra HD sans aucunement dénaturer la source originale. Le résultat est une image Full HD incroyablement détaillée, tout en corrigeant la netteté, en réduisant les effets de flous parfois produits avec la technologie OLED lors de mouvements trop rapides que pour que l’oeil les suive.

Un petit plus de ce téléviseur par rapport à d’autres de ma sélection, c’est son système Ambilight. A l’origine, il permet de projeter les couleurs de l’image présentes à l’écran sur 1-2-3 ou 4 côtés, en fonction du modèle (en l’occurrence c’est 3 ici: les côtés latéraux et le haut). Mais il a été amélioré au cours des années pour devenir vraiment polyvalent sur le 55POS9002: on peut programmer une variation de la lumière d’ambiance en fonction du contenu ou du son diffusé à l’écran, ou encore le relier à un environnement Hue, les ampoules connectées pour participer à l’ambiance de la pièce.

Par contre, ce qui m’a fortement déçu est la qualité audio fournie ici par Philips : avec une puissance de seulement 30 W, le rendu est assez médiocre, et l’investissement dans une barre de son sera fortement recommandé.

Pour la Smart TV, Philips fait partie, comme je vous l’ai dit, de la grande famille Android TV. On retrouve donc ici la multitude d’applications proposées par cet OS. En bonus, Philips a intégré ses propres menus, ce qui nous permet d’accéder rapidement aux réglages de la TV. Un usage user-friendly qu’on ne peut que souligner !  La télécommande, elle, dispose d’une commande vocale – c’est un plus, on s’y fait vite ! – et d’un clavier complet sur sa surface arrière qui vient simplifier certaines opérations comme la saisie du mot de passe WiFi. En effet, cerise sur le gâteau, la TV elle-même offre un support WiFi et Bluetooth. En clair, c’est un très bon bilan en matière d’ergonomie.

Au final, si ce n’est sa qualité audio, le Philips 55POS9002 se révèle être un excellent téléviseur, avec une belle qualité d’image. On souligne l’originalité apportée par la marque avec son système Ambilight, qui ne peut que séduire les amateurs d’ambiance lumineuse.

Les meilleures TV 4K haut de gamme

Vous l’avez compris, deux domaines nous laissent un peu sur notre faim si on se concentre sur des modèles à moins de 2000€.

Le premier, c’est la taille de l’écran : plutôt capée à 55”, on peut maintenant se permettre toutes les folies. Certains modèles atteignent 75” !

Le second, c’est la qualité audio. Avec un investissement plus important, on peut désormais s’attendre à obtenir une barre de son intégrée. Nul miracle cependant, on ne peut pas tout avoir ! Les amateurs de Home Cinema préfèreront toujours un matériel sonore adéquat.

LG OLED 65 E7 : la meilleure haut de gamme

Prix
3 395,00 EUR
Avantages
Excellent affichage OLED
OLED ultrafin avec image haute qualité
Design très soigné
Bon choix pour gamer (120Hz, pas de latence)
Enceintes très satisfaisantes
Inconvénients
Les branchements impactent le design
Prix élevé

Si ce modèle, en de nombreux points, est similaire à la C7V, la LG OLED 65 E7 constitue sans aucun doute le meilleur rapport qualité prix dans le domaine des très – très – grands formats.

Niveau design, on remarque sans pein l’effort fourni par LG depuis le modèle C7V, pour affiner les bords au points qu’ils disparaissent presque. La dalle semble flotter au-dessus de son pied.

La barre de son gris anthracite sous l’écran ne gâche rien, si ce n’est que j’aurais souhaité un pied moins visible. Comme sur la C7V, le choix d’un support gris clair entre en contraste avec une TV qui vante l’intensité de ses noirs.

La LG E7 n’est, par contre, pas la plus fine, avec une épaisseur de presque 6cm en bas (mais pour compenser, cette épaisseur devient quasi nulle en haut).

Les branchements sont principalement placés à l’arrière, ce qui n’incite pas à un cable management sans défauts. D’autant que la finesse des bords ne donne pas très envie de placer les 4 câbles HDMI et les deux USB 3.0 sur le côté : ils dépassent alors de la silhouette impeccable de la télé. Mais je suis peut-être un peu maniaque avec ça.

Dans les branchements arrière, on retrouve une WLAN, un port IN et un port optique audio.

Sur beaucoup de points, la LG E7 affiche les mêmes performances que ses concurrents OLED. C’est aussi parce que le OLED est une technologie assez carrée : il n’y a pas de lag, les noirs ne pourraient pas vraiment l’être plus, les contrastes sont bien définis et le flou de mouvement est quasiment inexistant.

Il faut donc parler du seul point qui fâche un peu : la persistance. C’est quand une image fixe affichée trop longtemps laisse une sorte d’empreinte sur l’écran pendant quelques secondes. Bien que le phénomène soit parfaitement inoffensif, la LG E7 a un taux de persistance assez élevé.

En matière de colorimétrie, le résultat est à peine en-deçà de la Bravia A1, dont je vous parle juste après, avec une fidélité des couleurs admirables.

Avec 120Hz de taux de rafraîchissement natif et un flou de mouvement quasi inexistant, la LG E7 est aisément taillée pour le gaming.

NIveau son, on n’atteint pas le niveau d’une barre de son indépendante, mais la LG E7 se défend plutôt bien. L’effet stéréo, augmenté par la bonne optimisation directionnelle, permet de passer un très bon moment. Les plus exigeants voudront ajouter du matériel sonore, mais ce sera satisfaisant pour la plupart des téléspectateurs.

La fidélité sonore est d’autant plus appréciable qu’elle varie très peu en fonction des volume et offre une lisibilité constante, sans rien perdre de la profondeur et de l’éclat du son.

Enfin, La LG E7 dispose du même OS que la C7V. La télécommande dispose, comme pour la Philips 55POS9002, d’une commande vocale – je vous ai dit qu’on s’y faisait vite ? – et la TV offre également un support WiFi et Bluetooth. À nouveau, le bilan ergonomique est excellent.

Au final, ce modèle dispose d’une des meilleurs images que vous pourrez obtenir pour un investissement de moins de 4000€ et dans une taille honorable de 65”. Mais si vous ne cherchez pas spécialement ces caractéristiques, vous allez sans doute préférer la C7V.

C’est toutefois la meilleure TV 65” actuellement disponible, et ce à un prix – finalement – assez compétitif.

Sony Bravia A1 : Une excellence OLED

voir prix boulanger

Avantages
Excellent affichage OLED
Ultra-fin
Peut être montée sur un mur
Design minimaliste superbe
Bon choix pour gamer (120Hz, pas de latence)
Inconvénients
Ecran légèrement incliné (4 degrés)
Prix un peu élevé

Sony aussi s’est mis au OLED avec sa gamme Bravia, et le résultat est saisissant. Avec une qualité comparable à celle du LG C7V, pourquoi ne pas l’avoir élu en première place ? A cause de son prix, qui s’explique néanmoins par une qualité générale proche de l’irréprochable.

(Je tiens à préciser à ce sujet que je suis conscient qu’un nouveau modèle est paru depuis, le KD-55AF8, et ce à un prix bien plus abordable. Mais à nouveau, et comme je l’explique dans mon guide d’achat, je préfère lui donner quelques mois de vie avant de penser à l’intégrer à cette sélection)

Vous le remarquerez tout de suite sur le Bravia A1 : il n’y a quasiment pas de dalle. Tirant le meilleur du OLED et de sa compacité, Sony s’est efforcé de faire un écran qui évoque plus une dalle de verre qu’une télévision. Et il est d’une finesse impressionnante

L’effet est renforcé par le choix qui a été fait en matière de pied. Au lieu d’un montant qui surélève l’écran, Sony a préféré donner un double rôle au support mural en permettant de l’incliner. Un peu comme un cadre photo.

Résultat : de face, la télé semble délicatement posée sur le meuble, avec une élégance et une discrétion difficile à égaler. Le parti-pris n’est cependant pas dénué de défauts. D’abord, quoi qu’on en dise, la télé est bel et bien un peu inclinée vers le haut, même si c’est peu notable lorsqu’elle est allumée. Mais surtout, ce n’est pas la méthode la plus compacte : il faudra pas moins de 35cm d’espace en largeur sur la table.

Petit point malin : la plupart des branchements se font sur le pied directement, et ils sont presque tous inclinés vers le bas. Ça conviendra tant à ceux qui posent la TV qu’à ceux qui la montent sur un mur.

On y retrouve 4 prises HDMI 2.0, trois ports USB dont un 3.0, un Ethernet, un port IR, un composite, un jack 3.5 et une prise audio optique. L’essentiel est là.

Parlons à présent performances. Comme je l’ai déjà précisé, le principal attrait de l’OLED est d’offrir des taux de contrastes proches de l’absolu. Il en va de même pour les fuites de lumière – inexistantes – et l’intensité des noirs.

Le petit point négatif, c’est la luminosité, un peu plus faible que plusieurs concurrents. C’est assez dommage, d’autant que le problème semble partiellement logiciel : c’est le HDR qui a tendance à faire un peu de zèle dans la baisse de luminosité.

La finesse des couleurs est, quant à à elle, impeccable. Grâce à la mise à jour prochaine du software Sony, il pourra prendre en charge le Dolby Vision, qui fait monter le standard 10-bit du HDR10 à 12-bit. En clair, encore plus de couleur.

Si elles sont d’une fidélité très confortables avant calibration, un peu de bidouillage permet de l’amener à un niveau qui conviendra à la plupart des graphistes.

D’autant que le Sony Bravia A1 s’en sort très bien avec les mouvements aussi. Comme la plupart des écrans OLED, il propose un temps de latence quasi inexistant, avec un système d’extrapolation qui permet un rendu naturel jusqu’à 120 fps.

NIveau sonore, vu qu’on a mis un pied dans le haut de gamme, je m’attends clairement à ce que la qualité soit au rendez-vous. En l’occurrence, Sony marque des bons points avec l’optimisation directionnelle du son.

Et d’un point de vue plus technique, ce n’est pas moins admirable. Plutôt calibré sur les voix, elle aura tendance à faire ressortir les mediums. Comme beaucoup d’enceintes intégrées, elle a tendance à surjouer les basses et à diminuer un peu les aigus à un volume élevé. Mais avec un volume maximum de 90dB, le confort est assuré pour ceux qui ne cherchent pas un effet Home cinéma exceptionnel – et qui veulent bien se passer d’une barre de son !

Comme je vous l’avais dit plus tôt, Sony aussi tourne sur Android TV. Ce n’est pas la meilleure plateforme pour naviguer, mais c’est une des plus complètes en matière d’applications. À, nouveau, la présence d’un micro sur la télécommande est un plus pour ceux qui veulent éviter de passer par les nombreux menus pour chaque action.

Au final, si le Bravia A1 avait été juste un poil moins cher, ça aurait été le grand vainqueur de cette sélection. Design avantageux et assez audacieux, qualité d’image proche de la perfection, connectique complète et possibilité de le monter sur un mur : cette TV est à la fois une des plus élégantes et des plus complètes. Autant vous dire que je suis impatient d’avoir plus de retours sur le nouveau modèle car s’il apporte autant de qualité pour un budget bien moindre, je sauterai dessus sans hésitation.

Comment choisir votre TV 4K ?

J’espère que vous n’avez pas trop raté les grands changements qui sont apparus dans le monde de la TV ces dernières années ! Sinon, pas de panique : je suis là pour faire un recap’, et pour aller plus en profondeur.

Les fiches techniques sont intimidantes, les vendeurs nous embrouillent avec des caractéristiques qui ne relèvent que du marketing et une foule de sous-marque essaient de faire passer de mauvais produits en douce dans la foulée.

Pourtant, il est possible d’identifier une excellente télé assez rapidement, si l’on sait ce qui se cache derrière chaque dénomination (et que l’on sait éviter les pièges !)

Quelles sont les caractéristiques importantes pour une TV 4K ?

La règle d’or est de ne pas se laisser distraire par les fiches techniques de produits qui en rajoutent beaucoup trop pour ne rien dire. LG “Super” UHD, ULED, UltraHD PREMIUM, SUHD TV… Il est parfaitement légal d’inventer un label qui sonne comme une innovation révolutionnaire dans le monde de l’UHD. Mais en fait, 4K, c’est 4K. Le reste, c’est en fait assez prévisible.

Les différents types d’écrans

J’ai abordé ce sujet régulièrement en parlant des différentes TV. Et pour cause, il y a eu du nouveau !

D’abord, le plasma est mort. N’achetez pas de télévisions plasma. L’avenir se partage entre le LED LCD et l’OLED.

La technologie LCD utilise une série de diodes (des LEDs précisément) pour éclairer l’écran. Elles sont placées tout le long de celui-ci, de manière à apporter des zones d’ombres et de lumière optimales.

Du coup, si vous ne vous aventurez pas dans des gammes de prix relativement élevées , tout cela va manquer de précision. Les contrastes sont assez corrects, mais rien ne vaut le vrai champion dans le domaine, l’OLED.

Attention ! Le QLED n’est pas du OLED ! C’est simplement une technologie appelée “Quantum Dot” LCD. Elle offre une illumination de l’écran plus précise et moins de fuites de lumière, mais ce n’est pas encore le meilleur.

Contrairement au LCD, la technologie OLED illumine chaque pixel individuellement : quand un pixel est noir, il est vraiment noir. C’est le choix à faire si vous voulez une TV qui restera le meilleur investissement pour longtemps. En effet, la plupart des médias vont progressivement transiter vers cette technologie, puisque les contrastes sont absolus.

Dans ce domaine, LG est passé maître, mais gardez l’oeil ouvert. Panasonic, Philips et Sony se sont lancés dans l’aventure depuis 2017 environ – avec un succès variable.

Il faudra compter en moyenne 500€ de plus pour un écran OLED.

Leur principal défaut, il faut le dire, c’est le risque de burn-in sur la durée. Le burn-in, c’est un phénomène de persistance de l’image qui touche les téléphones et les petits appareils utilisant un écran OLED. Si une image reste fixe trop longtemps, elle « s’imprime » durablement dans l’écran est demeure en filigrane. C’est ce qu’on appelle le “ghosting”. Ne vous jetez donc pas sur les écrans OLEDs à un prix trop compétitif. En cas de doute, le conseil est plutôt simple : visez une TV 4K qui est sortie il y a au moins 6 à 10 mois, et tapez dans Google son nom + burn-in. S’il y a des résultats positifs et alarmants, rangez la carte bleue. C’est pas la bonne !

Autre inconvénient – moins contraignant : leur luminosité est légèrement plus faible que sur la plupart des écrans LCD. Mais personnellement, je trouve que les taux de contrastes sont suffisants pour ne pas courir après un éclairage exagérément élevé.

Les différents types de dalle

A l’exception des OLEDs, qui utilisent une technologie particulière – et peuvent ainsi se parer du GorillaGlass souvent présent sur les smartwatches et smartphones – les dalles de TVs sont sensiblement les mêmes que pour les écrans PC.

Pour rappel, on a donc trois grandes catégories :

Les écrans TNs sont les plus anciens, mais toujours aussi populaires dans les produits d’entrée de gamme. Ils affichent une latence particulièrement faible, ce qui en fait un bon choix pour le gaming. Leur luminosité est plus haute et moins gourmande en énergie. Ils demeurent par ailleurs les moins coûteux. En contrepartie, l’angle de vue est lourdement impacté, comme on l’a déjà dit. La colorimétrie, le contraste et la luminosité ne sont assurés que si le spectateur se trouve exactement devant l’écran.

Les écrans IPS ont souvent une colorimétrie plus précise et offrent un angle de vue plus large. Mais leurs noirs sont moins intenses et, en conséquence, leur contraste est moins avantageux. Les nouvelles dalles IPS offrent un bon niveau de réactivité.

Les  écrans VA combinent les avantages de l’IPS et du TN. Mais leur temps de latence est un peu plus long que les autres, tandis que leur angle de vue est d’une qualité discutable. La question du “ghosting” écarte généralement les dalles VA du monde du gaming.

La compatibilité HDR

C’est une option dont on entend progressivement parler, notamment dans le monde de la photographie pour smartphone. Si vous voulez acheter une TV et ne pas regretter votre achat dans 6 mois, il est impératif d’en choisir un équipé de la technologie HDR. (C’est le cas de tous les modèles que j’ai sélectionnés ici.)

Aussi appelé “High Dynamic Range”, c’est un peu le nouveau hype dans le monde visuel. Aujourd’hui la majorité des TV à plus de 800€ en disposent : sinon, n’achetez pas !

Le HDR améliore deux des données les plus importantes pour juger de la qualité graphique d’un écran. Le contraste, et la colorimétrie. Le HDR va corriger numériquement l’éclairage des parties qui doivent être plus lumineuses, et de manière générale donner plus de profondeur à l’image. Et comme une image vaut mille mots, voici ce que ça donne :

Pas mal, non ?

Quel est le meilleur OS pour SmartTV ?

De plus en plus de télévisions disposent du label “SmartTV”. Comme un Smartphone, elles sont connectées et offrent accès à tout un panel d’applications. Et comme un Smartphone, il faut être doublement attentif à l’OS utilisé par votre télévision : elle va déterminer les services auxquels vous aurez accès, son ergonomie et le sérieux de sa mise à jour.

Test et avis d’Android TV – Champion des Applications

La version TV d’Android, pour faire simple, présente à peu près les mêmes avantages et inconvénients que la version mobile. Il y a une très bonne sélection d’applications compatibles. Evidemment, vous trouverez Netflix, Youtube et une petite application de météo. Mais vous trouverez également une version de VLC, dont je suis personnellement fan pour l’ergonomie et la compatibilité média.

Cet OS prend en charge la commande vocale, donc si vous ne savez pas quoi regarder vous pouvez dire à votre télécommande “Meilleure série 2017” et la laisser vous guider. En plus, Android TV intègre un système similaire à Chromecast pour streamer votre contenu d’une plateforme à l’autre.

Les mises à jour régulières d’Android TV lui permettent d’être un des plus indémodables. Pour le moment, ce n’est pourtant pas le plus ergonomique en matière de navigation.

Test et avis de Firefox TV – Simple, clair, minimaliste

Panasonic s’est payé le système Firefox TV fin 2016. Mozilla a développé une plateforme colorée, sympathique et intuitive. Il y a moins d’applications que sur Android TV mais l’essentiel y est : Netflix, Amazon Instant Video, Youtube, AccuWeather, iPlayer, iTunes…

La plateforme semble malgré tout sur le déclin, il faudra surveiller son évolution début 2018.

Test et avis de Samsung Tizen – Une alternative pour la compatibilité smartphone

Samsung avait d’abord développé Tizen pour ses montres et bracelets connectés. Le constat est à peu près le même que sur ces appareils : c’était culotté, mais il faut admettre que ça marche.

A côté d’Android TV et de Firefox TV, l’interface paraît plus sérieuse, tout en restant très lisible. Les options de paramétrages sont assez étendues, et de plus en plus d’applications travaillent à une compatibilité avec Tizen. Sa connectivité avec un smartphone est bien optimisée, notamment avec les Smartphones Galaxy qui utilisent une base Tizen.

On lui reprochera cependant des fonctionnalités un poil plus limitées qu’Android TV et, à l’heure actuelle, moins d’applications.

Test et avis de LG WebOS – Le meilleur OS pour SmartTV ?

Avec l’arrivée de WebOS en 2014, LG s’est offert un renouveau. Et ça cartonne, notamment grâce à des mises à jour conséquentes. La navigation dynamique permet de passer d’une application à l’autre parmi le nombre croissant de services disponibles.

Un de ses plus grands atouts, c’est d’être extrêmement rapide et d’une excellente optimisation des performances hardware des TVs LG. Il lui manque peut-être les options de personnalisation que Tizen a développé avec le temps.

Mais le contenu en matière d’applications est assez impeccable et rivalise – chose surprenante – avec Android TV : BBC, Amazon, iPlayer, Google, Youtube, Netflix, sous leur version les plus récentes et les plus fluides.

À propos de l'auteur

Nicolas Orengo

Passionné par les nouvelles technologies, le logiciel libre et la politique du net, je suis toujours à la recherche des innovations qui vont améliorer et libérer notre expérience d'utilisateur.
Je suis convaincu que les nouveaux matériaux et logiques d'utilisation peuvent nous permettre de construire un monde de l'informatique durable et indépendant, au niveau du hardware comme du software.

  • Bonjour et merci pour ce comparatif très intéressant. je suis à la recherche d’une TV 55 pouces (non incurvé) pour regarder des séries, du foot, films et pour jouer à la PS4. J’aimerais ne pas dépasser les 900 € à 1000 € grand max. J’avais acheté une Samsung UE55MU7005 début juin et mon frère l’a fait tomber donc je suis de nouveau sur le marché (merci la responsabilité civile). Cette fois je l’accrocherais au mur donc j’aimerais que ton conseil en tienne compte 😉 De préférence un contour couleur gris brillant ce serait parfait 😉 Merci beaucoup d’avance 🙂

  • Bonjour
    Je suis en train de choisir ma télévision et l’article est très intéressant.
    J’hésite egalement avec un modèle de Loewe Bild 5.65 OLED
    L’ecart de prix avec les autres TV haut de gamme est il justifié ?

    • Bonjour,

      Dans notre sélection, excepté la LG OLED 65 E7, nous nous sommes concentrés sur des modèles 55 pouces. Du coup, il faut notamment prendre en compte qu’ici on partirait sur un modèle 65 pouces, ce qui fait automatiquement grimper les prix.

      En matière de qualité d’image, c’est très bon (la dalle est la même que pour la PHILIPS 55POS9002 présentée dans notre sélection) et le son est au rendez-vous (il est très puissant pour une tv, et à moins d’être vraiment exigeant en la matière, il n’y aura pas besoin d’ajouter une barre de son)

      Une autre raison de son prix plus élevé réside notamment dans l’intégration d’un disque dur de 1To, qui vous permet d’enregistrer vos films, émissions etc. directement dessus. A vous de voir si vous en aurez une réelle utilité.

      Une remarque: son lecteur multimédia ne supporte ni le format AVI ni le MKV. Personnellement je trouve cela rédhibitoire dans une telle gamme de prix mais ça peut ne pas vous gêner. Je préfère juste le souligner pour vous éviter une mauvaise surprise

      J’espère que ces quelques informations vous aideront à effectuer votre choix.

      Belle journée,

  • Bonjour,

    En quête d’un écran 65″ , je pense opter pour un Lg OLED. Avez vous déjà testé la 65C8?J’hesite entre la C7 et C8?
    Niveau tarif pour ce modèle: 3290€ en France, 2290€ en Allemagne et LG me certifie que les 2 versions sont identiques…bizarre non?

    • Bonjour,

      En effet , cela est curieux mais si LG le certifie et que ce n’est pas le cas tu auras tout le loisir de te retourner contre eux.

      Bonne journée

  • Bonjour,

    pourquoi donner une info eronnée sur la differenciation entre les LG B7V et C7V ?

    je fais court pour les faineants qui ne veulent pas se taper tout le test des Numeriques et je saute a la conclusion :

    « Le téléviseur LG 65B7V est une variante en 65 pouces du LG 55C7V que nous avons testé. Au lieu d’un pied rectangulaire, ce modèle dispose d’un socle en arc de cercle. Pour le reste, la qualité d’image est identique à celle du C7V. Le 65B7V offre ainsi la même image que le téléviseur haut de gamme LG Signature 65W7 pour un prix largement inférieur. »

    En decoule une autre question :
    Pourquoi mettre la E7 en numero 1 (parceque fallait bien une numero 1 va t on me retorquer)
    Alors qu’en partant d’une meme dalle, sera different le design et l ajout d une barre de son integrée tout a fait dispensable, car rien ne remplace un systeme dedié.

    A titre d’info, j’ai pu acheter en novembre 2017, donc avant les baisses actuelles de prix, une 65B7V + barre de son fidelio B8 (j ai rate la SJ9 de peu…) pour….4000e soit le prix de la E7. Donc entre les ODR, la nego, les soldes… ya moyen d avoir mieux.

    Je suis d accord ceci dit pour mettre la sony A1 sur la plus haute marche du podium mais le prix est dissuasif, et les series 2018 de LG apportent une nette amelioration du processeur qui les placent devant les series 7.

    my 2 cents.

  • Bonjour Nicolas
    Je Souhaite acheter une TV 65′ que je puisse accrocher au mur et qui aurait un angle de vision parfait aux 4 coins de la pièce . Mon budget maxi 2500€ . Mon utilité principe film , documentaires,transférer mes photos Etc bref tout sauf les jeux

  • Bonjour Nicolas,
    je suis tenté par l’achat de la TV OLED LG 55EG9A7
    qui avec l’offre de remboursement de 150€ par LG en ce moment revient à moins de 1000€ (chez Darty par exemple).
    Que penses tu de ce modèle OLED ?

    Merci de ton retour.

  • Bonjour,
    Sur le point d’acheter un nouveau téléviseur, disposant d’un budget de 1500 à 1900 €, je suis très indécis sur le choix entre 3 modèles « 55 pouces, 4K, HDR, etc… ».
    Il s’agit de :
    – Samsung QLED – 55 Q7F
    – LG OLED 55 C7V
    – PANASONIC OLED 55 TZ E950 (serait ma préférence…)
    Je n’utilise la TV que pour regarder des matchs de foot, des films, et des concerts, exit bureautique, jeux et autres applications.
    Je vous remercie de votre précieux conseil.
    Cordialement.

  • Bonsoir,
    Sur le point d’acheter une TV 4K, HDR, 55 pouces, budget 1500/1900€, je suis très indécis quant au choix sur 3 modèles:
    – LG OLED C7V.
    -PANASONIC OLED TZ E950.
    -SAMSUNG QLED Q7F.
    Je ne regarde la TV que pour des matchs de foot, des films, et des concerts, mais pas de bureautique, ni jeux,
    ni applications diverses.
    Merci de vos précieux conseils.
    Cordialement.

  • Bonjour Nicolas,

    Tout d’abord merci pour votre article vraiment complet et surtout sur votre éclairage concernant les différentes questions que nous pouvons se poser ! ?

    Ma TV m’ayant lâché, une Samsung UE55ES6300 (les premières TV 3D ! Lol) acheté quasiment à la période de sa sortie (~Mai 2012), c’est la dalle qui serait morte !
    il me faut impérativement en racheter une dans un budget légèrement inférieur à 1000€ avant la coupe du monde étant un fan de sport et ne consommant que cela à la TV ainsi que du cinéma et 3 mois dans l’année sur la PS4.
    C’est pourquoi grâce à votre article je pense maintenant me tourner vers la Samsung UHD UE55MU6405 pour le prix de 749€ actuellement, (je cherche impérativement une 55pouce!) étant fidèle à la marque depuis longtemps bien que ce problème de dalle après seulement 7ans d’utilisation de ma TV me fait me poser quelques questions sur la marque …

    Bref, je voulais savoir si vous me conseilleriez vraiment d’acheter celle ci ou si les promotions qu’effectue les marques juste avant la CDM 2018 sont vraiment profitable pour acheter un modèle légèrement au dessus de la UE55MU6405 pour peut être deuvant rajouter 100 à 200€ de plus en atteignant un budget max de 949€ !
    Si oui quelles serait ces modèles ? Et en quoi serait t’ils une amélioration de qualité par rapport à la UE55MU6405 de Samsung ?
    De plus j’aimerais savoir de quels côtés sont les connectiques de la UE55MU6405 (important pour moi quand à ma sortie de câbles que je cache actuellement à l’aide d’une gouttière situé à ma droite quand je suis en face pour regarder l’écran de mon téléviseur !) ?
    Merci d’avance pour le temps que vous prendrez pour me répondre,
    J’attends votre retour avec impatience avant de me décider définitivement sur mon choix ! ?
    Cordialement,

    Félix.

  • MERCI j ai 70 ans et nulle en technologie enfin de compte je choisis quoi ?pour moi l essentiel c est le son et
    l image pas besoin d un super connecte
    vous pouvez m aider?

    • Bonjour Hennebois,

      Pour que je puisse vous aider, il faudrait que j’aie une idée de votre budget ! S’il est inférieur à 1500€, je pense que vous serez déçu par le son et qu’il vaudra mieux envisager un combo TV 4K et barre de son : faites-moi confiance 😉

      J’attends votre réponse ! 🙂

    • Bonjour Pascal !

      La formule est simple, pour le 4K on compte 1.5 fois la diagonale de l’écran pour la distance de recul. Dans ce cas-là, entre 2 et 3m donc 🙂

  • Bonjour,

    J’ai ici une TV qui a l’air parfaite :55″ OLED 4K HDR10 120Hz Android. Garantie 1 an…à moins de 1 000 €!!!

    La marque britannique est peu connue : « ElectriQ » mais on voit qu’il a de bons fournisseurs : LG (OLED) et Android(OS).

    Peut on se fier à cette marque? Qu’est-ce qui cloche? Vu le prix, je suis tenté mais la marque me fait aussi peur.

    Que faire?

    Merci

    • Salut Andry !

      Je suis souvent confronté à ce genre de cas, et je t’avoue que c’est délicat. Quelques conseils : quand c’est trop parfait (de telles specs à ce prix), il y a probablement une c**** quelque part. Même si c’est fourni par LG, le OLED estampillé par une sous-marque, je me méfierais. Il y a des chances de burn-in quand on a pas assez de retours d’utilisateurs. Le modèle est pas exemple pas du tout indexé par les sites que je connais de ce côté-là.

      Ça m’amène à deux autres problèmes : sur ce genre de sites, quelles sont les garanties de retour depuis la France ? D’expérience, ça peut être de grosses galères à l’horizon…

      Y a une petite lueur d’espoir, cependant. Le modèle est exactement similaire à un équivalent LG. La possibilité – mais je ne garantis rien – c’est que ElectriQ est une marque de « degriff », comme pour les vêtements. Certaines compagnies, même dans le domaine du Hi-tech, vont parfois se débarrasser d’une partie de leurs stocks à coût de production sous une autre marque « low-cost ». Dans ce cas cette TV aurait les mêmes specs que son équivalent LG à 1300€.
      Comment distinguer cette pratique de la contrefaçon ? C’est tout le problème… D’autant que l’écran est construit par LG, certes ! Mais qu’est-ce qui nous prouve qu’il s’agit bien d’un écran que LG aurait volontiers utilisé sur ses propres modèles ? Et pas le destockage, comme ça s’est déjà vu, de composants prototypiques qui n’ont pas passé le test du public après 3 ou 4 mois ?… Et dans ce cas, il y a une petite chance que ce soient des écrans OLEDs ayant tendance à « brûler » l’image sur la durée, que LG n’a pas estimé digne de ses propres gammes.

      Désolé pour la non-réponse, je peux pas trancher dans ce cas-là ! Mais je suis souvent confronté à cette situation en écrivant mes articles, je partage juste ce que j’en sais 😉

      Bon courage dans ta recherche, et n’hésite pas à me poser tes questions !

      N. Orengo

      • Merci de ta réponse. Finalement, je n’achèterais pas ce produit, non pas que le produit est mauvais, mais apparemment, selon plusieurs sites, c’est leur SAV qui est exécrable, je ne prendrais aucun risque pour un tel investissement.

        Donc je changerais ma question, qu’est-ce que tu me conseillerais : une OLED/QLED 55″ ou une LED 65″ pour un budget de 1300~1500€?

        J’utilise la TV surtout pour regarder le câble, du sport, streaming (connexion fibre) et pour la PS4.

        Si tu as des produits à me conseiller, n’hésites pas. Encore merci

          • Salut Nicolas,

            Je vais effectuer mon achat cette semaine. J’ai donc le choix là entre une LG OLED 4K de 55″ C7V et une Samsung Led 4K 65″ 10 bits 200hz (2600 PQI et option ultrablack) pour un même prix?
            ça me casse la tête car c’est un investissement sur au moins 5 ans.

            J’avoue que j’étais totalement sous le charme de la qualité d’image de la OLED mais je n’étais vraiment pas satisfait de la taille du 55″ qui à mon sens est trop petit actuellement.

            La samsung avait des images 4K plus que correct ( je sais que la démo y était pour quelque chose) mais sans plus, mais la taille me faisait entrer totalement en immersion. Mais vraiment, effet ciné direct.

            Je me dis que si j’achète la Samsung, que je risque de passer à côté d’une technologie que je vais rater pour plusieurs années et que ma TV sera en retard technologiquement…

            Et si j’achète la 55″, je me suis dit que je vais me contenter de cette « petite » TV qui « fut » au top en son temps. Parce que je suis conscient que d’ici 1 ou 2 ans, la OLED sera abordable et la 65″ sera accessible au grand public.

            Il est à préciser que je ne peux pas attendre pour acheter car ma TV m’a lâché du coup je dois effectuer l’achat. Merci de ton aide

          • Salut Andry,

            Aïe aïe aïe, tu mets le doigt sur le dilemme que j’ai rencontré aussi. Personnellement je me suis dirigé vers le OLED pour le repos des yeux – je peux me fatiguer rapidement si il y a du ghosting dans l’image, ou un rafraîchissement trop bas.
            Quand je dis que c’est la technologie du futur, il faut prendre ça avec des pincettes. Si tu préfères du 65″ et que tu ne peux pas mettre plus de 1500€ dans ton budget, la Samsung LED est un très bon choix. En matière de « rendez-vous manqué » avec la technologie, mes parents ont acheté un écran plasma il y a 5 ans – je sais, si j’avais été là au moment de l’achat j’aurais protesté.
            Je voudrais regarder le modèle Samsung d’un peu plus près, tu as le numéro de série précis ? (il existe une bonne dizaine de Samsung LED 4K 65″…)
            Je pourrais regarder les rapports de qualité d’image de plus près. Ce serait pour une utilisation cinéma principalement ? Pas trop de gaming ou de bureautique ?

          • Salut,

            C’est la Samsung 65MU8005

            http://www.samsung.com/fr/tvs/uhdtv-mu8005/UE65MU8005TXXC/

            Et encore un autre choix là qui arrive, tous au même prix au centimes près :
            la Philips 55POS9002 OLED Ambilight 100hz!

            Je ne sais plus quoi faire, comme si le choix n’était pas déjà difficile. 1500€ c’est mon max.

            J’utiliserais cela pour le câble, des films (netflix…via fibre), le sport (foot et basket) et oui du gaming (PS4 Pro)

            En tout cas, je te remercie de ton aide

          • Ah, je ne connaissais pas la Philips 55PO, je me suis un peu renseigné.

            Ça n’a pas l’air d’être le meilleur écran OLED du monde – mais pour ce prix là c’est encore un peu compliqué. La luminosité notamment est assez basse, et les niveaux de contraste sont un peu bas pour ce type de technologie. La qualité d’image n’en est pas moins excellente. Par contre tu es sûr de l’avoir trouvée à 1500€ ? Elle commence à 2300€ là où je l’ai trouvée ! Si tu vois une version qui entre dans ton budget, ça pourrait être pas mal du tout. J’ai consulté quelques retours concernant le burn-in et ça a l’air plutôt rassurant. Il y a une légère rétention d’image – temporaire – au bout de 2h d’écran fixe.
            De toute façon le meilleur conseil à appliquer dans ces moments là, c’est d’adapter son comportement et de toujours penser à la mettre en veille si on reste longtemps sur un écran fixe.

            Pour ce qui est de la Samsung; wow. Une 65″ à ce prix là, c’est pas fréquent. Je connais la série MU8, et cet écran en a toutes les qualités – et les défauts. On a un excellent support de l’HDR et une très bonne qualité d’image générale. Les 200Hz en taux de rafraîchissement sont plutôt prometteurs pour le gaming – il y a un support HDMI 2.2 😀
            Mais je retrouve les mêmes problèmes que sur les autres modèles Samsung de cette gamme : du clouding léger qui apparaît avec le temps (irrégularités dans la diffusion de la lumière) et des angles de vue assez limités (l’écran perd en contraste et en netteté si tu n’es pas dans un rayon de 45 degrés face à lui).

            Mon coeur penche davantage pour le Samsung, en revanche. Ses 65″ ne devraient pas te faire regretter l’OLED de si tôt – de mon point de vue, le « bon » OLED ne baissera pas de prix de manière plus significative pendant encore un moment, les obstacles techniques sont encore nombreux. Aujourd’hui, un OLED 65″ coûterait plus de 3000€; même si ça baissait, je doute que ça entre dans ton budget tout de suite 😉

          • Merci de ton aide! Achat du 65″ effectué!

            Si jamais tu cherches la OLED (la C7V ou la 55PO) à ce prix (1479€), tu la trouveras à Auditelshop, un vendeur belge

            Encore merci

          • Bonjour Nicolas
            Bien compliqué de s’y retrouver. D’un magasin à l’autre on n’entends pas le même son de cloche.
            Vu aujourd’hui Panasonic TX-65EZ950E OLED UHD 4K Pro HDR à 2 999 euros à la FNAC et la BRAVIA de Sony ailleurs à moins de 4000 euros. Effectivement la Panasonic est pas mal soit 1000 euros de moins. Qu’en pensez-vous ? Avec un mot que je ne connaissais pas le Burn-in que je comprends maintenant. Merci de votre retour
            Alai

          • Rebonjour Alain !

            Entre le 950E et le Bravia, la seule différence notable, c’est le soin de design qui a été apporté. Le Bravia a un côté très luxe qui a été (notoirement) contraignant pour les constructeurs. Ça explique en partie le prix élevé.

            Niveau qualité d’image, tu ne perdrais pas grand chose avec le Panasonic, c’est un bon choix. Surtout que du OLED 65″ à 3000€, c’est une sacrée aubaine. Attention à ce que ton magasin ait un bon SAV + garantie incluse d’au moins 2 ans.

  • Bonjour Nicolas,

    A choisir entre une LG OLED full HD ou TCL QLED UHD 50Hz ou 4K UHD 100 Hz (une bonne marque), qu’est-ce que tu me conseillerais? Sachant que j’aurais bientôt la fibre et que j’utilise surtout la TV pour les films / sports / jeux vidéos. La qualité et la fluidité de l’image est primordiale pour moi.

    Sinon, mon budget tourne aux alentours de ~1000€ (j’ai déjà des enceintes) si tu pourrais me conseiller stp selon mes besoins. (du 55″ minimum)

    Merci

  • Salut Nicolas,
    Tes explications sont simples, claires et précises ! Bravo !
    J’ai lu avec attention tes réponses, mais concernant le samsung UE55MU9005 que tu proposes, le fait que l’écran soit incurvé ne demande pas une position bien centrale pour visionner « correctement » l’image ? J’ai lu quelques avis et il s’avère que ce type d’écran ne reste principalement qu’esthétique et peut même poser un problème sur les reflets et la vison d’un film si nous ne sommes pas bien situés en face de l’écran…
    Merci pour ta réponse.

    • Bonjour Khaled !

      Attention, dans mon comparatif il s’agit du UE55MU6405, qui n’est pas incurvé. Pour répondre à ta question : je suis tout à fait d’accord. L’incurvation de l’écran, que ce soit pour les écrans PC gamer ou les TV, est avant tout un outil marketing. Il faut être idéalement placé pour gagner – un peu – d’immersion, mais ça alourdit souvent la facture, et ça impacte grandement l’angle de visionnage.

      J’espère avoir répondu à ta question ! 😉

  • Bonjour,
    j’ai envie de m’offrir une tv 65 pouces mais je ne m’y retrouve pas parmi toutes les offres. Principalement nous regardons films et reportages. J’ai déjà une barre de son. Pourriez-vous me conseiller? Merci d’avance.

    • Bonjour ! Selon votre budget vous pouvez vous orienter vers un LCD (une C7V 65″ par exemple) ou une OLED (la Bravia de Sony). Combien vous seriez prêt à mettre ?

  • Bonjour,
    que pensez-vous du Panasonic TX55EZ950E qui a de bonnes notes dans beaucoup d’autres tests sur le net, que l’on trouve à 1990€, et que vous n’évoquez pas du tout ? Je suis un peu étonné. Cordialement.

  • Bonjour Nicolas,
    Article relativement complet et très intéressant avec un point de vu plus personnel qu’une floppée de chiffres.

    Voilà j’hésite énormément à me laisser tenter par le OLED55C7V de chez LG. J’y vois toutes les qualités mais cette histoire de burn-in, avec consultations de quelques vidéos youtube à ce sujet me refroidissent plutôt…
    Utilisant ma télé comme écran d’ordinateur pour principalement jouer (au même jeu) et pour un usage bureautique, dans quelle mesure ce burn-in est-il vraiment visible lors d’une utilisation « normale » ?

    Je me dis que ca pourrait être l’occasion de prendre une assurance à l’achat, mais je n’ai pas regardé si ce phénomène rentrait bien dans les critères de remplacement ou non.

    J’ai cru comprendre aussi qu’il y avait un programme intégré à la TV (chez LG) afin de faire disparaître ces tâches, pouvez-vous me confirmer?

    Autre question, ce phénomène est-il aussi prononcé sur tous les OLED? (toutes marques confondues)

    Merci de ton éclairage d’utilisateur.

    • Bonjour Vincent, et merci beaucoup pour ton retour !

      Ce sont de très, très bonnes questions, et ça m’invite à rajouter un petit détail dans cet article. Le C6V de LG souffrait un peu plus que le C7 du burn in. Le C7V a un système anti burn in qui n’est pas trop inefficace, et qui réduit considérablement le risque d’une persistence d’image définitive.
      Maintenant il y a en effet quelques éléments à garder en tête. Le burn in est particulièrement prononcé sur les images fixes pendant plusieurs heures, à luminosité maximale. C’est pourquoi les gamers par exemple ne s’accordent pas vraiment sur le problème : ceux qui jouent à des FPS nerveux avec très peu d’images fixes ne vont pas du tout souffrir du burn in, tandis que d’autres jeux qui ont des éléments fixes (RTS, mini-map…) s’en plaignent régulièrement.
      Sur le C7V, le peu de rémanence constatée dure environ 5 heures pour 10 heures d’affichage (c’est à dire qu’une image fixe pendant 10 heures peut imprimer un burn in sur l’écran pendant 5h). Le problème est d’autant plus prononcé avec les teintes de rouge et d’orange, avec un léger risque d’endommagement définitif de l’écran.

      Maintenant la question que tu soulèves, c’est celle d’un usage bureautique, donc je me suis renseigné. Et en effet, les nombreux éléments fixes de ce type d’utilisation (barre d’outils, pages laissées ouvertes pendant longtemps…) peut causer un burn in notable – là où un film ou une série n’auraient laissé aucune trace.

      Je dis ça, c’est une supposition, mais je préfère prévenir des risques. A mon sens, avant qu’on ait davantage de retours d’utilisateurs qui se servent de leur TV comme accessoire de bureautique, il vaut mieux s’en tenir au LCD.

      Donc, pour faire court :
      LG a bien équipé les modèles C7V et supérieurs d’un système anti burn in qui offre de bons résultats.
      L’OLED pour la bureautique, je ne suis pas particulièrement emballé.
      Tous les écrans OLEDs ne sont pas égaux face au burn in, c’est pourquoi je me suis longuement renseigné avant de proposer les modèles OLEDs de ce comparatif. Dans certains cas, ça relève du scandale, et des TVs OLEDs « low-cost » se révèlent inutilisables après quelques mois seulement, donc la prudence est de mise.

      J’espère avoir pu t’aider !

    • Bonjour Etienne !
      La Sony KD65A1 n’est autre que la version 65″ de la Sony Bravia, dont le test est dans la partie haut de gamme. Tout comme la version 55″, elle est tout à fait excellente – et c’est celle que j’achèterais, ne serait-ce que pour le design.
      La G7V de Sony est aussi un choix solide, bien qu’elle soit un poil plus cher que la E7 65″ il me semble. Je n’ai pas relevé de différences notables entre les deux modèles, sinon que la E7 a une luminosité légèrement plus élevée au cm2. Ah, et la G7V ne peut pas être montée sur un mur. Autrement, c’est une excellente TV 4K, notamment du point de vue du son.

      J’espère avoir pu t’aider ! 😉

  • Bonjour Nicolas.
    Toutes mes félicitations pour vos rubriques sur les Oled et les barres de son. J’ai beaucoup appris en vous lisant et je vous remercie.
    Je vais suivre vos conseils mais j’hésite sur le LG 55 CR7 juste au dessous de 2.000€ dans les boutiques spécialisées et le Sony Brava A1 car si c’est bien le série KD55A1 dont vous parlez…il est à 1.000 € de plus et comme vous écrivez : Si le Bravo A1 avait été un poil moins cher, ça aurait été le grand vainqueur. Un  » poil plus cher » ne doit pas être ce modèle et j’ai donc besoin d’un peu plus de précision sur ce modèle Sony.
    Autre petite chose : Je présume qu’il faut prendre la même barre de son que son téléviseur pour les fonctionnalités.Je pense que je vais choisir le Vizio SB3821 que vous jugez très bon pour le rapport qualité/prix et qui doit fonctionner pour les deux types d’appareils mentionnés ci-dessus.
    En vous remerciant d’avance.

    • Bonjour Philippe ! Merci beaucoup pour votre message 🙂
      Ma formulation était un peu maladroite. Je trouve effectivement le Bravia assez cher, et je sais à quoi ça tient, en réalité. Le travail sur le design est vraiment très soigné sur le Sony, et ça fait grimper le prix. Les enceintes intégrées sont aussi très bonnes – suffisantes pour se passer d’une barre de son, le cas échéant.
      Mais si vous ne comptez pas monter votre TV sur un mur, la LG 55 offre le meilleur rapport qualité-prix. J’ai jeté un oeil de nouveau aux résultats de tests en labo que j’avais consultés, et la qualité d’image est effectivement (un tout petit peu) meilleure sur le Bravia; mais à ce stade là on chipote ! Et comme vous le disiez, pour 1000€ de plus…
      La LG C7V offre déjà un excellent confort d’image et d’utilisation. Si elle est davantage dans votre budget, je pense qu’il vaut mieux s’orienter vers ce modèle.
      Avec une Vizio, vous devriez avoir un bon petit home cinéma pour pas bien cher 😉

      • Bonjour Nicolas,
        Encore mille mercis pour votre aide.
        J’ai pu aller voir un revendeur TV /installateur de Home Cinema dans ma région en utilisant vos argumentaires.
        Il faisait le LG OLED 55 B7V au lieu du C7V et j’ai ainsi appris que la seule différence était le pied.

        Une ODR sur le 55 B7V s’était achevée le 20 février mais j’ai pu avoir une ODR ( très difficilement) sur le LG OLED Ultra-HD Plat 55 E 7N et j’ai donc pu avoir le modèle qui a sa barre de son intégrée.J’arrive donc au même montant que pour un 55 B7V couplé avec une barre de son style Vizio.
        Je suis donc arrivé à ce que je voulais avec tous vos conseils.
        Pour information, j’ai compris que la gamme des 55 C8V ne seront disponibles qu’en juin/juillet de cette année en même temps que la Coupe du Monde de Football.

        • Excellent, je suis ravi d’avoir pu vous aider ! 🙂
          Je viens de vérifier, le burn in ne devrait pas être un problème sur ces modèles là non plus, ils ont un système de standby si l’écran reste figé et inactif sur une image en pause.

          Oui, le C8V va bien sortir cette année ! Et une mise à jour s’imposera sur l’article. Bonne continuation à vous !

  • Bonjour Nicolas,
    Je vais bientôt passer à la fibre…
    Je désire investir dans une TV 4K de 55 pouces.
    J’ai déjà un ensemble Bose avec un ampli Onkyo pour le son et j’aimerais surtout insister sur la qualité d’image.
    Merci pour tes conseils.
    Budget entre 1000 et 1500€.
    Cordialement
    Jean-Philippe Bertin

  • Bonjour, merci pour votre article. je suis réalisateur donc je regarde essentiellement des films. Auriez-vous un conseil à me donner pour un écran de 55″, un bon son et un prix entre 1000 et 1500 ? Cette abondance d’offres est une telle jungle que l’on s’y perd. Merci 🙂

    • Bonjour Philippe ! Merci pour votre commentaire 🙂
      Une TV 55″ avec un bon son, ça court pas les rues… Si je peux vous donner un conseil, misez tout sur la qualité d’image et achetez une barre de son en complément. Vous pouvez vous en sortir pour une centaine d’euros si vous prenez la Vizio par exemple. J’en parle dans cet article :
      https://chromebookeur.com/meilleures-barres-son/
      Du coup, ça vous laisse le champ libre pour préférer un modèle plus compétitif et vraiment efficace dans le domaine de la qualité d’image et du système SmartTV.
      En investissant dans la TCL 55″ – le deuxième modèle de ma sélection – vous avez à mon sens le meilleur setup d’entrée de gamme.
      Vizio (100€) + TCL (800€) = 900€.
      Une bonne qualité d’image et de son, pour ce prix-là, c’est imbattable !

    • Salut Marc ! Décidemment la EZ950 a la côte !
      Comme je l’ai dit sur un autre commentaire, l’OS de Panasonic, Firefox TV, est loin d’être mon préféré. A performances – globalement – égales, le LG E7 est du coup un peu meilleure : le WebOS de LG est l’un des plus ergonomiques et des plus complets. Et je ne suis pas le seul à le dire !
      Mais si ce critère n’est pas central pour toi, la EZ950 a un bon rapport qualité-prix. Je n’ai pas trouvé d’information compromettante en matière de burn-in, mais il faut être prudent.
      Vu que vous avez l’air nombreux à vous intéresser à ce modèle, je vais faire en sorte d’enquêter davantage et à le cas échéant à le rajouter dans la liste.

        • Salut Marc ! Super !

          Hésite pas à revenir nous tenir au courant sur la question du burn-in s’il y a le moindre problème, ça m’intéresse 🙂
          En attendant bienvenue dans le monde du OLED : ça change la vie

    • Salut Arnaud !
      Y a deux raisons. La première est plutôt évidente : on ne peut pas parler de tous les modèles. La seconde est un peu plus complexe. Panasonic n’est pas très présent dans ce comparatif; c’est aussi à cause de l’OS qu’il utilise. Firefox TV n’a plus vraiment la côte et le futur de cet OS est compromis. Quand on sait l’investissement que représente une TV 4K sur la durée, et l’importance de l’OS dans l’expérience d’utilisateur sur une SmartTV, c’est un peu problématique.
      Sur le hardware, la gamme EZ95 est plutôt impeccable, sinon. Je n’ai pas trouvé de retours négatifs sur le burn-in du système OLED, mais il faut toujours y aller avec prudence dans ce genre de cas. Tu envisages de l’acheter ? N’hésite pas à me poser plus de questions sur ce modèle-là (ou d’autres) !

      • Bonjour Nicolas,

        je souhaiterai acheter une tv de tres grande taille, aux alentours des 85 pouces(ça fait tellement longtemps que j’attends que j’en peux plus !!! )

        Je suis cinéphile, et je joue à la ps4 (GTA) mais pas en ligne.
        Mon budget peut aller jusqu’à 5000e, mais en dessous ce serait mieux surtout qu’il y a pas mal d’odr en ce moment.

        J’hésite entre ces modeles :
        LG 86UK6500 à 3571 euros avec odr chez UBALDI

        Samsung QE82Q6F à 3740 euros avec odr chez IACONO

        Samsung UE82NU8005 à 3315 euros avec odr chez IACONO

        Sony KD-85XF8596 à 4241 euros chez IACONO

        Si tu as d’autres modeles, je suis preneur.

        Merci

  • Bonjour, vous ne parlez pas du problème de Burn-in des ecrans OLED. J’entends des histoires catastrophe a ce sujet. Pensez vous que cela devrait être un freins à l’achat et que pour cette raison nous devrions considérer ls Qled pour une utilisation à long terme.

    • Bonjour Bohalem !
      Les modèles que j’ai sélectionnés, que ce soit LG ou Sony, disposent d’un anti burn-in qui détecte une image statique de plus de 2mn. Le burn-in apparaît essentiellement sur les premiers modèles commercialisés – aujourd’hui obsolètes – ou les écrans OLED de mauvaise qualité. Ceux de taille plus réduites, sur smartphone par exemple, souffrent davantage de ce problème.
      La prudence est de mise si on vous vend un OLED à un prix déraisonnable… C’est une technologie qui coûte cher, et une version de mauvaise qualité pourrait vous pourrir la vie. Si les niveaux de contraste offerts par le QLED (en fait, le LCD du coup) vous suffisent, vous pouvez toujours opter pour ce type d’écran. Mais la latence à l’affichage et les flous de mouvement font qu’ils ne correspondront pas toujours aux gamers.

      • Bonjour, pouvez-vous m’aider.
        Je voudrai placer un écran derrière une vitre qui donne sur le port pour afficher des vidéos de notre association (l’ASPPC : association sportive des plaisanciers de Port Camargue). Le problème est le reflet de la vitre lorsque l’on regarde de l’extérieur l’écran. Avez-vous une idée de l’écran que je peux placer pour avoir une très bonne visibilité de mes vidéos.

        Je vous remercie par avance de votre attention et aide que vous m’apporter.

        • Bonjour,

          Je pense que dans votre cas il faudrait investir soit dans une TV disposant d’un écran avec revêtement anti reflets (la TCL U55C7006 et la LG OLED 55 C7V proposées par Nicolas en ont toutes deux si vous le souhaitez), soit dans un film de protection anti reflets que vous pouvez coller sur votre écran (attention qu’il en existe de toutes tailles et pour tout type d’écra. Choisissez bien un modèle spécifique pour TV et adapté à ses dimensions)

          Bon week-end,

  • >